Lancement du site JocondeLab: l’essentiel du catalogue des collections des musées de France, en 14 langues

Le site JocondeLab, permettant aux internautes de consulter en quatorze langues l’essentiel du catalogue Joconde des collections des musées de France a été lancé le lundi 27 janvier 2014.

jocondelab 2

Considéré comme l’un des projets numériques majeurs du Ministère de la culture, la sémantisation de 300 000 notices illustrées de la base Joconde élargit à de nouveaux publics l’accès aux ressources culturelles.

Comme l’explique le communiqué de presse du Ministère, « inscrit dans la continuité de la politique des usages numériques lancée à l’occasion de l’Automne numérique 2013, ce projet apporte une contribution significative à la diversité linguistique en s’appuyant sur les données multilingues de Wikipedia accessibles à partir de sa base DBpédia française. Cette expérience pilote a vocation à s’appliquer à d’autres sites internet patrimoniaux, pour en faciliter l’accès. »

JocondeLab : 300 000 oeuvres des musées de France en ligne avec contributions ouvertes

JocondeLab image 3

JocondeLab est un nouveau site qui présente près de 300 000 oeuvres des musées de France interrogeables via un moteur de recherche innovant figurant sur la page d’accueil du portail.

En 14 langues dont 14 régionales, le site offre plusieurs centaines de milliers de notices illustrées extraites de Joconde, catalogue des musées de France. JocondeLab utilise également les données de Wikipédia à partir de sa base BDpédia française.

Le site JocondeLab ne se substitue pas à la base Joconde, catalogue collectif des collections des musées de France. Chacune des notices de JocondeLab renvoie d’ailleurs à la notice Joconde complète, sur le site source.

JocondeLab permet de lier les vocabulaires scientifiques structurés de Joconde avec les mots clés de l’encyclopédie collaborative Wikipédia. Ce liage apporte un complément d’information et permet une interrogation et une consultation enrichies. Ce portail offre également la possibilité d’explorer de nouvelles formes de navigation au sein des ressources culturelles en ligne, avec l’indexation collaborative de nouvelles approches : frise chronologique, carte du monde, contribution des internautes….

Le portail est organisé en 6 espaces:

À propos, tout savoir sur l’expérimentation JocondeLab

Carte du monde, découvrez le monde à travers les collections des musées de France

Chronologie, dDécouvrez les collections des musées de France au fil du temps (période ou date précise)

Mots-clés, choisissez un artiste, un sujet représenté, un domaine ou une époque d’un simple clic

Contribuer, aidez-nous à décrire le sujet d’une œuvre à l’aide de Wikipédia

Galerie de créations, les travaux des étudiants des GOBELINS.

JocondeLab est ainsi une plateforme expérimentale qui utilise des données Open Data et explore des possibilités du Web sémantique (Web 3.0).

Le public appelé à enrichir JocondeLab

Dans la logique de l’encyclopédie collaborative, les visiteurs du site JocondeLab se voient proposer la possibilité de participer à une expérimentation d’enrichissement du contenu des notices.

Deux modes de contribution sont proposés au moyen des mots clés issus de Wikipédia :

  • à partir de toute notice affichée dans JocondeLab : possibilité d’ajouter vos mots clés sur l’ensemble des informations ; Les mots clés restent visibles d’une session à l’autre par les internautes ; il est possible de voter pour ou contre un terme ;
  • à partir de l’onglet « contribuer » : possibilité de décrire le sujet représenté d’un corpus d’environ 800 notices (arts figurés de la fin du XIXe siècle) ; Les mots clés restent visibles uniquement durant le temps de la session de l’utilisateur.

Les contributions demeurent anonymes. Les mots clés sont sauvegardés pour pouvoir être étudiés dans le cadre de l’expérience JocondeLab.

Initiative duplicable

Le ministère de la Culture et de la Communication encourage d’ailleurs les institutions partenaires de JocondeLab à « s’inspirer, pour leur action de diffusion des données, des recommandations du rapport ouverture et partage des données publiques culturelles afin de saisir les potentialités d’internet concernant les données ouvertes et liées (linked open data). »

Le projet JocondeLab a été conduit par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France en collaboration avec le Service des musées de France et l’IRI (Institut de Recherche et d’Innovation) du Centre Pompidou, dans le cadre du partenariat stratégique Sémanticpédia inauguré en novembre 2012 par Aurélie Filippetti, avec l’organisme public de recherche Inria, et l’association Wikimédia France.

Il est le fruit de huit mois de coopération entre le service des musées de France, la délégation générale à la langue française et aux langues de France, le secrétariat général du ministère de la Culture, l’IRI mais également Gobelins l’école de l’image.

JocondeLab

SOURCES: portail-joconde.over-blog.com, netpublic.fr

Date de première publication: 29/01/2014

Laisser un commentaire