La galerie Hauser & Wirth dévoile ArtLab, une nouvelle division dédiée à la technologie et à la recherche

Le 9 avril 2020, Iwan Wirth, Manuela Wirth et Marc Payot, co-présidents de Hauser & Wirth, ont annoncé le lancement d’ArtLab, le bras de recherche et d’innovation de la galerie explorant des projets à l’intersection de l’art et de la technologie. ArtLab a été créé pour « créer des solutions technologiques sur mesure pour les problèmes les plus urgents du monde de l’art, y compris une plus grande accessibilité et durabilité ». Cette initiative vient compléter la stratégie d’expositions virtuelles déployées par la galerie depuis le confinement global. Le 16 avril 2020, la galerie ouvre d’ailleurs sa 4ème exposition virtuelle, «Untitled Anxious Red Drawings», avec l’artiste américain Rashid Johnson.

ArtLab dévoilera sa première initiative – un nouvel outil de modélisation d’exposition en réalité virtuelle (VR) appelé HWVR – fin avril 2020 avec la présentation de la première exposition entièrement basée sur la réalité virtuelle produite par la galerie Hauser & Wirth.

En «prenant place» dans une galerie du futur, Hauser & Wirth Menorca, cette exposition permettra aux visiteurs une exploration en ligne du centre d’art basé en Espagne, qu’ils pourront ainsi visiter avant son ouverture physique en 2021. Hauser & Wirth Menorca est en cours de restauration par l’architecte argentin basé à Paris, Luis Laplace, collaborateur de longue date de la galerie.

Iwan Wirth a déclaré: « les meilleures innovations sont souvent motivées par la nécessité. Lorsque nous avons créé ArtLab et commencé à développer l’expérience artistique HWVR, notre objectif principal était de développer une technologie qui aiderait nos artistes à visualiser les espaces où leurs expositions seraient présentées. Nous étions également motivés par le désir de planifier des expositions pour nos sites dans le monde d’une manière qui réduirait le nombre de voyages et de transports. Compte tenu de la situation actuelle, et le confinement général contraint, nous accélérons le lancement des programmes d’ArtLab avec une nouvelle approche des expositions de réalité virtuelle qui peut impliquer autant de personnes que possible et les rassembler pendant que nous sommes tous séparés ».

Un programme lancé en 2019

Le programme ArtLab a démarré durant l’été 2019, avec des recherches intensives axées sur les étapes pratiques « vers une réduction responsable de l’empreinte carbone de la galerie associée à la montée des expositions dans le monde ».

Simultanément, l’équipe ArtLab a commencé à explorer des innovations qui permettront au public de vivre pleinement des expositions dans différents contextes locaux sans voyager – un projet qui prend plus de sens et d’urgence au milieu de la pandémie COVID-19 – tout en permettant aux artistes, aux conservateurs et aux coordinateurs d’expositions de mieux préparer des événements et des expositions en utilisant les nouvelles technologies.

Une résidence numérique à LA

ArtLab accueillera également un programme de résidence numérique à Hauser & Wirth Los Angeles ouvert aux artistes et à leurs équipes, sur invitation, afin de leur permettre de se connecter et d’explorer le plein potentiel des nouvelles technologies numériques.

L’équipe mondiale d’ArtLab associe le personnel existant de Hauser & Wirth à de nouveaux experts et à des consultants basés à Londres, New York et Los Angeles.

Modélisation d’exposition en réalité virtuelle

S’appuyant sur des techniques appliquées dans l’architecture, la construction et les jeux vidéo, l’outil HWVR (H&W Virtual Reality) permet d’atteindre une précision unique, une apparence et une sensation très realiste ainsi qu’une interactivité forte pour permettre l’exploration virtuelle des galeries de Hauser & Wirth. HWVR construit l’espace 3D virtuel à partir de scan et non pas de photos combinées, ce qui donne un niveau de flexibilité sans précédent.

