Le 20 juin 2013, Bloomberg Philanthropies a annoncé que cinq institutions culturelles américaines recevront une aide financière de 15 millions de dollars pour améliorer l’accueil numérique de leurs visiteurs.  La fondation du maire de NY, Michael Bloomberg, étend ainsi son initiative destinée à améliorer l’expérience des visiteurs culturels à travers les plateformes mobiles. 

Grace au versement des 15 millions de dollars, dès ce mois de Juin 2013, « les audioguides traditionnels seront remplacés par de nouveaux outils mobiles qui tireront parti des technologies de pointe comme le GPS et la modélisation 3D ».

Cet engagement de 11.5 millions d’Euros sur une période de trois ans bénéficiera à cinq institutions culturelles dont 4 situées à New York, le Metropolitan Museum of Art, le Moma, Le Jardin botanique de New York, le Solomon R. Guggenheim Museum et l’Art Institute of Chicago. Ces institutions qui ont été choisies notamment pour leur important programme d’enseignement dans les écoles publiques accueillent collectivement plus de 12,5 millions de visiteurs par an.

«Pour moi, soutenir les arts a toujours consisté à connecter les gens à la culture en la rendant la plus accessible possible au plus grand nombre de personnes», a déclaré Michael R. Bloomberg, fondateur de Bloomberg Philanthropies et maire de New York City. « Bien sûr, l’amélioration de l’accès ne s’arrête pas une fois que les gens sont entrés dans le musée. C’est pourquoi Bloomberg Philanthropies fournit des fonds pour aider les institutions de premier plan à créer des expériences de visiteurs qui sont aussi révolutionnaire que les oeuvres sont exceptionnelles. Grâce aux technologies numériques, des institutions comme le Guggenheim peuvent offrir aux visiteurs le genre d’expérience qui avant n’était possible qu’avec l’aide d’un conservateur chevronné. »

Bloomberg a commencé à soutenir la production d’audioguides dans les musées (Moma, Tate…) en 1999 pour élargir l’accès aux arts et augmenter la compréhension des expositions par le public. L’initiative de la Fondation Bloomberg poursuit et amplifie cette politique en fournissant des fonds pour « construire une expérience encore plus dynamique et favoriser la participation du public aux arts d’une manière nouvelle ».

Comme l’explique le communiqué de presse de la Fondation: « Les applications mobiles financées par la Fondation proposeront notamment des interviews audio et vidéo avec des conservateurs et des artistes, l’accès à des cartes géolocalisées, le e-ticketing et d’autres services. Les applications mobiles seront également intégrés aux sites Web des musées afin que le public soit en mesure d’accéder aux nouveaux contenus et services n’importe où et n’importe quand. »

Une nouvelle application enrichie pour le Guggenheim


Le jour même de l’annonce de la Fondation, le Solomon R. Guggenheim Museum a mis à la disposition du public une nouvelle version de son application mobile, financée par Bloomberg Philanthropies
. Cette application est lancée à l’occasion de l’exposition James Turrell qui a ouvert le 21 Juin. Cette application propose une guide multimédia beaucoup plus riche, avec notamment des visites pédagogiques et la possibilité pour les utilisateurs de créer leur propre collection virtuelle en sélectionnant des œuvres préférées du musée (de sa collection et des expositions temporaires). L’application est disponible gratuitement en téléchargement sur le site du musée à l’adresse Guggenheim.org/apps.

« La nouvelle application du Guggenheim est un outil pédagogique essentiel qui permettra d’améliorer la compréhension et l’appréciation de la collection permanente et des expositions spéciales, non seulement dans nos murs, mais aussi dans le monde entier », a déclaré Richard Armstrong, directeur du Musée Solomon R. Guggenheim et de la Fondation.  »Le Guggenheim est fier de proposer l’application gratuitement et est extrêmement reconnaissante à la Fondation Bloomberg pour son soutien. »

L’aide financière de la Fondation Bloomberg permettra également le lancement d’ici la fin 2014 d’autres applications mobiles par le Art Institute of Chicago, The New York Botanical Garden, The Museum of Modern Art et le Metropolitan Museum of Art.

