Google Arts & Culture célèbre ses 10 ans avec une nouvelle offre éducative et un nombre encore limité de partenaires français

Le 1er février 2021, le blog de Google publiait un article célébrant le 10ème anniversaire de Google Arts and Culture. 10 ans après sa création, GAC accueille les œuvres et expositions virtuelles de plus de 2 000 partenaires culturels répartis sur tous les continents. A l’occasion de cet anniversaire, la plateforme lance une offre éducative enrichie. Comme à son habitude, Google reste avare de statistiques sur les usages et les comportements des utilisateurs de la plateforme. Dommage ! Le Clic France profite de cet anniversaire pour faire le point sur les institutions culturelles françaises qui ont choisi d’être partenaires de Google. Elle sont au nombre de 75, soit moins de 4% alors même qu’une grande partie des équipes de Google Arts & Culture « travaille » à Paris !

Dans son article publié le 1er février 2021, Amit Sood, créateur du Google Arts & Culture écrit: « Le temps passe vite lorsque vous travaillez sur quelque chose qui vous passionne. En ce jour, il y a 10 ans, notre équipe commençait un projet à 20% et faisait le premier pas pour rendre l’art et la culture plus accessible. Ensemble, avec 17 institutions culturelles de 11 pays, nous avons fait un saut dans l’inconnu sans trop savoir où ce voyage nous mèneraitAujourd’hui, des millions de personnes du monde entier se sont tournées vers Google Arts & Culture pour en savoir plus sur notre histoire commune, celle de l’humanité. Ils explorent les milliers d’expositions et d’histoires qui donnent vie à des millions d’objets et d’œuvres – d’une figurine vieille de 230 000 ans à un accélérateur de particules des temps modernes. Les familles, les enseignants, les professionnels de l’art et les personnes culturellement curieuses utilisent aujourd’hui la réalité augmentée pour apporter des œuvres d’art chez eux, participent à un voyage scolaire virtuel à travers les parcs nationaux des États Unistraduisent avec l’IA d’anciennes hiéroglyphes ou peuvent tout simplement profiter d’un puzzle numérique. À l’époque, l’idée de télécharger une image sur le Web – sans parler d’une numérisation ultra haute résolution – semblait extravagante. Mais avec le partenariat et la passion partagée des passionnés de culture du monde entier, Google Arts & Culture propose aujourd’hui un réservoir de culture  qui montre également le changement de paradigme dans la façon dont les gens peuvent accéder à la culture en ligne ».

À ce jour, plus de 2 000 musées, archives, sites du patrimoine mondial et communautés locales ont rejoint Google Arts & Culture « pour partager, conserver et contextualiser leurs trésors d’une manière inimaginable il y a 10 ans ».

  • Quand la technologie créé de nouvelles relations avec l’art

En 10 ans, l’équipe de Google Arts & Culture a travaillé avec ses partenaires culturels pour « développer des outils attractifs et des expériences visuellement étonnantes pour transformer la façon dont les gens peuvent interagir avec la culture ».

Séance de numérisation d’une œuvre d’art avec la Art Camera

On peut citer la art caméra (qui permet aux musées de produire en interne leur photographie gigapixel d’œuvres) et le lancement d’une application mobile dédiée aux arts et à la culture offrant de multiples fonctionnalités basées sur la caméra du mobile telles que le si viral selfie Art, ou la réalité augmentée de Pocket Gallery ou Art Filters.

« La Art Camera a permis des numérisations à ultra haute résolution, qui invitent à zoomer au niveau du coup de pinceau de peintures telles que « La nuit étoilée » de Van Gogh , tandis que l’application a créé un lieu plein de fonctionnalités engageantes et contemporaines qui attirent les amateurs d’art et de culture ».

Cette palette d’outils technologiques innovants a incontestablement créé de nouvelles façons de s’engager avec l’art.

Il faut également mentionner la création du Google Arts & Culture Lab à Paris – « un lieu où les artistes se réunissent avec des technologues créatifs de Google pour expérimenter à l’intersection de l’art et de la technologie ». Dans ce lieu inédit, sont nées des expériences artistiques inédites permettant à chacun de parcourir l’univers visuel de la NASA, de créer un portrait poème avec Es Devlin ou d’essayer le Blob Opera de David Li.

