Avec le festival mapping « lumières sur le Bourbonnais », le département de l’Allier fait briller 3 de ses monuments

Le 30 novembre 2019, le département de l’Allier lancera le deuxième opus de sa mise en lumières des monuments emblématiques des Bourbons, à Moulins, Montluçon et Cusset. Le festival « lumières sur le Bourbonnais » propose des créations associant illumination et vidéo mapping à découvrir jusqu’à la mi-janvier 2020. Présentation du projet et interviews des 2 acteurs du projet, le Président du Conseil Général de l’Allier et le Directeur artistique du festival.

La saga « sur le chemin des Bourbons » continue ! A l’occasion des fêtes de fin d’année, le Conseil départemental de l’Allier lance le deuxième opus de sa mise en lumières des monuments emblématiques de la dynastie des Bourbons.

Le Département proposera avec ce festival, un triptyque complet par la technique du vidéo-mapping. Il débutera par Moulins, à « La Mal-Coiffée », à partir du 30 novembre 2019.

11 décembre 2019: vieux Château de Montluçon

A partir du 11 décembre 2019, plusieurs tableaux retraceront le passé de la famille princière dans la cité des bords du Cher. Chemin faisant, un riche parcours s’ouvrira sous les yeux des spectateurs. Ils seront invités à plonger au cœur de l’histoire de la ville, croisant ici et là des légendes ainsi que des personnalités bien réelles ayant à jamais laissé leur empreinte dans la mémoire collective montluçonnaise.

14 décembre 2019: Hôtel de la Borderie à Cusset

A partir du 14 décembre 2019, un tout nouveau show lumineux placera sous le feu des projecteurs les façades de la Taverne Louis XI de l’Hôtel de la Borderie et ses alentours.

Comme l’explique le département: « Résolument moderne, il plongera les spectateurs dans le prestigieux et surprenant passé historique de la ville, sans omettre d’évoquer une période plus contemporaine ».

Un spectacle « grandiose et gratuit » 

Le Département offre ainsi une approche festive de ces espaces publics.

« Ces spectacles urbains, grandioses et gratuits découlent des premières consultations de la commission du Conseil départemental « Valorisation des patrimoines bourbonnais » qui a voulu redonner vie à des éléments incontournables de l’identité de l’Allier » explique le département.

Le budget de ce festival s’élève à 2 495 000 euros, co-financé par le département de l’Allier (988 000 euros), la région Auvergne (1 537 000 e), l’Europe / Feder (650 000 e), l’Etat (640 000 e) et les 3 communes / communautés d’agglomération (180 000 e).

Reportage vidéo sur les illuminations de l’été 2019:

Une application mobile

L‘application mobile « Lumières sur le Bourbonnais » est utilisable sur un smartphone pour profiter pleinement de cette expérience sonore et d’être en totale immersion à l’aide d’écouteurs.

Il suffit de télécharger gratuitement l’application en flashant le QR Code ou en passant par Google Play ou App Store. Une fois l’installation de l’application sur le mobile, et muni d’écouteurs, les spectateurs peuvent vivre pleinement l’expérience sonore « Lumières sur le Bourbonnais ».

Les projections sont proposées tous les jours, jusqu’à la mi-janvier 2020.

Moulins
À partir du 30 novembre – Tous les soirs de 17h30 à 20h30
Montluçon
À partir du 11 décembre, tous les soirs de 18h30 à 21h30.
Cusset
À partir du 14 décembre, tous les soirs de 17h à 21h.
4 séances de 20 minutes par soirée. (17h30, 18h30, 19h30, 20h30)
Chaque séquence dure une vingtaine de minutes.
Spectacle adapté à tous les publics, entièrement gratuit.
Plus d’infos sur www.lumieres-bourbonnais.com

PRODUCTION
Light Event Consulting

Direction artistique : les Allumeurs de Rêves – Gilbert Coudène avec BK / Digital Art
Company

Technique : Videlio IEC
Musiques non originales
Photographies Jérôme Mondière

INTERVIEWS

Trois questions à Claude RIBOULET, Président du Conseil départemental de l’Allier

Comment est née l’idée de créer des spectacles de lumières dans l’Allier ?

J’ai souhaité fédérer l’ensemble des Bourbonnais autour d’un élément marquant et distinguant de leur histoire. L’Allier est le berceau des Bourbons. Nos terres ont conservé un héritage remarquable de l’épopée les ayant conduits sur les trônes de France et d’autres pays européens. Il me semblait nécessaire que chacun puisse se réapproprier de façon ludique cette page d’histoire.

Pourquoi avez-vous initié des spectacles de lumières dans tout le département ?

Le succès rencontré à Moulins, avec la projection du premier vidéo-mapping l’été dernier, était un encouragement à poursuivre. Bourbonnais et touristes ont apprécié ce premier volet de « Lumières sur le Bourbonnais ». C’est pourquoi, j’ai voulu, fort de cette première saison estivale, donner naissance à un parcours de lumières afin de tisser des liens nouveaux entre les bassins de vie. En passant de ville en ville, les habitants, comme les touristes, s’immergent dans notre passé. Ils arpentent le présent en découvrant ou redécouvrant les richesses de notre département à travers son exceptionnel patrimoine. Les spectacles de fin d’année, à Montluçon et à Cusset mais aussi avec une prolongation de celui de Moulins, poursuivront l’acte 1 « Sur le chemin des Bourbons ».

