[Covid-19] Les initiatives numériques des musées et monuments d’Espagne

Depuis le 12 mars 2020, date de fermeture des premiers musées et monuments d’Espagne, ces derniers rivalisent d’imagination pour proposer à leurs publics de nouveaux contenus et de nouvelles formes d’interaction. Dans un contexte de si forte crise sanitaire et de dépression sociale générale, la culture est plus que jamais une arme au service du réconfort.

  • Musée du Prado – Madrid

Le musée du Prado www.museodelprado.es fut l’un des premiers lieux culturels à réagir à la fermeture temporaire de tous les musées d’État (décrétée mercredi 11 mars 2020 pour tous ceux situés à Madrid et jeudi pour ceux situés dans toute l’Espagne).

Le jeudi 12 mars, le musée de Madrid a lancé l’initiative « El Prado contigo », avec un renforcement de son activité déjà puissante sur le web – où elle propose tout, des visites virtuelles aux outils tels qu’une chronologie pour replacer ses œuvres dans leur contexte historique et une encyclopédie – en passant par des diffusions en direct sur ses réseaux sociaux pour présenter sa collection et d’autres espaces et activités moins connus.

« C’est un jour historique et aussi un jour triste », a déclaré Miguel Falomir, directeur de l’institution, lors d’un live sur Instagram. « C’est l’un des rares jours de ses deux cents ans d’histoire à ne pas avoir ouvert ses portes ».

Pendant une demi-heure, Falomir a donné un cours en ligne et en direct le « Lavatorio », l’œuvre du Tintoret.

Parmi les autres initiatives numériques du musée: son espace jeunesse, des ressources éducatives par niveau scolaire, un nouveau Mooc sur Velasquez et un nouvel outil associant sa collection et l’intelligence artificielle.

  • Musée Reina Sofia – Madrid

Le musée Reina Sofía, le plus grand centre d’art moderne et contemporain d’Espagne, met largement en avant sur ses réseaux sociaux ses contenus numériques et notamment ses plus de 260 vidéos dont 170 séquences sur les expositions actuelles et passées, et 70 autres séquences diverses, ainsi que des séquences audios et même des programmes et émissions sur sa plateforme radio.

En outre, le mini-site web « Repenser Guernica » contient des images du chef-d’œuvre de Picasso avec de nombreux détails imperceptibles à l’œil nu.

De nombreuses publications présentes sur le site peuvent également être téléchargées gratuitement.

  • Musée Thyssen – Madrid

Le musée Thyssen propose des visites virtuelles de sa collection permanente, dont certaines sont immersives.

La section Thyssen Multimedia offre des visites virtuelles des expositions (exposition « Rembrandt à Amsterdam »), des vidéos explicatives des différents commissaires, des bandes-annonces et d’autres contenus tels que des conférences et des cours.

Dans l’espace éducatif du musée, EducaThyssen, des ressources et des contenus numériques sont proposés. Et notamment, un cours en ligne sur « la couleur et la lumère et Venise ».

La section « ConectaThyssen », dédiée au numérique, regroupe des publications et des applications numériques telles que Second Canvas (gigapixels), qui permet aux visiteurs d’entrer dans les œuvres du musée en très haute résolution, et des vidéos produites avec la chaîne de télévision Arte sur la collection du musée.

L’institution propose également d’écouter les listes thématiques sonores, diffusées sur sa chaîne Spotify.

  • Casa Encendida – Madrid

Dans le contexte de la crise du covid-19, la Casa Encendida a conçu un programme culturel, social et éducatif spécial, lié à ses activités qui peut être suivi en ligne et qui sera renouvelé quotidiennement. Sous le titre #MeQuedoEnCasa, le programme comprend des conférences sur YouTube et Vimeo, des visites virtuelles, un club de livres sur Facebook et des listes de musique Spotify.

Par exemple, les huit artistes participant à l’exposition Génération 2020 proposent une visite guidée au cours de laquelle ils expliquent en direct les pièces qui composent l’exposition. Sur la chaîne YouTube, des playlists ont été créées avec le programme audiovisuel d’En Familia, destiné aux enfants.