Mur vidéo géant au sein du Google Art Lab de Paris
  • Apprendre avec Google Arts & Culture

En janvier et février 2021, la plateforme a lancé:

. Learn with Google Arts & Culture, une passerelle dédiée aux enseignants, parents et élèves qui rassemble les histoires, les connaissances et les trésors d’institutions culturelles du monde entier. Lancée le 17 février 2021, cette offre éducative comprend des plans de cours téléchargeables élaborés par des experts en éducation, avec des sujets tels que les dinosaures, l’exploration spatiale, l’histoire et la culture des Noirs et le patrimoine hispanique.

« Alors que les étudiants, les familles et les enseignants s’appuient de plus en plus sur des outils pour soutenir une approche hybride de l’éducation, ils dépendent de l’accès à des ressources en ligne utiles pour donner vie à leur programme. Pour améliorer l’expérience et refléter la façon dont nous apprenons tous, nous lançons aujourd’hui Learn with Google Arts & Culture«  explique la plateforme.

Médias héros de l'article

Learn with Google Arts & Culture couvre un large éventail de thèmes, notamment l’histoire, l’informatique, la musique, la littérature, la chimie, la biologie, l’histoire naturelle et la géographie, « avec de nombreux outils interactifs pour rendre l’apprentissage plus immersif, ludique et passionnant ». La « passerelle éducative » sera enrichie progressivement « des nombreuses ressources que nos partenaires culturels ont développées et mises à disposition au fil du temps ».

. The Art & Soul of Mosul, le dernier projet de Google Arts & Culture mettant en valeur la culture contemporaine et le patrimoine ancien du Moyen-Orient. Pour faire la lumière sur l’art et l’histoire de la ville irakienne de Mossoul tout en soutenant ses artistes contemporains, Google Arts & Culture a lançé The Art & Soul of Mosul, en partenariat avec la radio communautaire irakienne Al-Ghad Radio.

Cette initiative permet au public de « s’immerger dans le monde des artistes de Mossoul grâce à des fonctionnalités telles que des visites dans la peinture et des vidéos racontant l’expérience de l’artiste vivant durant la guerre. Au cœur du projet se trouve une série d’œuvres d’art représentant les histoires de la ville et de ses habitants, y compris la vie des femmes et des enfants pendant et après la guerre. Certaines de ces œuvres d’art ont été exposées lors de l’exposition de 2019 «Retour à Mossoul», organisée au Musée culturel de Mossoul.

Marwan Tariq, un artiste qui a participé à l’exposition de 2019, a déclaré: « notre message au monde est que la ville de Mossoul, la ville de l’art, est toujours vivante malgré la guerre qui a détruit les gens et les infrastructures. »

L’exposition en ligne comprend également des histoires personnelles de résilience de nombreux autres artistes et résidents de Mossoul, y compris celle d’une communauté qui a travaillé pour reconstruire son quartier.

Avec cette nouvelle exposition numérique, les créations de Mossoul ont désormais « une vitrine permanente en ligne ».

Résultat de recherche d'images pour "mosul mosquee google arts culture 3d"

Dans le cadre de son effort pour soutenir la documentation numérique et la préservation des sites du patrimoine local à travers le Moyen-Orient, GA&C permet également découvrir la vieille ville de Mossoul en utilisant Street View et en consultant des modèles 3D de sites patrimoniaux à risque, tels que la première mosquée de Mossoul et l’une de ses plus anciennes églises.

. le 18 janvier 2021, journée anniversaire de Martin Luther King, Jr., Gogle Arts & Culture a mis en ligne « Still Dreaming », une galerie numérique créée par Tammie Knight, designer et propriétaire de Small Matters Miniatures, proposant notamment des photographies des archives de Google Arts & Culture réinterprétées par l’artiste Adrian Octavius ​​Walker.

Un Google Doodle montrant une demi-peinture en noir et blanc d'un discours de l'époque du mouvement des droits civiques et une peinture en couleur d'une peinture murale de protestation moderne.

Cette exposition « emmène les spectateurs dans un voyage à travers l’héritage de Martin Luther King Jr. Elle présente des photos rares de lui prises tout au long de sa vie et des images prises par Nathaniel King ».

« Le Dr King était déterminé à réaliser son rêve d’être un jour traité comme un égal. Il a continuellement agi au service de ce rêve, même lorsque le résultat était incertain » explique Octavius Walker. « Ces images, qui reflètent le dynamisme et la passion qui l’ont inspiré, prouvent que d’autres rêvent d’égalité face à l’incertitude, à la fois hier et aujourd’hui ».

