La Fondation de Fourvière lance un emprunt participatif pour finaliser la restauration de sa Maison Carrée

Partager :

Entre la pandémie du covid-19 et les fouilles archéologiques, les travaux du site de Fourvière à Lyon ont pris quelques mois de retard mais le chantier se poursuit autour de la Basilique. Pour boucler le budget de 16 millions d’euros, et notamment financer l’aménagement du nouveau musée, une campagne de prêt participatif vient d’être lancée. Une première pour un monument français. 4 jours après son lancement, plus de 140 000 euros étaient déjà collectés sur un objectif de 1 million.

Avec plus de 2000 ans d’histoire, Fourvière est le site emblématique de Lyon. Il symbolise l’histoire des 1ers chrétiens et le rayonnement du culte marial très présent dans la région.

Depuis 2016, la Fondation Fourvière a lancé depuis quelques années « Un Nouvel Élan pour Fourvière », qui vise à restaurer le patrimoine classé Monument Historique autour de la Basilique. Mais aussi repenser l’ensemble du site « pour en faire un lieu-village, plus accueillant, convivial, ouvert à tous, avec une attention particulière pour les plus démunis ».

L’objectif est notamment de mieux accueillir les 2,5 millions de visiteurs annuel de plus de 60 nationalités. Ce qui en fait le 1er site touristique de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Une part importante du projet est d’ores et déjà réalisée: Maison des Chapelains, Pavillon d’Accueil, Belvédère.

Le vaste chantier en cours porte sur la Maison Carrée, un bâtiment Classé monument historique de 5.000 m² construit en 1853 qui n’avait jamais été rénové. Un restaurant bistronomique avec vue imprenable sur Lyon, un musée mais aussi des logements pour les prêtres et des espaces de conférences y sont actuellement aménagés.

  • Un musée et un restaurant gastronomique 

La première partie de la Maison Carrée ouvrira au début de 2022. Sous une verrière, une cour accueillera des séminaires et des événements pour les entreprises. À proximité se trouvera le futur restaurant du chef étoilé lyonnais Guy Lassausaie avec une vue imprenable sur Lyon.

Au nord du site, sur l’esplanade, Fourvière accueillera dès le mois de juin les Apprentis d’Auteuil avec un petit restaurant où travailleront la dizaine de jeunes apprentis cuisiniers.

Le musée de Fourvière proposera des expositions temporaires et permettra la présentation au public de quelques œuvres uniques. Il permettra aussi d’organiser des concerts et du théâtre. Mais cet espace musée ne devrait pas ouvrir avant 2023.

Le chantier a dû être suspendu, en raison d’une insuffisance budgétaire. Sur les 16 millions d’euros nécessaire à la rénovation de la Maison Carrée, il manque un million pour achever les travaux d’aménagement du musée.

L’ouverture de l’espace découverte sur l’histoire du site, installé en sous-sol de l’esplanade, est prévue pour 2024. Cet espace de 600 à 800 m² retracera l’histoire du site de Fourvière de l’Antiquité à la construction de la Basilique. « Ludique et animé, ce parcours d’interprétation s’adressera à tout public, tout âge, toute culture et toute nationalité ».

  • Un premier emprunt participatif pour un musée

Le 1er mars 2021, la Fondation Fourvière a donc lancé une campagne de prêt participatif qui devrait se terminer en mai 2021.

« Il a fallu se réinventer ! », explique au site scoop.fr Magaly Chatin, déléguée générale de la Fondation Fourvière. « Nous avons été bousculés par l’épidémie, nous avons perdu beaucoup de visiteurs, de ressources… Cette campagne de prêt est aussi importante pour nous car elle permet de s’ouvrir à tous les Lyonnais. »

Le principe de la collecte est simple : les particuliers et entreprises peuvent faire un prêt à partir de 500 euros, qui sera remboursé sur huit ans avec un taux d’intérêt de 1,5%.

L’entreprise lyonnaise CredoFunding, spécialisée dans ce type de projet, a été choisie pour gérer la campagne. Et 10 jours après son lancement, la plateforme affichait plus de 135 000 euros par 20 prêteurs, soit 11% de l’objectif de 1 million d’euros.

L’opération de la restauration de la Maison Carrée représente un montant de 16 M€ et est financée par :
. 1,2 M€ par les fonds propres de la fondation Fourvière
. 2,8 M€ par le Diocèse de Lyon
. 5,6 M€ par l’Etat et la Région AURA
. 3,0 M€ par le Mécénat (Fondation du Patrimoine, Total, Institut Mérieux …)
. 2,2 M€ par le Prêt bancaire
. et 1,2 M€ par le Prêt CredoFunding.

  • Un premier financement populaire en 2017/18

En décembre 2017, la fondation Fourvière avait déjà tenté de financer la deuxième partie de ses travaux grâce à une collecte de fonds via la plateforme KissKiss BankBank. L’objectif avait été atteint mais il était beaucoup plus faible: 50 000 euros.

Cette collecte a contribué à financer un des deux grands chantiers de l’année 2018, la construction d’un pavillon d’accueil, pour accueillir et orienter les pèlerins et les milliers de visiteurs de la basilique. Ce pavillon avait une spécificité originale :  les personnes qui s’occuperont de l’accueil seront uniquement des bénévoles en situation de handicap. « Nous voulons offrir une chance d’insertion sociale et professionnelle à ces personnes » expliquait alors Magaly Chatin.

Les 50 000€ ont été collectés en 2 mois sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. Cette initiative s’inscrivait dans la tradition de soutien populaire dont la basilique de Fourvière avait bénéficié en 1872 pour sa construction.

« La fondation Fourvière veut se moderniser, toucher le public lyonnais à titre privé. Cette plateforme permet de créer un lien avec le donateur qui a une trace de son don » expliquait Magaly Chatin. « En plus nous offrons des cadeaux aux donateurs, qui selon la somme varient d’un t-shirt à un titre de propriété symbolique avec gravure de son nom sur le site ».

En 2017, la région Auvergne-Rhône-Alpes avait annoncé qu’elle participerait au projet visant à reconfigurer le bâti existant de Fourvière, hors lieux cultuels, à hauteur de 2.5 millions d’euros. En janvier 2019, le conseil municipal de Lyon a voté une subvention de 1 million d’euros marquant la participation de la Ville au projet d’aménagement mené par la Fondation Fourvière.

SOURCES: Fondation de Fourvière, radioscoop.com, Le Progrès, CredoFunding

PHOTOS: Fondation de Fourvière

Date de première publication: 11/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire