Innovations et déploiements numériques au Smithsonian : acte II

Partager :

Le Smithsonian poursuit son développement numérique aussi bien dans ses musées qu’en ligne avec le lancement du prototype du futur « Commons ». Cette plateforme a pour objectif de fédérer les visiteurs et leur donner accès à de nombreuses ressources.  Avant de lancer le Commons, les internautes sont sollicités pour donner leur avis. L’internet participatif commence ainsi dès la conception des nouveaux services !

smithsonian-logo

Impliquer son public via le web 2.0

Quatre vidéos sont mises en ligne et présentent les avantages et impacts du Smithsonian Commons. Les intérêts de la plateforme sont ainsi développés selon 4 profils : le visiteur, le professeur mais également l’utilisateur des nouvelles technologies tel que l’iPhone et pour terminer le scientifique.

smithsonian3

A travers ces 4 argumentaires, Smithsonian Commons met en avant ses objectifs stratégiques : l’accès à de nombreux contenus multimédia pour amateur ou spécialiste, leur partage sur les réseaux sociaux et la création de connexions entre l’institution et la communauté. Pour construire cette plateforme, le Smithsonian fait appel à l’avis des internautes, afin de développer un site à leur image et répondant à leurs usages.

smithsonian13

Des dispositifs in situ, technologiquement parlant, innovants

Innovant en ligne, le Smithsonian l’est également in-situ et propose de nouveaux dispositifs interactifs dans ses expositions. Le musée du nord ouest d’Arts et Culture (MAC) lance ainsi le projet pilote Passeport vers la Découverte.

mac_logo

Ce système permet de personnaliser la visite et anime des avatars qui saluent les visiteurs ! Cette expérience unique, basée sur le jeu de questions et le gain de points, permet d’enregistrer les profils des utilisateurs. Ainsi ce passeport sauvegarde les informations individuelles qui peuvent être réutilisées à chaque fois que le visiteur revient.

kiosk-21

Ce nouveau dispositif est mis en place à l’occasion de l’exposition 100 Choses Curieuses, qui a débuté le 1er septembre au MAC. De nombreux écrans, dont quatre kiosques interactifs, sont également associés à ce nouveau Passeport vers la Découverte. Ils réagissent à la présence du visiteur et peuvent cibler les intérêts spécifiques du public, sa langue et son niveau d’expression.

Une application mobile pour la chaîne du Smithsonian

L’institution lance également son application mobile et gratuite pour iPhone et iPod Touch. Les utilisateurs ont ainsi accès à plus d’une centaine de clips vidéos de la programmation de la chaîne. Avec des documents originaux et une série de programmes mettant en évidence l’héritage historique, culturel et scientifique de l’Amérique, cette application complète les ressources du Smithsonian.  L’institution déploie ainsi son offre sur tous les fronts !

smithsonian-channel-iphone

Une réelle médiation numérique se met ainsi en place au Smithsonian !

Médiation … mutation … révolution !
Retrouvez le prototype du Smithonian Commons, le Blog 2.0 et le site de l’institution

Partager :

Laisser un commentaire