La Tate réinvente la magic ball pour sa nouvelle application mobile !

Pour sa dernière application mobile, la Tate s’approprie et réinvente la célèbre Magic 8 ball ! Un dispositif simple et très efficace qui à l’avantage de présenter les collections des musées même à des centaines de kilomètres. En effet, l’application ne répond pas aux questions existentielles des mobinautes mais va plutôt chercher quelle oeuvre de la Tate correspond le mieux à l’utilisateur en fonction de son environnement ! Ingénieux.

Shake me !

Quelque soit la position du mobinaute dans le monde, l’application prend en compte ses données de géolocalisation, la date, l’heure, la météo mais également le bruit ambiant pour présenter l’oeuvre des collections la plus pertinente.  Un exemple. A Montréal, le 25 juin dernier à 16h50 : l’œuvre proposée est une sculpture de Antony Gormley, A case for an Angel III… parce qu’il pleut ! L’explication donnée est la suivante : « Quand il fait gris comme ça, vous êtes fâché qu’il fasse toujours beau au-dessus des nuages. Les anges doivent être contents de sauter dessus là-haut« . Un style narratif amusant, un jeu universel, un dispositif réussi.

L’application est gratuite et disponible sur l’Appstore mais aussi sur le Nokia Store, uniquement dans certains pays. L’actualité de l’application est également mise en ligne sur Twitter (avec près de 200 tweets).

L’application réserve en outre des surprises pour les utilisateurs qui se trouveraient de plus en plus proche de la Tate. Des bonus sont ainsi débloqués !  le public va-t-il devenir addict ? Le Pari de la Tate serait alors gagné !

Auteur : Simon Hübe

 

A lire sur le site du CLIC France : 
10.01.2012 – La Tate Modern développe sa gamme de jeux mobiles sur iPhone
05.07.2011 – Plein écran sur le film de la Tate Modern produit par les enfants
26.10.2010 – Avec la Tate, le public se prend pour Muybridge !

Laisser un commentaire