  • La culture ne s’arrête jamais

En passant le cap des 10 ans, Google Arts & Culture compte bien poursuivre sa mission de démocratisation culturelle.

Comme l’écrit Amit Sood: « En regardant en arrière sur les 10 dernières années, il y a eu beaucoup de surprises, de tournants et d’expériences partagées. Mais c’est peut-être avec la pandémie, et pendant l’année écoulée, que nous avons tous vraiment compris la force, l’impact et la persévérance que représente le secteur culturel. Les institutions qui ont dû fermer leurs portes au public ont trouvé des moyens novateurs de remplir leurs missions. Nous sommes émus par leur ténacité et restons déterminés à les soutenir de toutes les manières dont la technologie peut les aider dans les mois et les années à venir. Le monde a soif de culture et nous continuerons à trouver des moyens nouveaux et inhabituels pour que chacun puisse interagir, accéder et apprendre avec la culture – et nous espérons pouvoir à nouveau visiter les lieux lorsqu’il sera possible de le faire. Au cours de la dernière décennie, notre mission de rendre la culture mondiale plus accessible à tous grâce à la technologie a évolué, mais elle reste fidèle à son objectif grâce à l’expertise et aux collections exceptionnelles de nos partenaires« .

  • Peu de retours d’usages partagés

A un moment où les musées, notamment anglo-saxons, partagent de plus en plus facilement les statistiques d’usages de leurs ressources numériques (Article Clic France: Audience des collections numériques: les musées anglo-saxons jouent la carte de la transparence), il est dommage que Google Arts & Culture ne soit pas plus transparent sur les résultats de la plateforme, son audience, les comportements de ses visiteurs, les œuvres préférées et les outils techniques les plus utilisés.

De telles données permettraient aux institutions culturelles partenaires de la plateforme d’en savoir plus sur la demande du public et ainsi d’enrichir leur propre offre numérique. 

  • La faible représentation française

Le 1er février 2011, sur le blog de Google, le même Amit Sood annonçait la naissance de ce qui s’appelait alors Google Art Project, www.googleartproject.com.

La nouvelle plateforme offrait alors « plus de 1 000 œuvres d’art à portée de main, avec des détails extraordinaires ». La sélection d’images en très haute résolution d’œuvres d’art célèbres et les autres images, de plus de 400 artistes étaient issues de « 17 des musées d’art les plus acclamés au monde, dont le Metropolitan Museum of Art et le MoMA de New York, le State Hermitage Museum de Saint-Pétersbourg, la Tate Britain et la National Gallery de Londres, le musée Reina Sofia à Madrid, la Galerie des Offices à Florence et le musée Van Gogh à Amsterdam ». Autant de musées que l’on pouvait également visiter de manière virtuelle avec la technologie Street View.

En février 2011, aucune institution française n’était présente dans les « musées partenaires fondateurs » de Google Arts & Culture. Qu’en est il 10 ans plus tard ? 

Entre le boycott de certaines organisations publiques, la réticence d’autres collectivités territoriales et les hésitations du ministère de la culture, les collections françaises ont longtemps hésité à apporter leurs œuvres à la plateforme.

Et le partenariat récent entre Google et le Centre Pompidou avec la numérisation et la publication de plus de 3 000 images des œuvres de Kadinsky (Article Clic France: Avec Google Arts & Culture, le Centre Pompidou offre un voyage numérique inédit autour de l’œuvre de Kandinsky) est un peu l’arbre qui cache la forêt.

A la date du 15 février 2021, 75 institutions culturelles françaises sont partenaires de google Arts & Culture (soit moins de 4% des 2 000 partenaires de la plateforme). Collectivement, elles ont apporté 4 140 images d’œuvres, 79 histoires et 64 visites virtuelles en street view.

