Le National Museum of Natural History de la Smithsonian Institution à Washington propose une exposition conçue en partenariat avec le National Human Genome Research Institute. Utilisant largement les outils numériques de médiation, « Genome : unlocking life’s code » traite de la révolution génomique, de son influence sur la vie quotidienne et de son impact sur la science, la médecine et la nature.

L’exposition du Smithsonian’s National Museum of Natural History explore la complexité du génome, c’est-à-dire l’ensemble du «matériel» génétique ou héréditaire dont se compose un être vivant, ainsi que les progrès effectués sur le sujet depuis la fin du projet «Human Genome Project», il y a dix ans.

Ouverte depuis le 14 juin dernier, l’exposition se tiendra au National Museum of National History jusqu’au 1er septembre 2014, puis partira en tournée en Amérique du Nord.

Grâce à des outils interactifs à la pointe de la technologie, des modèles 3D, des animations et des vidéos immersives, l’exposition invite à découvrir à la fois les avancées de la science génomique, mais aussi les défis qu’elle présente pour la société moderne.

«La recherche génomique est un outil essentiel pour explorer les mystères du monde naturel, déclare Kirk Johnson, le directeur du musée. l’exposition Genome : Unlocking Life’s Code devrait aider nos visiteurs à comprendre en quoi la génomique transforme ce que nous savons de nous-mêmes

Lorsque les visiteurs pénètrent dans l’exposition, ils sont transportés dans un univers interactif qui souligne l’omniprésence de la science génomique dans le monde. Elle leur donne des clés pour poser « un regard nouveau sur eux-mêmes, en tant qu’individus mais aussi en tant que membres d’une famille, d’une espèce, et comme faisant partie de la diversité naturelle de la vie ».

“Genome: Unlocking Life’s Code” est organisée en quatre espaces thématiques qui proposent aux visiteurs des expériences personnelles et interactives pour découvrir la nature du génome (« the genome within us), ses liens avec les domaines de la santé et de la médecine (« your genome, your health), comment il relie chaque individu à tous les autres éléments vivants (« Connections: Natural World and Genomic Journey »), et enfin en quoi il représente une part de leur histoire personnelle (« genome zone »).

. The Genome Within Us

Au centre de l’exposition, les visiteurs explorent le génome en tant que part de leur propre corps.

Ils découvrent ce qu’est le génome, où il se situe dans le corps humain, son importance et son influence sur la vie. Des vidéos (produites par la chaîne History) les accompagnent dans cette découverte.

Ils observent des modèles en trois dimensions du génome humain et regardent des interviews historiques de chercheurs ayant travaillé sur le Human Genome Project.

Ils peuvent aussi s’exprimer via un média interactif qui explore les conséquences éthiques, juridiques et sociales de l’avancée des technologies de séquençage de l’ADN. Ils peuvent comparer leurs réponses avec celles d’autres visiteurs.

Un affichage électronique diffuse en continu un flux d’informations sur les développements récents de la génomique.

. Your Genome, Your Health

Les visiteurs découvrent dans cet espace les différentes façons dont la génomique peut profiter aux malades, grâce à des soins plus efficaces. Ils en apprennent davantage sur les gènes et les solutions génomiques à certaines maladies encore mystérieuses.

Grâce à un outil interactif sur l’ADN, ils essayent de retrouver le bon médicament à donner à un patient selon une maladie donnée. Un autre jeu interactif présente les influences des facteurs génétiques, environnementaux et du hasard sur les risques de développement de certaines maladies.

Connections: Natural World and Genomic Journey

Le génome reflète le lien entre toutes les formes de vie sur la Terre, les premiers hommes, l’évolution et même la société humaine. Les visiteurs peuvent explorer comment la Smithsonian Institution utilise les nouvelles technologies génomiques pour préserver la diversité génétique et étudier les changements dans l’environnement.

The Genome Zone

Enfin, les visiteurs pénètrent dans une salle animée, proposant des activités éducatives et des expériences pratiques qui amènent toutes à souligner la personnalisation du génome.

Ils y découvrent quels sont leurs caractéristiques uniques sur « l’arbre des traits » et étudient combien d’informations leurs génomes peuvent contenir, malgré leur échelle moléculaire. Ils peuvent également participer à diverses activités qui valorisent de manière tangible les liens entre les visiteurs et leurs propres génomes.

Comme à son habitude, le NMNH propose un site événementiel très complet pour accompagner l’exposition. Ce site propose une visite virtuelle de l’exposition, des contenus consacrés à  la génétique, une frise chronologique interactive, et des activités interactives pour les scolaires et les enseignants.

Pour Eric D. Green, directeur du National Human Genome Research Institute,  «partager la science génomique avec plus de 7 millions de visiteurs annuels au musée d’Histoire Naturelle est une opportunité véritablement passionnante pour le milieu de la recherche.»

L’exposition est aussi l’occasion de célébrer les anniversaires de deux découvertes scientifiques majeures. Le premier génome entièrement séquencé dans le cadre du Human Génome Project, il y a dix ans, et le soixantième anniversaire de la découverte de James Watson et Francis Crick sur la structure en double hélice de l’ADN.

Rédaction : Carole Heulin

Date de première publication: 01/067/2013

Photos: Donald E. Hurlbert and James Di Loreto, Smithsonian