. Le jardin botanique de New York développe ainsi actuellement ‘une application destinée à l’exposition sur la médecine sauvage. En août 2013, ses visiteurs pourront prendre une photo d’une plante de cacao et découvrir instantanément comment la plante est utilisée en médecine traditionnelle. L’application  »Wild Medicine » aura recours à la réalité augmentée et le jardin botanique « espère créer des paysages virtuels entiers que les visiteurs pourront découvrir dans les paumes de leurs mains ».

. Au Moma, 2.000 audioguides traditionnels seront remplacés en Juillet 2013 par des iPod Touch chargés avec du contenu multimédia.

. Le Metropolitan Museum of Art lancera l’année prochaine une carte interactive du musée destinées enfants, et enrichie par des contes et des images.

. Le Guggenheim prévoit de lancer une application iPad l’année prochaine.

Les musées bénéficiant de l’aide financière soulignent qu’ils ne souhaitent pas remplacer l’expérience muséale mais l’enrichir.

«La nouvelle expérience mobile devra renforcer l’œuvre d’art», a déclaré Carrie Barratt, directeur associé des collections et de l’administration au Met, qui introduira une nouvelle application dans le cloître à la fin de Juillet et un autre sur les appareils prêtés dans le musée principal au début de l’automne. « À la fin de l’année, les visiteurs du monde entier pourront télécharger gratuitement nos applications sur leur téléphone ».

« La nouvelle Application MoMA devrait être disponible pour téléchargement en début d’année prochaine, et le musée y ajoutera régulièrement du contenu, y compris vidéo. Les visiteurs pourront également partager des photos et commentaires par le biais des médias sociaux », a déclaré Allegra Burnette, directeur de la création de médias numériques au MoMA.

Selon un article paru dans le Wall Street Journal le 21 Juin, le Guggenheim et les d’autres musées espèrent également que « leurs nouvelles applications mobiles fourniront des statistiques précieuses sur l’utilisation des applications et permettront aux visiteurs de faire des dons, de s’inscrire ou d’acheter des cadeaux dans la boutique en ligne. »

Un des enjeux de ces nouveaux développements sera la géolocalisation indoor. L’amélioration de cette technique devra permettre aux musées d’identifier la position d’un visiteur avec une marge de moins d’un mètre et autoriser ainsi l’envoi en push d’informations adaptées aux visiteurs au moment où ils arriveront en face de chaque oeuvre.

« Mettre en œuvre ce type de fonctionnalité sera un défi particulier sur la, rampe circulaire du Solomon R. Guggenheim Museum, où les systèmes de triangulation s’appuyant sur quatre murs carrés ne peuvent pas être utilisés, a déclaré Karen Meyerhoff, directeur général du musée. Une technologie en cours de développement pourrait apporter une réponse. L’aide de la Fondation devrait nous aider. »

57 millions de dollars déjà investis pour accroître l’engagement des institutions artistiques

Dans le cadre de son programme « Arts Engagement », la Fondation Bloomberg Philanthropies soutient depuis plusieurs années l’utilisation de la technologie mobile pour accroître l’accès aux arts et améliorer l’expérience des visiteurs grâce à la technologie.

Ce nouvel engagement s’inscrit plus globalement dans le soutien à l’art de la Fondation Bloomberg qui a déjà distribué un total de 57 millions de dollars pour accroître l’engagement des institutions artistiques dans le monde depuis 1999. En plus des cinq établissements recevant le nouvel engagement, les établissements ayant déjà été soutenus incluent le Museum américain d’Histoire naturelle, le Moma, le Jewish Museum, le japonais Mori Art Museum, et la britannique Tate Modern.

« Le nouvel effort mobile, a déclaré Michael Bloomberg dans un courriel, est la prochaine étape pour nous et pour ces institutions incroyables qui ont tellement de choses à montrer au monde entier.« 

La Fondation Bloomberg (Bloomberg Philanthropies) se concentre sur cinq domaines clés pour créer un changement durable: la santé publique, l’environnement, l’éducation, l’innovation du gouvernement et les arts. Bloomberg Philanthropies englobe l’ensemble des activités de bienfaisance de Michael R. Bloomberg, y compris sa fondation et son dons personnels. En 2012, 370 millions $ ont été distribués.

Informations fournies par Bloomberg Philanthropies et Wall Street Journal

Date de première publication: 24/06/2013