Björk Digital est une exposition immersive et itinérante qui rassemble des expériences de réalité virtuelle, des projections vidéo et un espace éducatif interactif. La partie inédite, Vulnicura VR se dévoile un peu plus à chaque ville visitée parmi lesquelles Sydney, Tokyo, Londres, et depuis le 14 octobre 2016, Montréal. A chaque nouvelle étape, l’exposition est ponctuée par des soirées animées par un DJ set et par un concerts acoustique ou une performance de l’artiste islandaise. Une exposition d’un genre inédit qui passera peut-être bientôt par Paris.

bjork-digital-image

Après SydneyTokyo et Londres, Björk Digital poursuit donc son voyage mondil et fait étape au Canada. Du 15 octobre au 12 novembre, l’exposition est présentée à Montréal dans le cadre de la Red Bull Music Academy en collaboration avec la DHC/ART Fondation pour l’art contemporain et le Centre Phi.

Artiste du numérique et de l’innovation

L’innovation visuelle a toujours été au cœur de l’œuvre de Björk comme en témoignent ses vidéoclips, réalisés par des cinéastes de renommée mondiale comme Spike Jonze et Michel Gondry. Mais l’artiste islandaise a toujours voulu s’aventurer sur le terrain des technologies.

Fascinée par les nouvelles technologies et libérée de tout contrat de disques, elle a pris très vite le virage du numérique. Dès 2011, elle a accompagné la sortie de son septième album Biophilia d’une application. Sur cette dernière, chacune des 10 chansons de l’album était transformée en mini-jeu interactif dans lequel l’utilisateur pouvait interagir avec les sons. Acclamée par le public et la critique, Biophilia est devenue, en 2014, la première application à rejoindre la collection permanente du MoMA.

A la demande du musée de NYC, Björk a ensuite créé la vidéo immersive Black Lake, rampe de lancement de son album suivant Vulnicura mis en vente en 2015. Montrant la chanteuse explorer une sombre cave volcanique islandaise, le film a été créé par le réalisateur Andrew Thomas Huang. L’artiste a également collaboré avec le festival Vivid de Sydney, Somerset House de Londres et le Miraikan de Tokyo pour réaliser des vidéo clips en réalité virtuelle à la pointe de la technologie.

Björk s’exprime régulièrement sur sa relation aux nouvelles technologiques: « Je me suis mise à l’ordinateur portable en 1999, ça m’a libérée du studio comme unique lieu de création. Je pouvais alors composer dans ma chambre à coucher et faire en sorte que mes rêves deviennent réalité… Je suis sûre qu’elles peuvent aider en tant qu’artiste, mais je suis également très préoccupée par ses conséquences sur le réchauffement climatique et l’environnement en général. Si on sait fabriquer un iPhone, on devrait savoir comment se débarrasser des déchets liés aux technologies et faire en sorte de vivre dans un monde plus vert. Nous devrions y arriver ».

Une exposition musicale, interactive et immersive

C’est le même réalisateur Andrew Thomas Huang qui a conçu, avec la chanteuse islandaise, le projet Björk Digital.

Programmée dans le cadre de la Red Bull Music Academy, l’édition montréalaise de l’exposition itinérante Björk Digital présente la vidéo Black Lake, l’application Biophilia et une projection de tous les clips de l’artiste mais également quatre autres expériences en réalité virtuelle (VR), en lien avec quatre chansons de Vulnicura et en avant-première mondiale le vidéoclip de «Family» (dérivé également de Vulnicura).

Pour accompagner l’exposition, deux DJ sets « La Sélection de Björk » sont prévus les 25 et 26 octobre 2016 au Cirque Éloize.

DJ set de Björk à MOntréal le 26/10/2016 (c) Björk Digital

DJ set de Björk à MOntréal le 26/10/2016 (c) Björk Digital

. Biophilia

bjork-digital-biophilia

Un espace éducatif tactile dédié à l’univers de l’album avec la présentation des applications interactives et des instruments fabriqués sur mesure pour le projet Biophilia, une exploration multimédia de la musique, de la nature et de la technologie.

. Björk Cinema

bjork-digital-cinema

Une sélection de 29 clips iconiques remastérisés en 5.1 projetés sur grand écran retraçant la carrière de Björk, parmi ceux réalisés par Michel Gondry, Sophie Muller, Chris Cunningham ou encore Spike Jonze.

. Family en VR

La vidéo en réalité virtuelle basée sur le titre Family a été commandée pour l’étape canadienne de la tournée. Family est une œuvre interactive réalisée par Andrew Thomas Huang, avec une codirection artistique assurée par Björk et James Merry. Cette vidéo capte «le voyage métaphysique de la guérison d’une blessure au cœur» et met en scène l’avatar virtuel de la chanteuse.

