La BNF publie une version virtuelle et interactive de son exposition sur la guerre 14-18

Dans le cadre de l’exposition Été 1914. Les derniers jours de l’ancien monde (jusqu’au 3 août 2014 sur le site François-Mitterrand), en partenariat avec le ministère de la Défense et dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, la BNF vient de mettre en ligne une nouvelle exposition virtuelle sur le même sujet.

bnf expo_virtuelle_guerre14_bnf_l

« La guerre 14-18 », ce nouveau site de la collection expositions virtuelles invite à « rechercher  les causes de la guerre 14-18 dans un enchevêtrement de facteurs qui tiennent à des rivalités économiques, politiques et coloniales, mais également à l’évolution des mentalités ». il s’enrichira dans les mois à venir, au-delà de l’entrée en guerre, pour valoriser les collections  numérisées de la BnF.

bnf expo derniers jours de l'ancien monde guerre 14 18L’exposition en images reprend le parcours de l’exposition réelle

Le dossier, conçu avec les plus grands historiens de la période, comprend trois parties :

. L’Europe en 1914 : détenant 88 % des capitaux investis dans le monde, l’Europe jouit d’une avance financière, technologique et économique. Les rivalités et les tensions multiples qui l’affectent contribuent toutefois à sa fragilité.

. La guerre à l’horizon : on observe le développement d’un esprit guerrier, exacerbé par les programmes scolaires ou la littérature et l’art nationalistes. Dans un contexte géopolitique marqué par de fortes rivalités politiques et économiques, ce climat s’est avéré propice au déclenchement de la guerre.

. Le choc : de la mobilisation à l’armistice, cette partie du site sera développée au cours de l’année 2014/2015.

Albums et vidéos

Le site est enrichi de contenus vidéos, et notamment des extraits de l’émission d’Arte « Le Dessous des Cartes » et des albums (été 14, journaux de tranchées, mobilisations, artistes dans la guerre…).

Dans la rubrique « Rencontres »Jean-Jacques Becker, John Horne, Gerd Krumeich et Jay Winter répondent en vidéo à la question « à qui la faute ? ».

Avec « Gros Plan », le photographe Jean Pierre Bonfort et le comédien André Marcon reviennent sur les traces du tonnelier Louis Barthas qui  nous a laissé 19 carnets de notes prises au fil de ses 4 ans de guerre.

Pistes pédagogiques et parcours enfant

L’image héroïque des soldats, les femmes pendant la guerre, les épreuves de l’arrière… des pistes pédagogiques permettent d’interroger les documents historiques. la littérature et la bande dessinée. Un parcours pour les enfants s’appuie sur des documents historiques et sur la littérature de jeunesse. Des fiches pédagogiques sont proposées au téléchargement.

Sur Gallica : le site proposera un accès structuré aux collections numérisées

Ce site exposition virtuelle vient en complément du mini-site de l’exposition. Un site mobile est également disponible.

« La Grande Guerre en dates », BnF

La BnF a également réalisé  frise chronologique du site web du centenaire « La Grande Guerre en dates » qui explore 150 événements clés du premier conflit mondial. A partir d’une sélection d’archives (toutes accessibles depuis la bibliothèque numérique Gallica), cette frise est un outil très utile pour mieux comprendre la Grande Guerre.

centenaire.org/fr/la-grande-guerre-en-dates

SOURCE: BNF

Date de première publication: 30/03/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Les archives numériques de la révolution française mises en ligne par la Stanford University et la BNF

Le musée In Flanders Fields et Google lancent un registre numérique des soldats irlandais morts durant la 1ère guerre mondiale

La bibliothèque Gallica fait peau neuve à l’occasion de son retour sur Android

« 14-18, une guerre photographique » racontée en photos 3D et avec les archives du « Miroir »

Le cycle commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale s’ouvre avec une « grande collecte » populaire

Laisser un commentaire