Depuis 2011, l’Institut Culturel de Google numérise des monuments historiques et des sites protégés. Le mardi 2 juin 2015, un nouveau partenariat a été annoncé avec la RMN-GP pour mettre en valeur l’histoire et l’architecture du Grand Palais. De ce partenariat ambitieux sont nés 4 visites interactives, 12 expositions virtuelles thématiques et pour la première fois des vues aériennes ont été réalisées avec la technologie Street View pour offrir des vues exceptionnelles du monument et de la capitale.

L’ensemble des contenus créés à l’occasion de ce partenariat sont accessibles sur le Magazine du Grand-Palais, sur le site de l’Institut Google, ou sur Google Map.

Ce ne sont pas moins de quatre visites Street View différentes qui sont offertes à l’internaute. Toutes présentent le monument vide, pour faire admirer la Nef de 13 500m2 depuis tous les angles.

Les ingénieurs de Google ont été contraint par la spécificité du projet à utiliser de nouveaux moyens originaux: appareils photos sur un appareil contrôlé à distance pour les vues aériennes, alpinistes pour accéder au point culminant de la coupole à 45 mètres de hauteur, prise de vue de nuit….Tous les outils Street View ont ainsi été mobilisés: la voiture, le chariot ou le sac à dos.

« L’association de la RMN-GP  et du Google Cultural Institute permet de proposer au public des offres inédites ; l’accès au monument dans des conditions spectaculaires, notamment la balade sur les toits ou la vue aérienne dans la Nef sont extraordinaires explique Roei Amit, directeur du numérique de la RMN-GP. C’est une première mondiale à laquelle même le public qui se déplace sur place ne peut avoir accès.  Le dispositif multimédia de la plateforme google enrichi cette visite avec des images et vidéos rares qui racontent l’Histoire avec un grand H, mais aussi les mille et une vies de cet emblème parisien ».

Une numérisation unique du Grand Palais

Une prise de vue aérienne, particulièrement adaptée à la hauteur et la taille du lieu: pour la première fois au monde, les ingénieurs de Google ont installé des appareils photos sur un appareil contrôlé à distance afin de prendre des images du Grand Palais à différentes hauteurs du sol. Ces captures permettent de proposer aux internautes de regarder la nef depuis le plafond de verre, mais aussi de s’approcher au plus près de la verrière.

Une prise de vue des toits, afin d’apprécier la verrière et la vue exceptionnelle sur Paris: la circulation sur les toits du Grand Palais étant dangereuse, les équipes de Google ont fait appel à deux alpinistes chevronnés pour se hisser à 45 mètres de hauteur sous la verrière et au sommet de la coupole. Les prises de vues panoramiques ont été réalisées avec un appareil photo. On peut y découvrir les ruches et une vue inégalée sur le Pont Alexandre III et le Pont des Invalides.

Une prise de vue de nuit, afin de révéler les espaces autrement : la nef du Grand Palais revêt une toute autre ampleur sans la lumière qui traverse sa verrière. Cette découverte de nuit offre aux internautes la sensation d’une visite en toute intimité.

La visite virtuelle proposée aux internautes comprend la quasi totalité du monument, notamment :

● la Nef de 13 500 m², qui accueille de grands événements publics mais également privés
● le Salon d’Honneur, restauré en 2012, est un lieu plus intime où se succèdent défilés de mode, expositions , soirées privées…
● la Rotonde de la Reine
● la Galerie Courbe
● l’Escalier d’Honneur

123 ans d’histoire du Grand Palais en expositions virtuelles très enrichies.

Plus de 200 documents (archives, photographies, films, plans d’architectes…) provenant de partenaires multiples ont été rassemblés par les équipes éditoriales de la RMN-Grand Palais afin de réaliser douze expositions virtuelles sur la plateforme de l’institut Google. Chacune d’entre elles illustre une phase de la construction et de la vie du monument.

Les documents photographiques de l’exposition universelle de 1900, les affiches et les reproductions de peintures sont issus des fonds du musée d’Orsay, de l’agence photographique de la RMN-GP, du MuCEM, de la Bibliothèque nationale de France, de l’Oppic, de Gaumont Pathé Archives. Les photographies d’actualités sont issues des fonds photographiques du Palais de la Découverte, Roger-Viollet, Gamma-Rapho… Enfin, des vidéos de la Rmn-Grand Palais et de l’Ina jalonnent les douze parcours.

De l’exposition universelle de 1900 à sa réouverture en 2005 en passant par les deux guerres mondiales où elle fut tour à tour hôpital et lieu de propagande, le Grand Palais est le premier partenaire de Google à avoir créé une série d’expositions virtuelles retraçant toute son existence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Rmn – Grand Palais souhaitait « offrir au grand public une façon simple et gratuite de découvrir le monument à vide, afin d’en apprécier l’architecture et la beauté. Certains endroits du monument sont désormais à la portée de tous, comme le toit ou le haut de la verrière ».

Cet objectif est incontestablement atteint !

Photos: Institut Google

Sources: RMN-GP

Date de première publication: 02/06/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

. Avec Google, les châteaux de Versailles et de Vaux-le-Vicomte créent ensemble une exposition virtuelle

. Google offre de nouvelles visites virtuelles des plus beaux monuments indiens

. 26 lieux culturels français sur Google Art Project

. Le Gardner Museum de Boston commémore les 25 ans de son cambriolage massif avec une visite virtuelle