Avec son exposition galerie « L’art et la matière », le musée Fabre de Montpellier met le toucher au cœur de la découverte de l’art

Du 10 décembre 2016 au 28 mai 2017, le musée Fabre de Montpellier propose une exposition unique en France : « L’Art et la Matière – Galerie de sculptures à toucher », en partenariat avec le musée du Louvre. Elle propose au visiteur une découverte insolite de l’art au moyen de dix moulages de sculptures. A cette occasion, le visiteur est invité à appréhender les moulages du bout des doigts et à vivre une expérience nouvelle, intime et sensorielle des collections du musée.

« À l’ère du numérique, du virtuel et du dématérialisé, L’Art et la Matière – Galerie de sculptures à toucher tente de replacer le toucher au cœur de la découverte de l’art » explique d’entrée de jeu le Musée Fabre sur son site web. « Parce que le musée est un lieu privilégié de l’expérience sensible et de la confrontation physique à l’objet, cette galerie prend tout son sens. C’est une expérience unique qui demande au visiteur de se préparer à voir autrement et à bousculer ses repères naturels ».

Le projet unique en France réunit au sein du musée Fabre un espace de médiation, d’interprétation et d’apprentissage.

Il repose sur deux axes essentiels :

. la politique d’accessibilité des visiteurs en situation de handicap, qui constitue depuis de longues années une des priorités du musée Fabre.

En accord avec les exigences de la loi de 2005 relative aux personnes handicapées, le musée Fabre s’attache en effet à garantir à tous un confort de visite optimal. A ce titre, il a d’ailleurs été récompensé en janvier 2016 par le prix « Patrimoine pour tous », décerné par le Ministère de la Culture.

. « Ne pas toucher » est une des règles fondamentales du musée des Beaux-Arts.

Pour des raisons évidentes de conservation préventive, il y a une bonne distance à maintenir entre l’œuvre et le visiteur. Pourtant ici, c’est une autre autre façon d’aborder les œuvres que propose l’exposition : découvrir l’art à partir de ses autres sens.

Reportage de France 3 Languedoc-Roussillon (J. Escafre / A. Ployart / S. Bonnefond / L. Dodet):

Une expérience nouvelle et insolite

Cette galerie d’un nouveau type propose d’offrir au visiteur :

. Une expérience nouvelle et une découverte insolite de l’art au moyen de moulages de sculptures

Grâce au toucher, l’usager en action développe une perception renouvelée des oeuvres qu’il connait habituellement sous une autre forme.

Galerie tactile la Frileuse

Des dispositifs sonores, ludiques et des visites guidées les yeux bandés l’accompagnent pour apprendre à toucher comme on apprend à voir.

Une approche cognitive et sensible qui permet de mieux connaître et mieux mémoriser.

. La découverte d’une histoire de la sculpture de l’Antiquité au XXe siècle

Découvrez les différentes techniques de la statuaire grâce à une sélection de moulages et un accès multi sensoriel.

Un ensemble de dix moulages tirés d’après des chefs-d’œuvre du musée Fabre et du musée du Louvre offrent un riche panorama de l’histoire de la sculpture, de l’Antiquité au XXe siècle.

. Un espace de recherche et d’expérimentation

L’occasion pour les équipes du musée et les nombreux partenaires scientifiques et culturels associés au projet de mener des recherches essentielles à l’avancée des connaissances dans les domaines de la médiation, de l’accessibilité et de la perception cognitive de l’art.

Les étapes d’un parcours initiatique

. L’Art et la Matière prend place dans l’Atrium Richier, au rez-de-chaussée du musée.

Il s’agit de l’ancienne cour intérieure de l’hôtel particulier de Massilian, bâtiment qui accueillit le premier musée Fabre tel qu’il fut conçu peu après la donation de François-Xavier Fabre (1824).

Galerie tactile vue d'ensemble

 

Conçu comme un espace d’éveil au sens du toucher, le public voyant y est mis en condition de découverte cognitive et sensorielle notamment avec le moulage du buste de François-Xavier Fabre, fondateur du musée. A travers plusieurs dispositifs (visuels, sonores et tactiles) le public est sensibilisé à d’autres formes de perception.