« HWVR est une première dans le monde de l’art car il utilise une pile technologique sur mesure, que l’on ne trouve dans aucune autre industrie » explique la galerie.

ArtLab a également développé un logiciel pour convertir la base de données des œuvres d’art de la galerie en ressources 3D.

De nouveaux contenus sur le site et les réseaux sociaux 

Le 21 mars 2020, « alors que les musées, les galeries et les institutions culturelles ferment peu à peu leurs portes à travers le monde », Hauser & Wirth a lancé un nouveau programme numérique «  Dispatches  » – une série de vidéos originales, de fonctionnalités et d’événements en ligne qui connecte le public aux artistes et crée « des opportunités pour l’apprentissage et l’engagement en ligne ».

« Expérimentant de nouveaux formats, le programme est conçu pour nous aider tous à nous connecter de manière créative et à partager des expériences et des points de vue artistiques du monde entier » explique la galerie.

Voici quelques événements proposés dans le cadre de ce programme:

· Événements en direct: concert de l’artiste lauréat du Turner Prize Martin Creed pour le samedi 21 mars diffusé en direct sur le compte instagram @hauserwirth

· « From A Distance »: les artistes de la galerie Hauser & Wirth partagent des messages filmés et des visites d’ateliers, lancement avec la visite de l’atelier d’Avery Singer et Guillermo Kuitca

· Expositions en ligne: première exposition en ligne de la galerie Hauser & Wirth consacrée à «Louise Bourgeois: Works on Paper» avec des œuvres spécialement sélectionnées par Jerry Gorovoy, ancien assistant de studio et directeur de la Fondation Easton, sur le site web hauserwirth.com à partir du 25 mars 2020. Autres expositions virtuelles lancées:  dessins de George Condo, liés à sa plus récente série de peintures «Distanced Figures» et réalisés au cours des trois dernières semaines, dans le home studio de l’artiste dans l’État de New York, « ces dessins de portraits évoquent l’expérience de l’isolement durant cette période troublante de distance sociale » (mise en ligne le 03/04/2020) et « The ties that bind » avec des sculptures et photographies de Zoe Leonard (mise en ligne le 11/04/2020). Le 16 avril 2020, la galerie ouvre sa 4ème exposition virtuelle, «Untitled Anxious Red Drawings», avec l’artiste américain Rashid Johnson.


· et apprentissage interactif et expériences communautaires lancées fin mars 2020, notamment la mise à disposition gratuite de tous les numéros du magazine « Ursula » de la galerie Hauser & Wirth.


Ce nouveau programme «Dispatches» complète le dispositif des salles de visionnement en ligne de Hauser & Wirth, qui est d’abord une plate-forme commerciale.

Art et humanité

Dans le cadre de l’initiative #artforbetter de Hauser & Wirth, 10% du bénéfice brut de la vente des œuvres de la première exposition HWVR seront reversés au Fonds de réponse solidaire COVID-19 de l’Organisation mondiale de la santé.

SOURCE: Hauser & Wirth

PHOTOS: Hauser & Wirth

Photo du carousel: ArtLab — Hauser & Wirth Los Angeles vue intérieure créée en HWVR avec ‘Asa’s Palace’ de Jack Whitten (1973) et ‘Crouching Spider’ de Louise Bourgeois (2003) © The Easton Foundation / VAGA at ARS, NY / Jack Whitten Estate

Date de première publication: 16/04/2020

Covid-19 / Les galeries et foires d’art misent sur les visites numériques et virtuelles pour « exposer » leurs artistes

Covid-19 / Tour du Monde des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement (14/04/2020)

Covid-19 / Quand le public confiné réinterprète les chefs d’oeuvres des musées du monde

Covid-19 / La Royal Academy of Arts lance de nouvelles initiatives numériques pour mieux impliquer le public pendant la fermeture

Covid-19 / Le centre culturel Gropius Bau imagine avec Lee Mingwei la vie numérique d’une exposition en attendant sa réouverture

Laisser un commentaire