[OPINION] Avec Javols 3D, la région Occitanie propose de vivre « l’extraordinaire expérience virtuelle d’une ville antique » à domicile

Le site archéologique de Javols (48) est depuis 2009 la propriété partagée de la Région Occitanie, du Département de la Lozère et de la Commune de Peyre-en-Aubrac. A l’époque antique, au IIe siècle de notre ère, Javols était une ville dense étendue sur une quarantaine d’hectares. Cet état n’est plus visible mais demeure néanmoins bien conservé : sous les pieds des visiteurs, le sous-sol de Javols constitue une réserve archéologique très importante. Après les fouilles, le chantier-école de recherche, la création du Centre d’interprétation (Musée) et un jardin paysager, la région Occitanie a initié un programme numérique. Ainsi est née en 2017, Javols 3D, une visite virtuelle du site, grâce à des casques disponibles au Musée de Javols, puis une application mobile gratuite sur les plateformes Google Play et Apple Store, pour une visite en autonomie. Depuis le 1er décembre 2020, cette expérience est également disponible gratuitement sur la plateforme mondiale VR, Steam. 

Ce projet collaboratif et sa démarche sont expliqués par Nathalie Rey, Chargée de l’archéologie, au Service Développement, Restauration et Valorisation du Patrimoine, Direction de la Culture et du Patrimoine et Hugo Le Charpentier, Chef de projet SIG, à la Direction de Projets Données et Transformation Digitale (DPDTD) et à la Direction des Systèmes d’Information et Usages Numériques (DSIUN), de la région Occitanie.

Le site archéologique de Javols (48) est depuis 2009 la propriété partagée de la Région, du Département de la Lozère et de la Commune de Peyre-en-Aubrac. Aujourd’hui, Javols se présente comme un village à l’habitat disparate, mais à l’époque antique, au IIe siècle de notre ère, il s’agissait d’une ville dense étendue sur une quarantaine d’hectares. Cet état n’est plus visible mais demeure néanmoins bien conservé : en effet, sous les pieds des visiteurs, le sous-sol de Javols constitue une réserve archéologique très importante.

  • Un jardin paysager pour mettre en valeur le site archéologique

Pour représenter un tel contraste, entre visible et invisible, l’État et les collectivités publiques se sont regroupés et ont conçu plusieurs propositions.

Après les fouilles, le chantier-école de recherche en lien avec l’Université de Tours et la création du Centre d’interprétation (Musée), une représentation de la ville antique au travers d’un jardin paysager a été créé.

Les monuments connus de son urbanisme et le tracé de ses rues sont figurés par un choix d’espèces végétales et un revêtement minéral. Le passé antique transparaît ainsi de manière sensible et naturelle.

Pour apporter de nouvelles expériences, stimulant le plaisir de la découverte et de la connaissance, ce projet d’aménagement paysager lancé en 2014 s’est enrichi en 2016 d’un programme numérique piloté en commun par la Direction de la Culture et de Patrimoine et la Direction des Systèmes d’Information et des Usages Numériques de la Région Occitanie.

  • Javols 3D une première découverte du site au IIe siècle

En 2017 est ainsi née l’application Javols 3D, grâce aux travaux scientifiques préalables menés par l’Université de Tours (UMR CITERES), financés à 100% par la Région (85 000€).

Cette application permet une visite virtuelle du site grâce aux casques disponibles au Musée de Javols, organisée autour de 7 points d’intérêt.

L’application est également rendue accessible gratuitement sur les plateformes « Google Play et Apple Store » pour une visite en autonomie, à toute personne dotée d’un smartphone ou d’une tablette et ayant préalablement téléchargé l’application.

« Cette première expérience a bénéficié d’excellents retours du public témoignant de la pertinence de la méthode de conception dite de « design d’expérience » associant étroitement les utilisateurs »

  • Une nouvelle expérience de réalité virtuelle 100 % immersive et 100 % innovante, pour renforcer l’accès à la culture partout et pour tous
L’application Javols VR est « emblématique en termes d’aménagement du territoire et illustre la pluralité de l’action régionale et des savoir-faire de ses agents ». Elle répond au double enjeu de contribuer à valoriser un territoire et de proposer une autre approche innovante pour transmettre du contenu patrimonial et scientifique.

