Les chercheurs d’IBM Inde imaginent un compagnon numérique de visite très intelligent

Watson, super ordinateur capable de traiter l’information comme un humain, était déjà champion du jeu Jeopardy, avocat ou co-auteur de livre de cuisine. Un groupe de chercheurs chez IBM Research India est décidé à lui ajouter un nouveau métier: guide de visite dans un musée.

ibm usher watson museum 1

La première semaine d’avril lors d’une conférence sur les interfaces utilisateurs intelligentes à Atlanta, un groupe de quatre chercheurs d’IBM en Inde a dévoilé la première version d’Usher, un clone de Watson, « compagnon intelligent de visite ».

Dans sa présentation, le groupe attribue trois avantages à Usher sur les outils traditionnels de guidage audio utilisés dans un musée ou galerie d’art: son utilisation de capteurs de smartphones donne à l’utilisateur une contextualisation supérieure, il offre une interface pour des questions / réponses, et il informe les utilisateurs si leurs amis des médias sociaux amis sont à proximité.

« La capacité de suivre de façon transparente le contexte de l’utilisateur pour fournir des informations riches et sémantiques et la capacité cognitive de répondre aux questions contextuelles signifie que Usher pourra améliorer considérablement l’expérience utilisateur dans un musée », écrivent les chercheurs, dans leur article sur le projet Usher.

Usher utilise l’accéléromètre, le gyroscope, la boussole et un smartphone pour déterminer l’activité actuelle d’un utilisateur (marcheou position stationnaire) tandis que les signaux Wi-Fi permettent de localiser l’utilisateur. Cela permet à Usher de fournir des instructions audio contextuelles (« Sur votre gauche se trouve le magnifique Mona Lisa ou les tournesols de Van Gogh »), mais également à répondre à des questions comme « Qui a peint cette oeuvre ? » ou « Quel est le sens de cette peinture? ».

ibm usher 2

Usher et Watson en dialogue permanent

Lorsqu’un utilisateur interroge Usher via la voix ou le clavier, l’emplacement de l’utilisateur et la question sont relayées au « cerveau » de Watson qui prépare la réponse.

L’outil Usher, développé sous la forme d’une application Android pour une première phase expérimentale, n’est pas encore disponible pour le public mais un de ses co-fondateurs Shubham Toshniwal indique que les premiers essais de ce compagnon intelligent ont été très bien reçu chez IBM.

Selon la MIT Technology Review, « d’autres applications sont envisagées dans d’autres espaces intérieurs, y compris des monuments et bâtiments historiques ».

Améliorer la géolocalisation

Les chercheurs continuent à travailler sur Usher et notamment sur la nécessité d’améliorer la localisation intérieure. Les signaux Wi-Fi peuvent fournir des données de base sur l’endroit où le visiteur se trouve mais ce n’est pas suffisant. Selon les chercheurs, une solution possible pourrait résider dans l’utilisation de capteurs de proximité comme la technologie iBeacon, qui utilise le Bluetooth à faible énergie pour déterminer la proximité des iPhones des utilisateurs à proximité de la borne. technologie déjà déployée dans de nombreux musées.

Depuis plusieurs mois, les chercheurs d’IBM travaillent activement pour développer les activités et potentialités de Watson. La société informatique considère même Watson comme « un outil aux applications presque illimitées si les développeurs participer à son développement ». En 2014, IBM s’est même associé à SoftBank pour implanter Watson au Japon et lui enseigner la langue locale, afin de faciliter son adoption.

Présentation vidéo du projet Usher

Présentation PDF du projet Usher

SOURCES: technologyreview.com, digitaltrends.com, MIT Technology Review

Date de première publication: 14/04/2015

Clic-separateur(SITE WEB)

IBM créé la visite virtuelle de la Cité Interdite de Pékin

Laisser un commentaire