Top des partenaires français par le nombre d’images d’oeuvres et d’objets

Top des partenaires français par le nombre d’histoires

Top des partenaires français par le nombre de visites virtuelles

  • Musées, monuments et lieux culturels de Paris et Ile de France (29)

Centre des monuments nationaux (CMN)
Centre Pompidou
Château de Fontainebleau
Château de Versailles
Château de Vincennes (CMN)
Comédie des Champs Elysées
Fondation Cartier pour l’art contemporain
Institut du monde arabe
La Cinémathèque française
Mairie de Paris
Mobilier National, Manufacture des Gobelins, de Beauvais, de la Savonnerie
Monnaie de Paris
Musée Curie
Musée d’Orsay
Musée Dapper
Musée de l’Orangerie
Musée des Arts Décoratifs
Musée des arts et métiers
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Musée Nissim de Camondo
Opéra Comique
Opéra national de Paris
Palais de Tokyo
Pavillon de l’Arsenal
Philharmonie de Paris
RMN-GP
Théâtre des Champs Elysées
Tour Eiffel

  • Musées, monuments et lieux culturels en région (47)

Abbaye Royale de Fontevraud
Archives de la Manche Saint-Lô 
Centre national du costume de scène Moulins
Château d’Angers (CMN)
Château d’Azay-le-Rideau (CMN)
Château de Bouges (CMN)
Château de Chantilly
Château de Châteaudun (CMN)
Château de Chenonceau
Château de Fougères-sur-Bièvre (CMN)
Château de Meung sur Loire
Château de Montpoupon Céré-la-Ronde
Château de Sully-sur-Loire
Château de Talcy (CMN)
Château de Vaux-le-Vicomte Maincy
Château de Villandry
Château des ducs de Bretagne – Musée d’histoire de Nantes
Château du Clos Lucé Amboise
Château du Moulin Lassay-sur-Croisne
Château et Jardins du Rivau Lémeré
Cité de la dentelle et de la mode Calais
Cité Royale de Loches
Collection Paul Landowski Boulogne-Billancourt
Domaine national de Chambord
Forteresse Royale de Chinon
La Cité du Vin Bordeaux
Le Mémorial de Caen
MuMa – Musée d’art moderne André Malraux Le Havre
La grotte Chauvet – Patrimoine mondial de l’UNESCO Vallon-Pont-d’Arc
Maison des Cultures du Monde – Centre français du patrimoine culturel immatériel Vitré
Mucem Marseille
Musée d’Art Classique de Mougins
Musée de la Carte Postale Baud
Musée des Beaux-Arts de Lyon
Musée des Beaux-Arts de Quimper
Musée des Confluences Lyon
Musée des impressionnismes Giverny  
Le Musée des instruments à vent La Couture-Boussey  
Musée Electropolis Mulhouse
Musée Nicéphore Niépce Chalon-sur-Saône
Opéra de Lyon
Pont du Gard
Région Bretagne
Villa Arson Nice
Villa Cavrois Croix (CMN)
Villa et Jardins Ephrussi de Rothschild Saint-Jean-Cap-Ferrat (CMN)
Ville de Saint-Gervais

SOURCES: Google Arts & Culture, Sinapses Conseils 

PHOTOS: Google Arts & Culture

Date de première publication: 22/02/2021

Google Arts and Culture preserves cultural landmarks in Iraq’s Mosul using technology (Daily News, 01/02/2021)

Google, première destination muséale mondiale ? (lequotidiendelart.com, 18/06/2020)

. Comment Google Arts se met les musées dans la poche (Le Monde, 03/04/2020)

Pourquoi la numérisation des musées par Google est un échec (lesinrocks.com, 30/03/2020)

. Avec Google Arts & Culture, visitez virtuellement des musées depuis votre canapé (Numerama, 21/03/2020)

Les musées à visiter gratuitement en ligne… depuis chez vous (Le Bombon, 17/03/2020)

Coronavirus: dix musées du monde à découvrir virtuellement depuis son salon (Le Figaro, 16/03/2020)

À Paris, le « lab » culturel de Google (Les Echos, 13/03/2020)

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Avec Google Arts & Culture, le Centre Pompidou offre un voyage numérique inédit autour de l’œuvre de Kandinsky

Avec Google et le National Museum of India, les miniatures prennent vie grâce à l’IA et à la RA

La National Gallery et Google accompagnent l’exposition Artemisia avec de riches contenus numériques en ligne

Google Commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale avec les affiches de la Smithsonian Institution

Google ajoute des créatures préhistoriques de Moscou et de Londres à sa bibliothèque d’objets en réalité augmentée

Nouveaux contenus et partenaires: Google Arts & Culture étend sa toile pendant le confinement

Visites virtuelles et « art transfer » … le Getty Museum renforce son partenariat avec Google Arts & Culture

Le Musée de la carte postale de Baud et Google Arts & Culture numérisent et diffusent 13 000 cartes postales bretonnes

Laisser un commentaire