Trait d’union entre recherche et valorisation, cette opération est une véritable innovation culturelle. En s’appuyant sur la co-conception collaborative et en avançant objectif par objectif, elle veille à placer les futurs utilisateurs au centre de la démarche et de la réflexion.

  • 2020 : l’aboutissement !

Après les travaux de restauration du site, l’aménagement paysager, le parcours d’interprétation et son belvédère d’accueil du public, Javols VR est aussi l’aboutissement d’un processus de création collaboratif.

Après deux années de travail structurées autour de plusieurs étapes successivement déployées, (Phase 1 : Maquettage, Phase 2 : exploitation et test grandeur nature (recueil des retours utilisateurs), Phase 3 : version finale), Javols VR est donc lancée.

Pour l’équipe projet, l’objectif est de répondre aux attentes des utilisateurs et bâtir un projet collaboratif à forte valeur ajoutée, impliquant :
. deux Directions métiers de la Région Occitanie en parfaite transversalité : DSIUN et DCP ;
. un Comité scientifique, consulté tout au long du projet ;
. la Direction des solidarités
. et l’association « Roule Nature » en conseil, pour la prise en compte de l’accessibilité au handicap moteur ;
. un développeur : IGO, prestataire de la Région Occitanie accompagné de son partenaire, BrainBerry pour le pilotage des ateliers créatifs.
  • Publication sur Steam, plateforme internationale
En période de crise, la Région Occitanie s’adapte et reste force de proposition !

Depuis le 1er décembre 2020, Javols VR est présente sur la plateforme de distribution de contenu en ligne, de gestion des droits et de communication.

C’est la première fois qu’une collectivité territoriale publie une application de réalité virtuelle sur cette plateforme qui rend disponible l’application gratuitement: https://store.steampowered.com/app/1460230/Javols_VR/

  • Et après ?

Javols VR est un aboutissement, mais surtout un objet vivant et un laboratoire permanent.

Après sa mise à disposition sur la plateforme internationale, le projet n’est pour autant pas terminé. En effet, il s’agit dès maintenant de recueillir les avis du grand public et des utilisateurs pour continuer à améliorer ce produit innovant au fil du temps.

Pour terminer, cette mise à disposition de l’application ouvre de nouvelles perspectives scientifiques qui pourraient voir le jour : projets de recherche, focus sur des secteurs pour nourrir la réflexion scientifique et bien d’autres opportunités.

Cette opération s’inscrit par ailleurs dans le droit fil de l’actualité européenne à travers le programme Digital Europe, en cours de finalisation. Ce programme, très dense et transversal sur les enjeux du numérique et des données, consacre en effet un chapitre au secteur Patrimoine Culturel en annonçant soutenir les « capacités numériques » de type visites virtuelles sur musées, bibliothèques, galeries et sites patrimoniaux.

Ce n’est que le début de l’aventure !

Retrouvez l’ensemble de notre démarche projet sur : https://javolsvr.laregion.fr

SOURCES: Région Occitanie

PHOTOS: Région Occitanie

Date de première publication:

La Région Occitanie est membre du Clic France 

Covid-19 / Faute de visiteurs réels, l’Egypte invite à découvrir ses plus beaux sites historiques en réalité virtuelle

L’exploration VR des grottes espagnoles de La Garma bientôt disponibles sur la plateforme Viveport Infinity

Avec « le Château est à vous », Versailles propose une visite virtuelle privée de l’ancienne demeure des rois

Les trésors architecturaux de la Rome antique s’explorent désormais en montgolfière et en réalité virtuelle

L’expérience de réalité virtuelle « Vivez Versailles » débarque sur la plateforme Steam

Laisser un commentaire