L’exposition « Révélations » du musée Crozatier (Puy en Velay) propose à ses visiteurs malvoyants de toucher une toile en relief

Un tableau provoque une émotion. On le regarde, on l’interprète, on le comprend. Il nous touche. Mais, qu’en est-il si on est malvoyant ? Le dispositif innovant « Toucher le musée Crozatier  » comble ce manque en proposant une image tactile d’une des oeuvres présentées dans l’exposition « Révélations », installée à l’Hôtel-Dieu au Puy en Velay du 4 mai au 2 octobre 2016. L’image tactile est le fac-similé d’un tableau dont les traits sont en relief (généralement 1 mm) et qui peuvent être perçus avec les doigts. 

1_Overview 3_Details

Le FabLab de l’IUT de l’Université d’Auvergne – Le Lab’ du Pensio – s’associe avec la société Océ Print Logic Technologies – filiale du groupe Canon (et son service d’impression 3D nommé Project EIGER) et l’équipe du musée Crozatier pour créer une image tactile « haut relief » d’une œuvre du Musée, relevant ainsi les défis suivants :

  • Reproduire le plus fidèlement possible les couleurs de l’œuvre originale
  • Reproduction à l’échelle 1 :1 l’œuvre de 63cm sur 49 cm.
  • Sensation agréable au toucher : l’impression 3D a été effectuée avec de l’encre liquide. L’effet résine permet un toucher sensuel qui facilite la lecture tactile.
  • Restituer le plus fidèlement possible une complexité de l’image adaptée au malvoyant.

Pour ce dernier objectif, une image en relief a été créée numériquement dans laquelle chaque niveau de relief correspond à une unité sémantique perceptible par un mal voyant (cheveux, dentelle, boutons, …).

12

A gauche, l’oeuvre originale, le portrait d’Amalia Solms peint par Mierevelt Jansz Van. A droite, les unités sémantiques. Chaque couleur est une unité sémantique associée à un niveau de relief.

 

 

 

 

 

Sur chaque niveau de relief, un travail de R&D collaboratif entre les équipes d’ Océ Print Logic Technologies et du Lab’ du Pensio a permis de restituer le plus fidèlement possible les textures et couleur de l’œuvre en tenant compte des informations de perception des malvoyants. Ce modèle numérique a été ensuite envoyé en impression relief.

Cette innovation mondiale réside ainsi dans le fait de pouvoir proposer une image tactile dans un musée, par impression en relief, avec le plus grand nombre de niveaux de relief (jusqu’à 1cm d’élévation), révélant ainsi toute la complexité de l’œuvre à un public souffrant de handicap visuel.

SOURCE: IUT de l’Université d’Auvergne, le Lab’ du Pensio

PHOTOS: le Lab’ du Pensio

Date de première publication: 23/05/2016

Clic-separateur EVENEMENT CLIC

31 Mai 2016: Atelier #32 « Les nouveaux outils numériques pour favoriser l’accessibilité des musées et monuments ». La société Océ fera partie des intervenants.

Atelier réservé à 50 personnes membres du CLIC. Inscription obligatoire à ateliers@club-innovation-culture.fr

Plus d’informations

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

DOSSIER / Accessibilité dans le patrimoine: les nouvelles opportunités du numérique

Robots et patrimoine: panorama des usages en France et dans le Monde (16/05/2015)

Le Louvre-Lens et Polytech Lille installent un robot pour visiter une exposition depuis l’hôpital

Mardi 31 mai 2016: 9 intervenants confirmés pour l’atelier #32 « Les nouveaux outils numériques pour favoriser l’accessibilité des musées et monuments »

Verus Art Annonce la commercialisation d’une reproduction 3D d’un second chef d’oeuvre de la collection de la National Gallery Of Canada

Laisser un commentaire