. Black Lake

bjork-digital-black-lake

L’étape canadienne est également marquée par la projection de Black Lake dans une version spéciale en réalité virtuelle, une installation vidéo commandée par le Museum of Modern Art de New York et réalisée par Andrew Thomas Huang.  Ce film de 10 minutes était la pièce centrale de la rétrospective Björk au MoMA. Il a été tourné dans une cave en Islande où Björk évolue sur une chorégraphie de Erna Ómarsdóttir.

Vidéo Black Lake:

Sur la plage, dans la bouche et à Tokyo

Lors de son passage à Montréal, l’exposition propose plusieurs expériences en réalité virtuelle (VR): 

bjork-digital-vr

. Stonemilker, également réalisée par Huang est une création en 360 degrés dans laquelle on voit Björk chanter en se promenant sur une plage. Les paysages sont magnifiques, et l’expérience est très intime. Le clip réalisé par Andrew Thomas Huang est une vidéo immersive conçue pour être visionnée avec le casque de réalité virtuel Oculus Rift. Il a été produit par la société VRSE.works, en collaboration avec Digital Domain pour les effets spéciaux et le studio d’effets spéciaux xRez qui a enregistré des prises de vues en juillet 2014 en Islande notamment au glacier Vatnajökull et dans le canyon Múlagljúfur. La vidéo mise en ligne en juin 2015 sur YouTube a également bénéficié d’une application en décembre 2015 disponible sur iOs développée par Rewind:VR.

« C’est très facile d’avoir de l’intimité grâce à la réalité virtuelle. C’est presque plus intime que la vraie vie. Il y a aussi cette incroyable vision panoramique que je trouve très excitante » expliquait Björk sur le site Fast Company, en février 2015

Vidéo Stonemilker:

. Dans un décor tout aussi dépaysant, MouthMantra propose un autre voyage exceptionnel. Élaborée par le réalisateur Jesse Kanda, cette création permet au public d’expérimenter les mouvements oraux de la chanteuse. « Des caméras ont été placées à l’intérieur de sa bouche lorsqu’elle chante », explique le producteur. « Ça donne quelque chose de fantastique, mais surtout de très intense ».

Vidéo MouthMantra:

. Amputée de Notget, une performance montrant la chanteuse transformée en papillon géant numérique, l’édition montréalaise de Björk Digital comprendra en revanche Quicksand, une spectaculaire prestation en 360 degrés filmée au musée Miraikan de Tokyo. Björk a interprété le titre Quicksand lors d’une performance filmée à 360° mêlant réalité augmentée et réalité virtuelle. La vidéo VR a été retransmise en direct sur YouTube. Björk porte le masque ’Rottlace’, conçu par Neri Oxman, véritable interprétation 3D de son visage reproduisant sa structure osseuse et de ses tissus. La version finale de cette prestation a été diffusée en avant-premiere à l’occasion de l’expo Björk Digital à Londres.

Rassemblés par groupe de 25, les visiteurs déambuleront d’abord dans la portion réalité virtuelle, avant d’expérimenter l’application et de déplacer vers la salle de projection des vidéoclips.

Durant une conférence de presse, à Londres, la directrice du centre PHI Phoebe Greenberg a eu la chance de rencontrer Björk dans sa version virtuelle – le même avatar que l’on peut voir dans « Family ». « Son avatar était vraiment émouvant », raconte-t-elle, précisant que la chanteuse parlait et réagissait en temps réel depuis son village islandais. « On a senti sa présence… J’étais très étonnée de voir qu’il était aussi réaliste. »

Vidéo de la conférence de presse virtuelle de Björk à Londres (septembre 2016)

Dans un avenir plus ou moins proche, les trois autres chansons de Vulnicura (Lionsong, History of Touches et Atom Dance) bénéficieront elles aussi d’une œuvre en réalité virtuelle. Qui viendront ainsi enrichir les prochaines étapes de l’exposition Björk Digital.

Après Montréal, l’exposition va s’arrêter à Reykjavik (en novembre 2016) et à Houston (en décembre 2016). Une étape à Paris est même dans les cartons.

Björk Digital

DHC/ART
Fondation pour l’art contemporain
Du 15 octobre au 12 novembre 2016

SOURCES: Björk Digital, Centre Phi

Date de première publication: 16/10/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

« Biophilia » de Björk est la première application mobile intégrée à la collection du MoMA de NY

Après les jeux vidéos et le symbole @, le Moma de NY intègre les 176 premiers émoticônes à sa collection design

Le MoMA de NY met en ligne des images et informations sur plus de 3 000 expositions organisées par le musée depuis novembre 1929

.Après l’exposition du Smithsonian, le MoMA intègre les jeux vidéo à ses collections