Et dans le cadre de Radio Encendida 2020, le marathon de musique en direct qu’elle organise depuis 17 ans avec Radio 3, l’institution invite à (ré)écouter les performances des plus de 100 groupes qui sont passés par le festival ces dernières années, à travers une playlist.

  • Junta de Andalucía

La Junta de Andalucía dispose d’un large éventail d’alternatives virtuelles pour profiter de ses monuments, de ses musées, de ses espaces culturels et de ses sites archéologiques, ainsi que de son fonds d’archives.

Le projet Maravillas de Andalucía, une collaboration entre le ministère régional de la culture et du patrimoine historique et Google Arts & Culture, permet aux utilisateurs de visiter 61 musées et sites andalous grâce à la technologie StreetView, ce qui leur permet de profiter de leur importance culturelle et archéologique sans quitter leur fauteuil. 27 visites virtuelles.

Parmi les espaces présentés les plus remarquables, citons l’Alcazaba d’Almeria, la Medina Azahara à Cordoue, le site archéologique des dolmens d’Antequera (Malaga) ou le site romain d’Italica à Séville, entre autres. Ce même projet présente également 2 300 œuvres d’art, regroupées en collections selon leur sujet, ainsi que des expositions thématiques virtuelles organisées par les musées. En plus des musées, Google offre la possibilité de consulter en ligne plus de 1 400 documents provenant des huit Archives historiques provinciales de la communauté, des Archives générales d’Andalousie et des Archives de la chancellerie royale de Grenade.

  • Les autres institutions muséales

De nombreux autres lieux muséaux, du Musée national d’archéologie au Musée Sorolla, en passant par le Musée national des arts décoratifs et la Manufacture de tabac, proposent des visites virtuelles de leurs collections et/ou des visites de leurs espaces.

Plusieurs musées espagnols proposent également un grand nombre de contenus (114 collections, 16 2020 images, et 26 visites virtuelles) sur la plateforme Google Arts & Culture.

Le Círculo de Bellas Artes maintiendra une activité culturelle constante de manière virtuelle. Ainsi, tant sur le web que sur les différents profils de réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram et Youtube), elle offrira des contenus accessibles et librement téléchargeables pour tous les utilisateurs (concerts, publications, conférences, documentaires, visites virtuelles des expositions, etc.). En outre, Radio Círculo continuera à diffuser ses propres contenus.

La Fundación Telefónica a mis à la disposition de ses utilisateurs un nouvel espace « Cultura Digital a la carta » regroupant toutes ses conférences en différé, une page de podcasts, des publications gratuites à télécharger, ainsi que des interviews des principaux intervenants qui ont visité ses installations cette année.  #NosVemosEnDigital.

La Fondation Banco Santander alimente ses canaux et réseaux vidéo (Instagram, Facebook, Twitter, YouTube) avec des documents tels que les conférences de la série Biographies et Histoire, qu’elle lance une fois par semaine. Vous pouvez également consulter les conférences en ligne, telle que la conférence « Voyages, recherche et sciences naturelles : de Francisco Hernández à Jorge Juan et Malaspina », donnée par le professeur Javier Puerto le mercredi 18 mars à 19h30.

La Fondation Mapfre va publier sur Twitter et Facebook le contenu audiovisuel de ses collections, avec quelques vidéos inédites, ainsi que des visites virtuelles d’expositions passées, comme Vannessa Winship, Graciela Iturbide et Egon Schiele.

D’autres lieux culturels ont annoncé qu’elles travaillaient sur d’autres contenus spéciaux en ligne afin de le proposer au public le plus rapidement possible.

SOURCES: musées espagnols, El Pais

Recherches : Klaus Gerke

PHOTOS: musées espagnols

Date de première publication: 24/03/2020

Faute de visiteurs réels, éloignés par le virus, les musées chinois diffusent leurs expositions en ligne

Covid-19 / Confinement : le ministère de la culture français lance l’initiative #CultureChezNous

Covid-19 / La Fondazione Prada étend son programme culturel et ses contenus sur tous ses réseaux numériques

Les monuments et collections royales d’Espagne vont bientôt mettre à disposition 1 500 terminaux mobiles et 13 applications téléchargeables

Laisser un commentaire