La ville de Toronto installe des QR codes pour écouter de la musique à l’angle de ses rues

Le projet Track Toronto a rassemblé et cartographié des chansons inspirées par des endroits de Toronto et les met à disposition des passants en utilisant des QR codes. Le but est que chacun soit capable d’explorer Toronto tout en écoutant des musiques liées avec des lieux visités.

Toronto track image


La ville a récemment installé des panneaux de signalisation jaunes vif dans le quartier de Parkdale avec des QR codes permettant d’écouter les chansons correspondantes
.

Toronto track logo

Le promeneur peut ainsi scanner le code et instantanément écouter la chanson, les paroles de chaque chanson étant imprimées sur ces panneaux. Il y a actuellement huit panneaux en place.

Lorsque les utilisateurs rencontrent l’un des marqueurs situés tout autour de la ville, ils n’ont qu’à utiliser leur smartphone pour écouter les chansons liées à ce même endroit.

Comme l’explique Jonathan Tyrrell, le concepteur du projet: «Que la chanson parle d’un endroit en particulier, évoque le caractère d’un quartier, ou qu’elle ait fait partie d’un concert légendaire qui y a été donné, le marqueur alerte l’usager sur l’endroit notable auprès duquel il se trouve».

toronto track map

131 chansons ont déjà été recensées et sont consultables sur le site web du projet.

Lorsque la version complète du projet sera développée, les passants et visiteurs seront en mesure de naviguer à travers une carte en ligne localisant toutes les chansons de la collection, couplées avec du texte et/ou des images qui expliquent le lien entre la chanson et le lieu. Autant de marqueurs physiques et QR codes seront installés dans des endroits clés à travers la ville, afin de les diriger, en les alertant sur les chansons spécifiques aux lieux situés à proximité.

Toronto, plaque tournante de la musique

L’idée du projet est en partie venue l’année dernière, lors du festival NXNE, où l’organisateur, Jonathan Tyrrell se trouvait à une table ronde sur l’image de marque de Toronto comme une plaque tournante de la musique.

«Ce projet a suscité une réponse positive dès le premier jour. Il y a beaucoup de buzz au sujet de la scène musicale de Toronto et c’est le bon moment pour le projet» a déclaré Jonathan Tyrrell. «Nous voulions en faire une expérience subtile où un smartphone peut vous guider à travers une marche musicale dans Toronto».

Jonathan Tyrrell a confié déjà réfléchir à d’autres façons d’utiliser ce système pour apporter plus de musique de Toronto «Imaginez pouvoir obtenir un aperçu audio de ce qui joue ce soir dans tous les endroits où vous passez sur le chemin de votre maison, ou imaginez votre quartier transformé en une pop-up vidéo, affichant l’histoire musicale et présentant les nouveaux groupes à découvrir ».

http://listentotrack.ca/

Ce projet innovant se rapproche de trois autres projets déjà développés: Cinemacity qui permet de géolocaliser les films de cinéma tournés dans les quartiers de Paris, GéoCulture, la France vue par les écrivains (article du Clic France) ou Talking Statues dans les rues de Londres (article du Clic France).

SOURCES: Toronto Track, uQR.me

AUTEUR: Aurélie Weigel

Date de première publication: 05/09/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Grace aux téléphones mobiles, les statues de Londres et de Manchester parlent aux passants

QR code et NFC, le musée Courbet d’Ornans poursuit le déploiement d’outils numériques de médiation

Olivier Thuillas (CRL Limousin): « La France vue par les écrivains est un service numérique qui dessine une cartographie littéraire du territoire »

Le Centre Régional du Livre en Limousin lance GéoCulture

Laisser un commentaire