La British Library met en ligne sur Flickr plus d’un million d’illustrations libres de droit

La British Library vient de mettre en ligne sur FlickR Commons plus de 300 ans d’illustrations. Une manière originale de rendre visible des ressources jusqu’alors inaccessibles au grand public mais aussi un moyen efficace d’impliquer le public à participer à la description de ces images.

British Library Flickr

Ce projet original a été développé dans le cadre de The Mechanical curator, le laboratoire numérique de la British Library et en partenariat avec Microsoft, qui a permis la numérisation de 65 000 livres et FlickR qui diffuse les images. (sélection des illustrations mises en ligne)

Sur FlickR, le public peut ainsi découvrir des illustrations de livres (cartes, diagrammes géologiques, dessins, paysages ou encore satires) publiés durant les 17è, 18è et 19è siècles. Autant de documents maintenant en accès libre, en licence creative commons.

« Nous sommes à la recherche de nouvelles manières innovantes de naviguer, chercher et afficher ces illustrations inédites », a expliqué Ben O’Steen, représentant du laboratoire de la British Library sur le blog de la bibliothèque.

Un projet communautaire et participatif

british Library fkickr image 2

L’objectif de dévoiler plus d’un million d’images au grand public et de les diffuser auprès du plus grand nombre via la plateforme mondiale FlickR n’est pas le seul.

La British Library a également souhaité permettre à chacun d’utiliser, collectionner ou réexploiter ces images. Et surtout le projet se veut communautaire et participatif.

Les spécialistes et amateurs seront ainsi prochainement invités à enrichir les données rattachées à chaque image.

Au début de 2014, une application de crowdsourcing sera proposée pour faciliter cette démarche. Elle permettra d’exploiter plus facilement les données collectées afin de favoriser l’indexation et la catégorisation des illustrations imprimées. Les éléments de contexte seront hébergés sur Github, également en licence libre.

L’initiative qui devrait inciter l’internaute à se transformer en documentaliste ressemble à un projet similaire lancé par la Smithsonian Institution pour ses propres collections.

Présentation du projet sur le site de la British Library

SOURCES: British Library

Laisser un commentaire