« Au-delà de l’expérience personnelle proposée au visiteur, le musée souhaite sensibiliser à l’altérité. La sollicitation constante du sens de la vue dans notre quotidien pousse chacun d’entre nous à négliger l’usage de nos autres sensations, en particulier tactiles ».

Galerie tactile : François-Xavier FabreCe premier espace, où règne l’obscurité, est destiné à éveiller le sens du toucher et à préparer le visiteur à vivre une expérience inédite de découverte de la l’art et de la beauté.

Il se compose de trois dispositifs spécialement conçus :
• Ma sculpture, ta sculpture, sa sculpture : dans cette série d’interviews, des enfants, des visiteurs, des artistes, des historiens d’art, des non-voyants et des voyants livrent leurs perceptions de la sculpture.
• Une rampe tactile sollicite le sens du toucher. Composée de matières simples, elle offre une première approche avant d’appréhender les contours plus subtils des oeuvres d’art.
• Enfin, en suivant les indications de l’audioguide, une première sculpture est à découvrir pour apprendre à toucher comme on apprend à voir.

. La galerie de « sculptures à toucher »

Galerie tactile vue d'ensemble

C’est une présentation de sept moulages de sculptures au milieu desquelles le public pourra déambuler.

Autour de cette sélection dont certains moulages proviennent des collections du musée du Louvre, cet espace propose aux visiteurs une autre histoire de la sculpture.

Des audiodescriptions permettront à tous les visiteurs de faire une nouvelle expérience de visite. Après la découverte tactile, le public peut se rendre dans les salles du musée pour voir les originaux.

« Les thématiques fédératrices que sont l’histoire des formes et des matières assureront la cohérence du propos scientifique de cette galerie qui deviendra sous les doigts des visiteurs un véritable laboratoire d’expérimentations » explique le musée.

Galerie tactile l'Eté
. « Toucher avec son corps », une section dédiée au jeune public

Cet espace est spécialement conçu pour le jeune public. Imaginé comme une introduction à la sensation du toucher, il propose une expérience leur faisant prendre conscience que l’on peut toucher et ressentir avec le corps tout entier.

Autour du moulage de la sculpture de L’Eté de Jean-Antoine Houdon, les deux notions abordées, l’échelle et la sensation du toucher, sont une mise en condition pour profiter pleinement des possibilités offertes par la galerie de sculptures à toucher.

Cet espace à destination du jeune public est un lieu d’expérimentation et d’échange.

Galerie tactile vue générale

En touchant les différentes matières présentes sur le mur, en plongeant la main dans les boîtes, les enfants peuvent ainsi expérimenter leur sensibilité tactile.

Il s’agit d’encourager nos enfants dans l’exploration de leurs sens comme le préconisait déjà Jean-Jacques Rousseau dans l’Émile en 1762 : « Les premières facultés qui se forment et se perfectionnent en nous sont les sens. Ce sont donc les premières qu’il faut cultiver, ce sont les seules qu’on oublie ou néglige le plus. »

Raoux Pygmalion
RAOUX Jean (Montpellier, 1677 – Paris, 1734), Pygmalion amoureux de sa statue, 1717, Huile sur toile

. « L’atelier du sculpteur », un espace multi-sensoriel

Cet espace propose une immersion par les sens dans l’atelier du sculpteur.

Le public y découvre comment il travaille et peut se familiariser avec les outils, les matériaux, et plus généralement l’univers sensible de son atelier.

Sont ainsi abordées l’histoire et les techniques de la sculpture ainsi que les étapes de création d’une œuvre sculptée : du modèle à la réalisation finale.

L’ouïe, l’odorat, le toucher et la vue sont des vecteurs privilégiés pour une immersion complète dans cet univers particulier.

Une reproduction en bronze de la Tête de l’éloquence, sculptée par Antoine Bourdelle, vient clore le cycle de cet espace et des différentes étapes de moulage.

A l’occasion de cette exposition, le musée Fabre offre de nombreuses activités culturelles.

Il lance également un CONCOURS aux scolaires du CP à la Terminale,cliquez sur:« Imaginez le personnage de Zila ». Le concours est ouvert sur inscription du 20 février 2017 au 16 juin 2017.

