L’artiste irlandais Ted Pim transforme les ruines en peintures baroques

Ted Pim, artiste irlandais de 28 ans, investit les bâtiments abandonnés en Europe et aux Etats-Unis avec ses peintures baroque. Ses inspirations sont moins à chercher du côté du street-art classique mais plutôt chez Rembrandt ou Le Caravage, et cela donne des résultats surprenants.

les-influences-de-ted-pim-rembrandt-et-caravaggio
École abandonnée, Séville.
Peignant tout d’abord un fond noir sur un mur délabré, l’artiste crée des effets de lumière grâce à la couleur tout en utilisant l’état du mur pour établir sa création.
« J’ai toujours été captivé par les anciens maîtres, une époque où l’art ne pouvait qu’être beauté » explique Ted Pim au Huffington Post. « Chaque tableau, chaque sculpture, chaque morceau de musique se devait d’être beau ».
ted-pim-02
École abandonnée, Séville.

« J’ai toujours été attiré par les bâtiments abandonnés parce que j’aime le contraste que procure le fait de peindre des pièces détaillées inspirées du style baroque à l’intérieur de structures sombres et négligées. Ces bâtiments m’ont fourni l’atmosphère parfaite pour créer mes pièces, le résultat final reflétant souvent mon environnement »

En juxtaposant ruines et art baroque, l’artiste dit espérer surprendre, déranger et même choquer le spectateur.

L’artiste, qui désire rester anonyme derrière le pseudonyme de Ted Pim, a promis de dévoiler de nouvelles oeuvres lors de l’hiver 2015, après que des collectionneurs privés de Londres et de New-York aient acquis l’entièreté de ses oeuvres.

il-aime-perturber-et-entrer-dans-l-esprit
École abandonnée, Lisbonne

SOURCES: Huffington Post

Date de première publication: 10/08/2015

Photos : Ted Pim

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

. Le projet outings affiche les peintures des musées sur les murs des villes

. Avec 10 000 œuvres, Google double la collection de son Street Art Project

. Avec StreetArtProject, l’Institut culturel de Google créé le « Street View » du street art

. L’artiste street art Bansky, le Met Museum, Artsy et l’initiative française Graffiti General récompensés par les Webby Awards 2014

. « Street Art NYC » : une nouvelle application de promotion de l’art urbain à New York

 

Laisser un commentaire