Une campagne de financement participatif permet la survie du musée Studio Ghibli

Partager :

La pandémie de coronavirus a durement touché de nombreuses institutions publiques, et contraint certains lieux culturels à fermer leurs portes. Au Japon, le musée Ghibli était ainsi menacé de fermeture définitive il y a quelques mois. Le musée, situé dans l’agglomération de Tokyo, avait ouvert ses portes en 2001. Ce musée emblématique dédié au studio de cinéma d’animation de renommée mondiale du même nom vient d’être sauvé par sa communauté d’amis et une campagne réussie de financement participatif qui a permis la collecte de près de 200 000 $ en 5 jours.

Avec des portes fermées de fin février à juillet 2020 et à nouveau de fin avril à début juin 2021, le musée Ghibli a perdu une grosse partie des revenus apportés par ses fidèles visiteurs et mécènes.

Bien que la ville de Mitaka (banlieue de Tokyo) lui ait accordé une subvention en mars 2021, cela n’a pas suffi à financer le fonctionnement du musée, mettant le lieu culturel en danger de fermeture définitive.

Pour sauver le musée qui avait ouvert ses portes en 2001, et lui faire passer son 20ème anniversaire, la ville a décidé de lancer une campagne de financement participatif et de solliciter la communauté très engagée des fans du célèbre studio d’animation.

  • 90 000 $ en 24 heures

5 jours plus tard, avec 195 jours restants jusqu’à sa clôture, la collecte de fonds a permis de récolter près de 24 millions de yens (environ 218 000 $ / 184 500 euros) auprès de plus de 3 000 donateurs.

Le maire de la ville de Mitaka a exprimé sa gratitude au peuple japonais pour avoir aidé à maintenir le musée en activité. « Je tiens à exprimer nos remerciements à tous ceux qui ont fait un don », peut-on lire dans une déclaration du maire sur le site officiel de la campagne.

En échange de la générosité des fans, des produits dérivés Ghibli ont été offerts aux donateurs. Certains d’entre eux étaient uniques et ont particulièrement motivé à donner des sommes plus importantes que d’habitude.

Le musée continuera d’accepter les dons – minimum de 5 000 yens (45 $) – jusqu’à la fin de la période de dons, le 31 janvier 2022.

L’argent récolté devrait permettre au musée Ghibli de reconstituer ses réserves financières et de continuer à accueillir les fans pendant de nombreuses années.

  • Nouvelles idées  
Le musée a déjà commencé à réfléchir à ce qu’il pourrait proposer lorsque le musée rouvrira complètement dans le monde post-pandémique. Et les donateurs sont aussi force de proposition. Certains ont suggéré que le musée pourrait étendre la zone Ghibli dans un parc nouvellement créé tandis que d’autres proposent une amélioration des installations pour les visiteurs du musée, notamment son café ou la création d’une nouvelle exposition audio présentant les aphorismes pour lesquels Hayao Miyazaki – le fondateur du studio d’animation – était le plus connu.

Fondé en 2001, le musée Ghibli présente des œuvres de l’emblématique studio d’animation japonais Studio Ghibli, mondialement connu pour ses films d’animation classiques tels que Spirited Away – qui a remporté un OscarMy Neighbor Totoro et Howl’s Moving Castle. Le musée a été conçu par le directeur du Studio Ghibli, Hayao Miyazaki, et s’inspire des storyboards de ses films.

Accueillant environ environ 700 000 visiteurs par an, le musée est exploité et géré par la Tokuma Memorial Cultural Foundation for Animation, qui a été créée par le Studio Ghibli et la ville de Mitaka. Hayao Miyazaki est le directeur exécutif du musée.

Le Studio Ghibli envisage d’ouvrir son propre parc à thème à l’automne 2022, qui sera situé au parc commémoratif de l’exposition d’Aichi dans la ville de Nagakute, dans la préfecture d’Aichi au Japon.

SOURCES: nme.com, Ghibli Studio museum

PHOTOS: Ghibli Studio museum

Date de première publication: 22/07/2021

Partager :

Laisser un commentaire