Immersion garantie avec le site internet des épaves de la Natière (Saint-Malo)

La découverte, en 1995, aux portes de Saint-Malo, des épaves de deux grandes frégates corsaires englouties au pied des écueils de la Natière a révélé une facette méconnue de la guerre de course. Un nouveau site internet édité par le ministère de la Culture et de la Communication (Secrétariat général/DRESTet DGP) permet aujourd’hui de partir à la découverte de ce cimetière d’épaves enfouies dans les eaux et de revivre dix années d’enquête archéologique sous-marines.

corsaire

Un site internet enrichi pour des fouilles sous-marines

– Sur ce site, très bien mis en images, les internautes peuvent examiner les plans enrichis des épaves échouées au large de Saint-Malo. En faisant glisser le pointeur sur les épaves, les objets trouvés à mille lieues sous les mers apparaissent dans une fenêtre pop-up. En cliquant dessus, les internautes peuvent apprendre en détail la localisation, le nombre et la spécificité de l’objet.

corsaire12

Une séquence de vidéo sous marine est également mise en ligne. Avec le mode plein écran, l’immersion est totale et la frise « time-code » qui apparait en bas de l’écran permet aux internautes de chapitrer et se repérer dans la vidéo. Chaque étape de la fouille apparait en titre lorsque la souris passe devant l’image représentant la séquence dans la frise.

– Autre module innovant : une restitution 3D inédite de La Dauphine, qui vogue à nouveau sous forme numérique, trois siècles après son naufrage. Cette vidéo, de très bonne qualité développée par Laforme, présente le navire sous tous ses angles.

corsaire2

– Enfin, dans l’onglet « + », une dernière rubrique « ressources » présente 29 médias. Classés par thématique ou type de document, les internautes peuvent naviguer dans les photographies, archives, dessins, plan ou encore vidéo et reconstitution 3D. Une mention spéciale est à accorder aux objets virtuels numérisés (seulement deux pour l’instant).

corsaire3

Le numérique au service du grand public et des scolaires

Le site disponible, en français et anglais, propose également des contenus en langue des signes française (LSF). Des ressources éducatives destinées au milieu pédagogique et adaptées à différents niveaux scolaires sont aussi mises en ligne.

Conçu par Michel L’Hour et Elisabeth Veyrat du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-Marines (DRASSM), avec la collaboration de Michel Daeffler pour la restitution 3D de La Dauphine, le site détaille les méthodes et techniques spécifiques aux travaux des archéologues sous-marins.

corsaire4

Ce site fait partie de la collection « Grands sites archéologiques » éditée par le ministère de la Culture et de la Communication comme le site des grottes de Lascaux (Article à lire). Un onglet « découvrez la collection » renvoie vers les autres sites du ministère.

Laissez vous embarquez dans les fouilles sous-marines de la Natière !

Laisser un commentaire