Les nouvelles numérisations des manuscrits de la Mer Morte viennent d’être mises en ligne sur un site dédié deadseascrolls.org.il. C’est le fruit d’un partenariat entre l’institut israélien des antiquités (Israel Antiquities Authority) et la société Google.

Le lancement officiel fut effectué au Rockefeller Museum de Jerusalem, le 18 Decembre 2012. Selon les propres termes de l’IAA, « ce nouveau site entend rendre disponible au grand public et aux publics éducatifs la plus importante découverte archéologique du XXème siècle ».

Depuis plus d’un an, le groupe américain a pris en charge la numérisation et la mise en ligne des manuscrits de la Mer Morte, plus anciennes références bibliques connues, écrites sur des parchemins voilà une vingtaine de siècles ans et préservés dans le sable et la sécheresse du désert.

Le site associe des technologies de numérisation de la NASA, des images haute résolution et un moteur de recherche avancé.

L’IAA procède actuellement à la mise en ligne de 900 manuscrits et objets bibliques, comprenant plus de 30,000 fragments, qui furent découverts entre 1947 et 1956 dans les caves de Qumran et furent entièrement photographiés par technique infra-rouge à la fin des années 50. Ces parchemins, manuscrits et papyrus contiennent des textes en hebreu, grec et aramaic.  Les plus anciens documents datent du 3ème siècle avant JC et les plus « récents » de 70 après JC, quand les troupes romaines ont détruit le second temple juif de jérusalem. Les originaux sont conservés à l’Israel Museum de Jerusalem, et présentés au public par rotation.

Les Dix Commandements, une partie du livre de la Genèse et un extraits des Psaumes

Après les cinq premiers grands manuscrits, de nouvelles pages ont été diffusées sur la toile. Et ce sont maintenant 5 000 images de fragments qui sont désormais accessibles et lisibles en hébreu.

Malgré la proximité calendaire, ces nouveaux contenus ne racontent ni la Fin du Monde, ni la naissance du Christ.  On y retrouve une des premières versions du Deutéronome, avec les 10 Commandements mais également des parties du Chapitre premier de la Genèse, décrivant la création du Monde.

Autant de textes qui viennent éclairer sur l’histoire du judaïsme et les textes fondateurs de ce peuple.

Comme l’explique le site internet, « écrits entre le troisième et le premier siècle avant Jésus Christ, les manuscrits de la Mer Morte contiennent les plus anciens manuscrits bibliques connus à ce jour. En 68 av. J-C, ils furent cachés et mis à l’abri au sein des 11 grottes du désert de Judée, sur les rives de la Mer Morte, afin de les protéger des armées romaines qui s’approchaient. Ces textes n’ont été découverts qu’en 1947 par un berger Bedouin qui, en lançant une pierre dans une des grottes, s’est rendu compte que quelque chose se trouvait à l’intérieur. Depuis 1965, ces manuscrits sont exposés au Sanctuaire du Livre au Musée d’Israël, à Jérusalem. Ces parchemins offrent des informations essentielles sur la vie et la religion au temps de l’ancien Jérusalem, notamment sur la naissance du christianisme. »

Grace à ce nouveau site, les internautes peuvent se plonger dans ces textes avec des détails invisibles à l’oeil nu, et une qualité en 1215 dpi de résolution. Le site offre en outre une interactivité et d’autres contenus multimédias, via des passerelles avec les autres services de Google: YouTube, Maps ou encore World Wonders.

“Notre prochain développement est maintenant d’ajouter des transcriptions, traductions et autres outils pour développer le site et en faciliter l’usage », a expliqué un des chercheurs de l’IAA.

Comme l’explique le Google Institute, « 24 siècles après leur création, grâce au travail d’archéologues, d’érudits et d’historiens, et grâce à la puissance d’Internet, ces manuscrits sont désormais accessibles à tous dans le monde entier ».

D’après les informations fournies par l’IAA et Google

Les manuscrits de la Mer Morte en ligne sur YouTube et sur le site de l’Institut culturel Google

Les manuscrits de la mer Morte sur Wikipedia,

SUR LE WEB:

. « Dead Sea Scrolls published online in joint Google-Israeli high-tech project » (Daily News, 03/01/2013)

. « Googling the Dead Sea Scrolls » (CNN, 31/12/2012)

. « Google Launches Digital Dead Sea Scrolls Library » (techland.time.com, 18/12/2012)