L’exposition tactile du musée Fabre démarre son itinérance en France, avec une première étape lyonnaise

En 2017, l’exposition « L’art et la matière – Galerie de sculpture à toucher », réalisée et présentée par le musée Fabre en partenariat avec le musée du Louvre, invitait les visiteurs à vivre une nouvelle expérience sensorielle de la sculpture grâce au toucher. L’exposition avait alors accueilli plus de 80 000 visiteurs. En 2019, 6 musées de beaux-arts – Lyon, Nantes, Lille, Rouen, Bordeaux et Montpellier – mettent en commun des reproductions d’œuvres de leurs collections pour proposer une exposition itinérante.

En 2017, l’exposition L’art et la matière – Galerie de sculpture à toucher, réalisée et présentée par le musée Fabre en partenariat avec le musée du Louvre, invitait les visiteurs à vivre une nouvelle expérience sensorielle de la sculpture grâce au toucher. Réalisé autour de 4 sections, le parcours amenait progressivement le visiteur de l’éveil des sens vers une immersion complète dans un atelier de sculpteur. L’exposition avait été prolongées de quelques semaines et avait accueilli plus de 80 000 visiteurs. (Lire l’article du CLIC France: Avec son exposition galerie « L’art et la matière », le musée Fabre de Montpellier met le toucher au cœur de la découverte de l’art)

En 2019, 5 musées de beaux-arts – Lyon, Nantes, Lille, Rouen, Bordeaux – mettent en commun des reproductions d’œuvres de leurs collections – auxquelles s’ajoutent quatre reproductions de sculptures prêtées par le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole.

Le public peut ainsi vivre l’expérience de la contemplation tactile de chefs-d’œuvre, traitant principalement de la figure humaine de l’Antiquité au XXe siècle.

Cette exposition itinérante sera présentée successivement dans les villes des 5 musées partenaires.

Une première étape à Lyon

Installée à Lyon du 12 avril au 22 septembre 2019, l’exposition « l’art et la matière. Prière de toucher » prolonge celle conçue par le musée Fabre de Montpellier en partenariat avec le musée du Louvre. Fruit d’une coopération exceptionnelle menée avec des personnes en situation de handicap visuel, l’exposition s’appuie sur leur expérience sensorielle de la sculpture pour inventer de nouvelles pratiques de médiation destinées à tous les publics.

Le parcours propose quatre modules successifs :

. « Voir autrement » ;

. « Voir avec son corps » ;

. « Prière de toucher » ;

. « L’atelier du sculpteur »,

Le visiteur est guidé dans sa découverte tactile grâce à un audioguide. Il peut aussi expérimenter en binôme, les yeux bandés, les différents espaces et outils présentés dans la galerie tactile.

Une approche olfactive de la poussière de pierre, de la terre mouillée et de la fonte vient compléter ce dispositif multisensoriel.

Comme l’explique le Musée des Beaux-Arts sur son site web: « l’intention de cette présentation est de montrer comment l’expérience du toucher offre une variété de sensations qui enrichit la compréhension des œuvres et les révèle dans toute leur dimension et leurs moindres détails. Sensibiliser à l’altérité à travers la perception tactile des personnes aveugles et malvoyantes tout en menant une politique d’accessibilité ambitieuse en faveur des personnes handicapées est l’un des objectifs forts de ce projet ».

Bande-annonce exposition L’art et la matière. Prière de toucher: 

De nombreuses activités culturelles

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon propose de nombreuses activités autour de l’exposition.

Un programme de visites commentées en français et, pour la première fois, en espagnol, des nocturnes, des  ateliers pour tous et un cycle de conférences enrichissent l’exposition pendant toute la durée de sa présentation au public.

. Visites tactiles accompagnées par des médiateurs et des personnes déficientes visuelles.
Les samedis à 10h30

. Visites commentées de l’exposition, accompagnés par un binôme (une personne déficiente visuelle et une médiatrice du musée).

Les samedis

. Visites tactiles accompagnées par un médiateur.
Les lundis à 12h15 et jeudis à 16h

. Visite Du bout des doigts pour les personnes déficientes visuelles.
Les samedis 18 et 25 mai 2019

. Rendez-vous avec… Un parfumeur. Un parfumeur présente la réalisation des fragrances qui viennent compléter l’approche sensorielle dans la section de l’exposition présentant l’atelier d’un sculpteur. En partenariat avec la maison Givaudan.

Date à confirmer à 12h15

. Rendez-vous avec… Une artiste chorégraphique audio-descriptrice. Dans cette visite à deux voix, Valérie Castan propose une introduction en mouvement à la découverte tactile des oeuvres. En partenariat avec la Maison de la Danse.

Vendredi 24 mai 2019 à 12h15

. Week-end en partenariat avec la Maison de la danse.
Samedi 25 et dimanche 26 mai 2019

. Visite atelier dansé. Visite atelier dansé avec Valérie Castan, artiste chorégraphique audio-descriptrice.

Visites aveugles et malvoyants, samedi 25 mai 2019 à 14h30

. Ateliers chorégraphiques pour tous
Dimanche 26 mai 2019

. Table ronde autour de l’accessibilité
Edouard Gentaz (université de Genève), spécialiste de l’approche multisensorielle, et Hannah Thompson (Université de Londres), qui travaille sur le ‘blindess as gain’ et l’audiodescription comme création littéraire.
Lundi 27 mai 2019, 18h30, auditorium du musée.

Un partenaire américain

Engagée dans cette démarche inclusive et humaniste, l’organisation de coopération culturelle américaine FRAME (FRench American Museum Exchange) réunit et soutient cinq de ses musées membres, en association avec son partenaire français FRAME Développement.

Fidèle à un esprit de partage en réseau, L’art et la matière. Prière de toucher a ainsi bénéficié d’expertises nord-américaines au moment de l’élaboration du projet par le musée Fabre de Montpellier, qui est aussi adhérent de FRAME.

Cette exposition bénéficie également du mécénat de la Maison de création Givaudan, créatrice de parfums et d’arômes.

Calendrier de l’itinérance « L’Art et la Matière – Prière de toucher »

Les 5 premières étapes de l’itinérance sont déjà annoncées.

Du 13 avril au 22 septembre 2019 : au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Du 14 mai au 21 septembre 2020 : au musée d’arts de Nantes.

Du 15 octobre 2020 au 15 février 2021 : au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Du 9 avril au 4 octobre 2021 : au musée des Beaux-Arts de Rouen.

D’octobre 2021 à mars 2022 : musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

SOURCES: Musée Fabre Montpellier, Musée des Beaux Arts de Lyon, actu.fr

Photos: Musée Fabre Montpellier

Date de première publication: 07/05/2019

Les villes de Lille, Lyon, Montpellier, Nantes et Rouen sont membres du CLIC France. 

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Des prototypes tactiles permettent aux visiteurs malvoyants de percevoir les couleurs dans un tableau du musée des Beaux Arts de Montréal

Avec l’impression 3D, le musée de l’Ardenne souhaite mieux accueillir les visiteurs déficients visuels

DOSSIER/ Ecoles, prisons, hôpitaux, galeries commerciales, aéroports … Les initiatives « hors les murs » des musées français 

Le musée de Bretagne reçoit le prix « Patrimoine pour tous » 2017 pour l’enrichissement de son offre de médiation en faveur de l’accessibilité

Avec son exposition galerie « L’art et la matière », le musée Fabre de Montpellier met le toucher au cœur de la découverte de l’art

Laisser un commentaire