Les prochains opus, prévus pour l’été 2020, mettront sous le feu des projecteurs l’industrie, le thermalisme et la nature.

Teaser des illuminations de l’été 2019:

Vous évoquez la réussite du premier mapping à Moulins, avez-vous constaté des retombées économiques ?

Les spectacles nocturnes génèrent de l’activité. Souvent, les personnes passent l’après-midi sur place. Ils en profitent pour visiter différents sites et dînent en ville. Après avoir assisté au spectacle, ils dorment sur place, en famille, chez des amis ou dans des hébergements touristiques. Avec ces spectacles de lumières, je tiens mes engagements de début de mandat : donner aux Bourbonnais de nouvelles raisons d’être fiers de leur histoire et de leur territoire. Pour les fêtes de fin d’année, je les invite à venir à Cusset, Montluçon et Moulins, admirer les nouvelles parures lumineuses habillant nos monuments prestigieux.

Trois questions à Gilbert COUDENE, Directeur artistique de Lumières sur le Bourbonnais

Gilbert Coudène est directeur artistique du projet « Lumières sur le Bourbonnais ». Avec sa société « Les Allumeurs de Rêves », il a donné vie aux trois mappings bourbonnais dans ses studios de Lyon. Scénario, création, mise en scène… Il travaille en équipe avec BK France I Art Digital Company et Light Event Consulting, pour la production. Sans oublier les musiciens, les arrangeurs musicaux, les sons designers et les techniciens…

Pouvez-vous nous en dire davantage sur ces deux nouvelles créations ?

Notre équipe travaille sur la création de deux nouveaux spectacles lumières, pour les villes de Cusset et Montluçon, suivant le parcours « Lumières sur le Bourbonnais », initié par le Conseil départemental de l’Allier et dans le cadre du programme de la Région Auvergne-Rhône-Alpes « La Région des Lumières ». Comme sur la Mal Coiffée, à Moulins l’été dernier, nous allons mettre en avant, dans nos scénarios, les éléments historiques, culturels, patrimoniaux et contemporains qui construisent les identités fortes de ces villes importantes de l’Allier. Il s’agit d’apporter, en images, lumières et sons, connaissances, reconnaissances, transmissions, échanges et conversations entre les générations.

Deux spectacles, familiaux, grands publics, pour la dignité et le contentement des habitants tout comme pour l’étonnement et le ravissement des visiteurs et des touristes.

Vos créations sont guidées par les lieux, les bâtiments. Que veulent-elles transmettre au delà de l’histoire ?

Les bâtiments de prestige, en l’occurrence le Château des Bourbons pour Montluçon, l’Hôtel de La Borderie et l’Église pour Cusset, nous servent d’écrans afin de projeter les shows, mais plus encore de supports historiques et architecturaux pour affirmer nos compositions artistiques. Toitures, façades, portes, fenêtres, sculptures, ornementations, portent nos tracés dessins 2D, 3D, effets spéciaux sur nos images animées, elles-mêmes chargées de transcrire les lectures, les entretiens, les témoignages, les émotions, que nous avons recueillis sur ces deux villes. Il faut souligner combien, à chacune de nos visites, nous sommes si bien reçus, et abreuvés d’informations, d’histoires et de belles énergies, par des habitants extrêmement chaleureux.

Quel est le fil conducteur des trois sites illuminés ?

Ces trois sites, sur Moulins, Montluçon et Cusset, se situent le long du parcours du Bourbonnais. Il est important de commencer par illustrer l’histoire éblouissante et fascinante qui s’est déroulée en ces lieux, pendant plusieurs siècles, avec des personnages, femmes et hommes, célèbres et marqueurs forts du destin de ce territoire au cœur de la France. Au-delà de ce fil conducteur historique central, nous évoquons des éléments géographiques, aquatiques, culturels, festifs, contemporains, porteurs de sens et de plaisirs pour les spectateurs. Et nous n’oublions pas, dans la partie finale de nos shows, en images et musiques électro, de positionner ces villes de l’Allier, dans les mêmes styles artistiques que ceux de nos spectacles monumentaux actuels que nous projetons pour des grandes métropoles comme dans les Émirats, à Shanghaï, Rome, Saint-Pétersbourg, Marrakech, Los Angeles ou Sydney…

SOURCE: Conseil départemental de l’Allier

PHOTOS: Conseil départemental de l’Allier

Date de première publication: 20/11/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Shanghai, Hambourg et Macao … le collectif japonais Teamlab étend sa toile dans le monde de l’art immersif

Deux créations en vidéo-mapping illuminent la façade du Grand Palais et la pyramide du Musée du Louvre

La Tapisserie de Bayeux revient à la cathédrale en version numérique et en vidéo mapping

Le CNC dévoile une étude inédite sur la pratique et le potentiel de la réalité virtuelle et des expériences immersives

Le Grand Palais propose une exposition immersive dans l’univers de Wim Wenders

Laisser un commentaire