Des iPads et un cabinet virtuel pour découvrir le fond iconographique du musée Zakdine

A l’occasion des Journées du Patrimoine, c’est avec un iPad à la main que les visiteurs découvriront les archives photos du musée Zadkine. Continuant de se déployer sur la lancée de sa récente rénovation, le musée, au terme d’un chantier numérique de près d’un an, inaugure un cabinet d’arts graphiques virtuel et un dispositif inédit d’iPad nomades.

img_0044_0
© Anamnesia/ musée Zadkine

Le musée Zadkine est une enclave rare. Lieu conservatoire de l’œuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1888-1967), qui vécut et travailla dans la maison qui l’abrite, il est l’un des derniers ateliers de Montparnasse à demeurer préservé.

Dès le 19 septembre, un album virtuel tactile – installé dans l’atelier que Zadkine se fit construire dans les années cinquante et dans lequel il conservait ses dessins et ses gouaches – réunissant les plus belles feuilles de la collection, présentées dans leurs détails les plus inattendus, permettra au visiteur de s’immerger dans son œuvre graphique et de découvrir les liens étroits de son travail de dessinateur avec son œuvre sculpté.

Ipad musée Zakdine

Un second album, consacré à son œuvre gravé viendra, au printemps 2016, compléter ce dispositif, grâce auquel un pan majeur de la collection sera désormais accessible.

Sur les iPad qui seront simultanément lancés – conçus comme des objets miroirs à emporter avec soi de salle en salle, mi petites machines à remonter le temps, mi instruments d’observation – le visiteur pourra découvrir les richesses du fonds photographique du musée. Au gré de ses curiosités, de ses cheminements et de ses rêveries, il pourra tout à la fois aller à la rencontre de l’homme, de l’artiste, se perdre dans les arrêts sur images de sa vie, pousser la porte de la maison et des ateliers autrefois, tout en entrant dans l’intelligence de son œuvre sculpté, en apprenant à en lire la construction et en saisir la poésie.

img_3432_0 (1)

À travers la richesse de ses archives photographiques qui demeuraient inédites et près de quatre cents images dévoilées dans le double dispositif mis en place, c’est une invitation à une plongée unique au cœur de la vie et de l’œuvre du sculpteur, que le musée Zadkine propose en cette rentrée 2015.

SOURCES: Musée Zakdine

Date de première publication: 14/09/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le Musée national des beaux arts du Québec veut acheter plus de 220 iPads

Pompidou s’associe à Magnum Photos, au Monde et à la Fondation HCB pour créer l’application mobile consacrée à Cartier-Bresson

« L’Atelier des photographes » : une plateforme numérique de ressources et un concours proposés par les rencontres d’Arles

Laisser un commentaire