Le J. Paul Getty Trust et l’Institut néerlandais pour la conservation, des arts et des sciences (NICAS) sous les auspices du Rijksmuseum ont annoncé avoir conclu le 16 mars 2016 un protocole d’accord afin de développer l’innovation numérique dans les arts visuels. Les partenaires s’engagent à coopérer pour concevoir les outils, les techniques et la formation nécessaires à cette innovation.

Signature de la convention de coopération, le 16 mars 2016, à Los Angeles, Californie. De gauche à droite: James Cuno, le Dr Jet Bussemaker et le Dr Robert van Langh. (c) Ryan Miller / Capture Imaging

Signature de la convention de coopération, le 16 mars 2016, à Los Angeles, Californie. De gauche à droite: James Cuno, le Dr Jet Bussemaker et le Dr Robert van Langh. (c) Getty / Ryan Miller – Capture Imaging

La ministre néerlandais de la Culture, de l’Education et de la Science, le Dr. Jet Bussemaker assistait à la cérémonie au Getty Center de Los Angeles en présence du Dr Robert van Langh, responsable de la conservation et de la recherche du Rijksmuseum, et du Prof. dr. Robert G. Erdmann, directeur scientifique du Rijksmuseum et professeur de sciences de la conservation à l’Université d’Amsterdam.

« Nous sommes ravis de rejoindre le Getty dans cette vision d’un avenir technologique de l’histoire de l’art et de la conservation », a déclaré le Dr Bussemaker, la ministre néerlandais de la Culture, de l’Education et de la Science« Nous partageons un engagement et une histoire communes dans la promotion de la technologie. Ce sera enthousiasmant de voir comment ces efforts se développent. »

L’Institut néerlandais pour la conservation, l’art et la science (NICAS) est un centre de recherche interdisciplinaire pour l’histoire de l’art, la conservation et la restauration. Il résulte d’une collaboration entre NWO CEW, l’organisme national de financement de la science des Pays-Bas ; le Rijksmuseum ; le RCE, l’agence du patrimoine culturel national des Pays-Bas ; l’Université d’Amsterdam et la Delft University of Technology.

Les partenaires concentreront leurs efforts sur:

• la recherche conjointe et le développement d’outils et de techniques de calcul;

• le développement des techniques d’imagerie analytiques innovantes et de nouveaux modèles de données;

• l’agrégation et la fusion de ces nouvelles données avec les métadonnées existantes pour donner une meilleure compréhension des détails physiques et contextuels des œuvres d’art;

• une large diffusion de ces données et des résultats ainsi que de nouveaux outils de visualisation et d’analyse pour la recherche et pour un plus large accès aux ressources du patrimoine culturel;

• la formation et l’éducation des historiens de l’art et des conservateurs ainsi que des modules de formation pour les programmes de formation continue.

« Nous poursuivons une vision ambitieuse », a déclaré le Président du J. Paul Getty TrustJames Cuno. « Mais ensemble, nous pouvons ouvrir la voie au développement de nouvelles technologies pour la collecte, le traitement et la visualisation de grandes quantités de données qui sont en train de transformer nos champs de recherche et d’études. Nous pourrons également permettre aux chercheurs, scientifiques de conservation et autres professionnels de disposer de nouveaux outils et de la formation dont ils ont besoin pour innover dans la recherche et la conservation ».

Les deux organisations ont été à la pointe de l’innovation numérique et ont déjà travaillé ensemble pour faire avancer l’expertise et la recherche dans ces domaines.

La collaboration entre NICAS et le Getty se fondera notamment sur les outils innovants utilisés dans le cadre du Bosch Research and Conservation Project (2010-2016), le dernier exemple d’innovation numérique soutenu par la Fondation Getty.

bosch research

En combinant les dernières technologies de l’imagerie, de l’intelligence artificielle, et de la visualisation interactive avec l’expertise de scientifiques, conservateurs et historiens de l’ art, cette collaboration va développer un large éventail d’outils puissants pour aider le monde à accéder, à comprendre et à préserver son patrimoine culturel.

Le Getty à la pointe de l’innovation en matière de patrimoine artistique

Depuis de nombreuses années, le Getty est l’une des institutions pionnières dans la numérisation des ressources historiques de l’art, avec le développement de l’espace de travail Scholars récemment annoncée; le projet Online Scholarly Catalogue Initiative (OSCI) ; le développement de bases de données et de normes, telles que l’Art and Architecture Thesaurus et le Thesaurus des noms géographiques, pour la recherche en ligne ; et son engagement continu à la numérisation des objets des collections et des contenus historiques de ses archives afin de les rendre disponibles gratuitement.

D’autres projets comme ARCHES, un logiciel open-source pour la gestion du patrimoine culturel, et DISCO: Data Integration for Conservation Science, contribuent à repousser les frontières de la conservation numérique du patrimoine.

« Nous voulons continuer à faire avancer le domaine. En identifiant où nous voulons être à l’avenir, nous pouvons concevoir un programme de recherche et de développement pour y arriver », a déclaré James Cuno, Président du J. Paul Getty Trust. « Cet effort conjoint nous aide à suivre cette voie ».

SOURCES: J. Paul Getty Trust, NICAS, Rijksmuseum

Date de première publication: 22/03/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Avec sa nouvelle campagne #startdrawing, le Rijksmuseum encourage les visiteurs à dessiner les œuvres qu’ils admirent

Avec Inspired et 360, le Getty souhaite renforcer et enrichir sa relation avec ses publics

Martijn Pronk (Rijksmuseum): «Le Rijksstudio a attiré quelques 15 millions de visites pour 200 000 comptes personnels créés»

Le J. Paul Getty Trust ajoute 77 000 images à son programme Open Content

Getty Publications lance une bibliothèque virtuelle, offrant un accès en ligne gratuit à 250 ouvrages

Avec 5 400 images supplémentaires, Getty double son volume de contenus libres disponibles en ligne

L’institut Getty met en accès libre près de 4 700 œuvres numérisées de sa collection

20 000 contenus mis en ligne sur le nouveau portail de recherche du Getty Institute