La Fondation Opperman donne 1 million de dollars pour « réinventer l’expérience des visiteurs » de la Bibliothèque du Congrès américain

Partager :

La Fondation Dwight D. Opperman a fait un don d’un million de dollars pour « réinventer et améliorer l’expérience des visiteurs » à la Bibliothèque du Congrès américain, avec une nouvelle galerie d’orientation, des expositions et un laboratoire d’apprentissage, a annoncé la Bibliothèque, le 2 décembre 2020. Le don de la fondation, basée à Phoenix, pour soutenir la conception et la construction de l’expérience des visiteurs de la bibliothèque est l’un des nombreux dons majeurs déjà reçus en 2020 pour soutenir les initiatives de la bibliothèque. Il a été annoncé juste après Giving Tuesday.

La Bibliothèque du Congrès poursuit son plan pluriannuel pour « transformer l’expérience de ses près de 2 millions de visiteurs annuels, partager davantage ses trésors nationaux avec le public et montrer comment les collections de la Bibliothèque sont liées à la créativité et aux besoins des visiteurs ».

« La Bibliothèque du Congrès est, à mon avis, la plus grande institution culturelle du pays », a déclaré Julie Opperman, présidente de la Fondation Dwight D. Opperman. « Je suis heureuse d’aider à soutenir cette grande initiative pour que les gens du monde entier découvrent plus de ses trésors uniques et vastes. »

La Fondation Dwight D. Opperman a été créée par Dwight D. Opperman lors de la vente de West Publishing Company, dont il était président et le créateur de WestLaw, le fournisseur majeur d’informations juridiques. Dwight D. Opperman est ainsi devenu l’un des principaux philanthropes américains dans la communauté juridique / judiciaire et a souhaité poursuivre ses efforts caritatifs à titre privé. Avant son décès en 2013, il a nommé Julie Opperman comme unique contrôleur de sa fondation caritative autofinancée.

  • Améliorer l’accueil du public de la Bibliothèque

Après un demi-siècle de soutien à la formation juridique, aux institutions et à la justice américaine, Julie Opperman a souhaité étendre ses soutiens à des projets culturels. Dwight et Julie Opperman ont été des donateurs de longue date de la bibliothèque. Par ce nouveau don, la Fondation souhaite aider davantage la bibliothèque à « être beaucoup plus accessible et plus réceptive au public ».

« Le soutien de la Fondation Opperman aidera à transformer la façon dont les visiteurs découvrent notre bibliothèque nationale, et nous en sommes reconnaissants », a déclaré la bibliothécaire en chef du Congrès américain, Carla Hayden. « Les futurs visiteurs de la Bibliothèque du Congrès découvriront les nombreux trésors conservés ici pour documenter l’histoire et la créativité de notre pays. »

Célébrant son 220e anniversaire en tant que centre de connaissance et de préservation du patrimoine culturel du pays, la Bibliothèque vise à « faire sortir davantage ses collections de ses réserves, dans les espaces publics et par des présentations en ligne ».

  • Une transformation de l’expérience visiteur en 3 dimensions

Trois éléments de base sont au cœur du plan de transformation de l’expérience du visiteur.

Il s’agit notamment d’une nouvelle galerie d’orientation au rez-de-chaussée dans le bâtiment Thomas Jefferson pour aider les visiteurs à naviguer dans la bibliothèque et à comprendre son histoire, un nouveau laboratoire d’apprentissage pour engager et inspirer les visiteurs et de nouvelles expositions pour présenter les trésors de la bibliothèque. Le travail de conception et de design de ce projet est en cours de finalisation.

Le don Opperman va venir compléter les investissements importants du Congrès et des organisations philanthropiques privées engagés pour la transformation de la bibliothèque.

En février 2020, le philanthrope David Rubenstein a annoncé un don de 10 millions de dollars pour soutenir le nouveau programme d’expérience du visiteur (Article Clic France: Bibliothèque du Congrès: le philanthrope David Rubenstein donne 10 millions de dollars pour « réinventer » l’expérience des visiteurs), et en août de la même année, la Fondation Annenberg a fait don d’un million de dollars, ainsi qu’une collection de tirages photographiques.

Le projet « expérience du visiteur » a également reçu le soutien du Congrès, avec 20 millions de dollars affectés à ce jour dans le cadre de ce partenariat public-privé.

  • Le rôle majeur des donateurs

Le Congrès a largement investi dans sa bibliothèque au cours de son histoire depuis 1800, mais depuis plus de 20 ans, la philanthropie privée a joué un rôle majeur dans le développement de celle-ci.

Les donateurs du secteur privé ont déjà par exemple financé des expositions et des programmes, y compris la création du Centre John W.Kluge de la Bibliothèque et du Prix Kluge pour les études dans le secteur des humanités, ainsi que la création du centre de conservation audiovisuelle Packard de la Bibliothèque, à Culpeper, Virginie.

La Library of Congress est la plus grande bibliothèque du monde, offrant un accès aux archives des États-Unis – et à de nombreux documents du monde entier – à la fois sur place et en ligne. C’est le principal organisme de recherche du Congrès américain et le siège du US Copyright Office. Le public peut explorer les collections, les archives et d’autres programmes et préparer une visite réelle sur le site loc.gov, accéder au site officiel des informations législatives fédérales américaines sur congress.gov et enregistrer les œuvres créatives d’auteur sur copyright.gov.

SOURCE: Bibliothèque du Congrès (CP)

PHOTOS: Bibliothèque du Congrès

Date de première publication: 07/12/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

DOSSIER / Tour du monde des financements privés de projets d’établissements muséaux et culturels

Pour célébrer son 220e anniversaire, la Bibliothèque du Congrès Américain publie l’application LOC Collections

Bibliothèque du Congrès: le philanthrope David Rubenstein donne 10 millions de dollars pour « réinventer » l’expérience des visiteurs

La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis offre plus de 25 millions de documents téléchargeables gratuitement

La Bibliothèque du Congrès américain lance une collection d’ebooks gratuits pour les élèves

La bibliothèque du Congrès va conserver les gazouillis de Twitter !

Partager :

Laisser un commentaire