Le jeudi 24 avril, la Ministre de la Culture et de la Communication, a présidé le lancement des travaux du Centre International d’Art Pariétal Montignac-Lascaux, dit Lascaux 4, en présence des différents partenaires du projet. Cette pose de la première pierre intervenait moins d’un mois après  le lancement d’une campagne de souscription nationale pour compléter le financement du projet.

Lascaux 4 image 2

Lascaux 2, fac-similé de Lascaux situé à 200 mètres de la grotte originale, a accueilli déjà près de dix millions de visiteurs. Sa proximité avec Lascaux et le passage des nombreux véhicules mettent en péril l’écosystème de la grotte originale. Lascaux 4, situé en dehors de la colline, sera un fac-similé complet de Lascaux, complété par des salles dédiées à l’art pariétal.

Situé à l’extérieur de la colline de Lascaux, à 500 m de la cavité originale, Lascaux 4 devrait ouvrir ses portes en juin 2016. Le futur Centre International d’Art Pariétal comprendra un fac-similé complet de la grotte, des espaces d’interprétation, des visites virtuelles et une salle dédiée aux relations entre l’art pariétal et la création contemporaine.

Les salles dédiées à l’art pariétal reproduiront les ambiances et l’expérience de la visite d’une grotte et permettront de mieux comprendre la vie et l’art préhistorique. Le visiteur pourra y découvrir l’origine de l’art pariétal, décrypter les œuvres et comprendre leur lien avec l’art contemporain grâce aux outils nés de l’innovation technologique et à des savoir-faire exceptionnels.

L’Atelier des fac-similés du Périgord (AFSP) est en charge de la réalisation des panneaux qui orneront le site de Lascaux 4, soit environ 900 m2 de peintures rupestres, réparties en plusieurs panneaux. Chaque panneau mesure environ 10 mètres de long. La même équipe a déjà réalisé tous les panneaux qui voyagent actuellement à travers le monde avec l’exposition Lascaux. 3. 500 m2 de panneaux seront également réalisés pour garnir la galerie de contemplation.

Scénographie audacieuse

Lascaux 4 1533746_a1-13093653-1200_800x400La scénographie conçue par le cabinet d’architecte suédois Snohetta associé aux Anglais de Casson Mann qui travaille aussi sur le Cité du vin à Bordeaux devrait être audacieuse et miser sur le numérique. Selon une rumeur persistante, les visiteurs pourraient être équipés d’une torche numérique qui leur servirait de guide et de compagnon de jeu pour les enfants et les plus grands.

La sanctuarisation de la colline de Lascaux a pour but d’améliorer les conditions de conservation de la grotte originale et permettra sa pérennité sur le très long terme. 

Le montant des travaux s’élève à 50 millions d’euros plus 7 millions d’euros pour les aménagements extérieurs. Le projet sera financé par le Département de la Dordogne (16,6 millions), la Région Aquitaine (16,6 millions), l’Europe (12 millions), l’Etat (4 millions) et l’exploitant (2 millions).

François-Xavier Bieuville, Directeur général de la Fondation du patrimoine assistait à cette cérémonie car la Fondation du patrimoine s’associe au Conseil Général de la Dordogne et à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Aquitaine, afin de récolter des fonds pour financer spécifiquement les travaux liés à la sanctuarisation de la colline de Lascaux et à l’intégration paysagère du Centre International d’Art Pariétal.

5.8 millions à collecter auprès du public

Une convention de souscription publique en faveur de la sanctuarisation de la colline de Lascaux et de l’intégration paysagère du Centre International de l’Art Pariétal « Lascaux 4 » a été signée le vendredi 4 avril 2014 à Périgueux entre Bernard Cazeau, Président du Conseil général de la Dordogne, Francis Arnaud, Délégué régional Aquitaine de la Fondation du patrimoine, Laurent Courbu, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Aquitaine et Jean-Louis Aucouturier, Délégué Dordogne de la Fondation du patrimoine.

L’appel aux dons est ouvert et une page consacrée au projet a été créée sur le site internet sécurisé de la Fondation du patrimoine.

C’est une première à ce niveau pour la Fondation du Patrimoine qui va tenter de réunir les 5,8 millions d’euros qui manquent encore au financement du projet Lascaux 4. La Fondation du Patrimoine va relayer cet appel pour ce site majeur au niveau national auprès des entreprises, comme des particuliers, mais également à l’étranger où les habitudes de mécénat sont plus répandues.

Grâce à sa reconnaissance d’utilité publique, tous les dons faits à la Fondation du patrimoine sont déductibles :

• Impôt sur le revenu : à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable;

• ISF : à hauteur de 75% du don dans la limite de 50.000 € (cette limite est atteinte lorsque le don est de 66.666 €) ;

• Impôt sur les sociétés : réduction d’impôt de 60% du don et dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires).

La Fondation du patrimoine ne prélève pour ses frais de gestion que 5 % du montant des dons reçus en paiement de l’impôt de solidarité sur la fortune et 3 % du montant des autres dons.

SOURCES: Fondation du Patrimoine, Sud Ouest

Date de première publication: 28/04/2014