Depuis le 6 août, date anniversaire d’Andy Warhol, une vidéo en ligne diffuse en continu et en direct des images de la tombe de la légende du Pop-art. Un moyen de permettre à chacun de se recueillir virtuellement devant cette stèle, devenu lieu de pèlerinage.

Le 6 août dernier, Andy Warhol aurait fêté ses 85 ans. Pour célébrer l’anniversaire de l’artiste, le musée Andy Warhol de Pittsburg, l’église St. John Chrysostom (où Warhol a été baptisé) et la société EarthCam ont développé un projet pour le moins original et assez polémique.

C’est une citation de Warhol qui l’a inspiré : «…j’ai toujours pensé que j’aimerais que ma propre pierre tombale soit vierge. Sans épitaphe, sans nom. En fait, j’aimerais qu’elle dise : « Figment »».

Ce mot, qui signifie «fiction» ou «produit de l’imagination», a donné son nom au projet.

24 heures sur 24

Celui-ci consiste à diffuser par Internet dans le monde entier, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, des images de la tombe de l’artiste et de l’intérieur de l’église qu’il fréquentait avec sa famille.

Lorsque les internautes se rendent sur les pages www.earthcam.com/warhol ou www.warhol.org/figment, ils peuvent ainsi découvrir la dernière demeure de Warhol grâce à une vidéo en streaming qui montre ces deux endroits en direct. Les caméras HD disposées sur place étant équipées de micros, les internautes entendent également les bruits des alentours et des visiteurs présents sur le site.

Des images extraites de ces vidéos ont été traitées dans le style warholien avec des effets et des couleurs qui offrent aux internautes une expérience pop-art du lieu.

Eric Shiner, le directeur du musée Warhol, a déclaré : «Nous pensons que cela procurera à Andy Warhol le plaisir de savoir qu’il continue d’être connecté et actif plus de 25 ans après sa mort. Nous sommes maintenant à même d’accueillir des visiteurs virtuels du monde entier sur la tombe de Warhol. C’est un lieu très spécial de la banlieue de Pittsburg, qui est devenu un sanctuaire vivant du Prince du Pop-art.»

«Cela rend hommage à l’un de ses projets les plus célèbres et les plus contoversés : la série Death and Disaster », ajoute le neveu de Warhol, Donald Warhola. « EarthCam est le partenaire parfait pour combiner art et technologie, pour parler de mon oncle au monde entier et permettre aux gens de lui témoigner leurs hommages virtuels».

Les internautes peuvent également partager leurs avis sur ce projet sur Twitter, via le hashtag #warholFigment.

Partanariat avec Earthcam

«J’ai rencontré Andy lors d’un dîner. Nous avons discuté de la culture de la célébrité et de la télévision. Je pense qu’il aurait apprécié l’idée d’utiliser une webcam en direct pour faire de l’art» a annoncé  Brian Cury, PDG et fondateur de EarthCam.

C’est donc naturellement que la société EarthCam, leader mondial des réseaux de webcams live, s’est associée à ce projet. D’autant plus que les systèmes de caméras EarthCam offrent une qualité HD et assurent déjà la couverture d’événements mondiaux majeurs. L’entreprise dispose également déjà de webcams présentant des vues de lieux célèbres et des monuments tels que Times Square, le Washington Monument, traversant Abbey Road à Londres, Petra en Jordanie, Sainte-Sophie à Istanbul et la Tour Eiffel.

Un hommage et un don

Outre la FigmentCam qui filme la tombe de l’artiste, une autre webcam a été installée dans l’église Saint John Chrysostom, qu’il fréquentait avec ses parents et où il a été baptisé.

«Nos paroissiens sont ravis de faire partie de ce projet de l’histoire d’Andy Warhol», se réjouit le révérend Tom Schaefer. « Grâce à la webcam EarthCam, nous sommes en mesure d’ouvrir notre église à plus de gens à travers le monde. Ce projet permet également de recueillir des dons pour la Banque alimentaire de Pittsburg.»

En effet, les internautes souhaitant rendre hommage à Warhol peuvent acheter en ligne une conserve de soupe Campbell ou un bouquet de fleurs, qui seront livrés et déposés sur la tombe sous les yeux du commanditaire. EarthCam s’est engagé à reverser un don à la Banque alimentaire de la ville, issu des recettes de ces ventes.

Une manière peut-être de répondre aux critiques et au début de polémique que le projet a suscité dès son lancement.

Auteur: Carole Heulin

Date de première publication: 17/08/2013

A LIRE SUR LE WEB:

Andy Warhol tourne dans sa tombe (Le Monde, 07/08/2013)