Actualisation du 20 novembre 2017

Une exposition prolongée avec une expérience son et lumières

Suite au succès rencontré et à la demande du public, l’exposition « L’Art et la Matière – galerie des sculptures à toucher », a été à nouveau prolongée jusqu’au dimanche 10 décembre 2017, date de fermeture définitive. Les visiteurs ont ainsi pu profiter de cette exposition exceptionnelle, permettant une nouvelle approche de l’art, durant toute une année.

Depuis le 10 novembre 2017, l’expérience multi-sensorielle est prolongée avec une nouvelle animation du musée Fabre.

Grâce à la projection de lumières, le moulage du Jacques Cœur (1873) s’animera sous vos yeux dans l’escalier Leenhardt. Ce personnage illustre du XVe siècle, qui a marqué l’histoire de Montpellier et du Languedoc, vous racontera sa vie aventureuse et romanesque.

Cette animation sonore immersive inédite donne également la parole au sculpteur de Jacques Coeur, nommé Préault. Leur discours est porté par une musique médiévale et ponctué par des animations sonores.

Pour assister à cette animation, rendez-vous au rez-de-chaussée de l’escalier Leenhardt, muni du billet d’entrée : Mercredis, samedis et dimanches : animation lancée en boucle toutes les demi-heures.

En partenariat avec le Musée du Louvre

Depuis 1995, le Musée du Louvre a ouvert un espace spécifiquement conçu pour les publics en situation de handicap (aveugles, déficients visuels et mentaux), présentant des expositions thématiques de moulages de sculptures. En plâtre ou en résine, les oeuvres présentées sont des moulages de sculptures dont les originaux sont pour la plupart exposés au fil des collections du Louvre.

En s’inscrivant dans cette sensibilité, l’exposition L’Art et la Matière du musée Fabre bénéficie du soutien
scientifique et matériel du musée du Louvre. Le partenariat qui lie les deux institutions offre au projet
montpelliérain toute l’expérience avisée du musée du Louvre en la matière.

De plus, l’institution parisienne propose le prêt de cinq moulages de sculptures qui ont rejoint ceux réalisés par le musée Fabre d’après ses propres collections.

Et la Fédération des Aveugles de France (FAF) Languedoc-Roussillon

Des adhérents de la FAF-LR participent régulièrement, depuis l’origine, aux cycles de visites adaptées du musée Fabre, et ses services professionnels ont organisé plusieurs ateliers collectifs avec les jeunes et avec les adultes qu’ils accompagnent.

Avec cette exposition, la FAF-LR souhaite amplifier et pérenniser la collaboration existante, afin de conforter l’action du musée Fabre, d’en faire bénéficier un nombre plus grand de personnes déficientes visuelles et de la faire connaître aux autres publics dans ses deux dimensions fondamentales : celle de démarche solidaire envers une catégorie de citoyens désavantagés, et celle de projet artistique à portée universelle.

Au total la galerie des sculptures à toucher a accueilli plus de 75 000 visiteurs

Informations pratiques :

Musée Fabre, 39 boulevard Bonne Nouvelle – 34000 Montpellier.

Exposition accessible aux horaires d’ouverture des collections permanentes du musée. Tous les jours, sauf le lundi, du 10h à 18h.

L’exposition « L’Art et la Matière – Galerie de sculptures à toucher » bénéficie des mêmes tarifs que pour les collections permanentes. Tarifs : Plein tarif 7€, Pass’Métropole 6€, Tarif réduit 5€, Billet famille 15€. Gratuité : pour les moins de 6 ans et moins de 18 ans habitant Montpellier Méditerranée Métropole (sur présentation d’un justificatif).

SOURCE: Musée Fabre Montpellier, lartvues.com

Photos: Musée Fabre Montpellier

Date de première publication: 15/12/2016

La ville de Montpellier est membre du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Le musée Ara Pacis de Rome lance une nouvelle expérience numérique pour les visiteurs malvoyants et aveugles

Oeuvres en 3D pour enrichir l’expérience des visiteurs aveugles et malvoyants: un nouveau projet finlandais

Laisser un commentaire