Le Panorama XXL de Rouen, c’est une rotonde bleu de 34 mètres de hauteur et de 34 mètres de diamètre posée sur les bords de la Seine. Inauguré en décembre 2014, le lieu est prévu pour contempler des oeuvres panoramiques monumentales. Exposant au public depuis trois mois l’oeuvre « Rome 312″ de l’artiste Yadegar Asisi, le panorama annonce déjà plus de 45 000 visiteurs. Premier bilan et présentation d’un projet unique en France par sa directrice Laure Dufay.

18.12.2014-IMG_8408

1cf6edf

Pouvez-vous décrire ce qu’est le panorama XXL ?

Le Panorama XXL est un nouvel équipement unique en France à Rouen qui expose dans une rotonde de 34 mètres de hauteur pour 34 mètre de diamètre les plus grandes toiles en 360° au monde. Ces toiles reconstituent, dans un subtil équilibre scientifique et artistique, des périodes historiques ou des territoires extraordinaires : ainsi le Panorama expose une oeuvre dédiée à la Rome Antique jusqu’au 20 septembre 2015, l’Amazonie dès le 26 septembre et en mai 2016 une œuvre originale sur la reconstitution de la ville de Rouen en 1431, à l’époque de Jeanne d’Arc.

Il s’agit d’un lieu d’exposition unique en France: d’où est venue l’idée de sa création ? Existe-t-il d’autres panoramas XXL ailleurs en Europe ou dans le monde ?

L’idée était d’exposer à Rouen des œuvres de très grand format. Dans cet esprit, nous avons travaillé avec le Louvre qui possède dans ses réserves deux panoramas à restaurer et nous avons fait un inventaire des panoramas existants dans le monde. C’est ainsi que nous avons découverts le travail de Yadegar Asisi en Allemagne, artiste qui a complètement renouvelé les genre des Panoramas en alliant les techniques classiques et les moyens de technologie moderne donnant à ses œuvre un pouvoir hypnotique et une profondeur jusqu’ici inégalée. Ces panoramas sont pour la 1ere fois exposés hors de l’Allemagne. C’est une première en France.

Votre visite actuelle porte sur Rome en 312 après J-C, par Yadegar Asisi. Comment s’est déroulée la collaboration avec l’artiste ? Avait-il des demandes particulières pour exposer son oeuvre ? Est-ce une création originale pour le Panorama de Rouen ?

Le panorama de Rome a déjà été exposé en Allemagne mais pour accueillir cette œuvre unique au monde et tous les autres panoramas à venir il a fallu créer « un écrin » : une rotonde circulaire en 360° de 34 mètres, dotée en son centre d’une plateforme d’observation avec 3 niveaux à 6, 9 et 12 mètres. Le panorama recouvre totalement l’intérieur de cette rotonde de telle sorte que le visiteur à l’intérieur est totalement entouré du paysage qui l’entoure, c’est une véritable immersion artistique et intime. Nous travaillons de façon étroite avec Yadegar Asisi et ses collaborateurs depuis le début du projet, c’est un véritable travail d’équipe afin de mettre en valeur de la meilleure façon ces œuvres hors du commun.

panoram_public

Est-il prévu d’exposer d’autres artistes que M.Asisi ? Allez-vous passer des commandes d’oeuvre ?

Nous avons commandé un panorama sur la ville de Rouen à l’époque de Jeanne d’Arc en 1431. Il faut entre 3 et 5 ans pour créer un Panorama tant le souci du détail et de la perspective est fin et complexe. Le travail de recherche documentaire et les échanges avec les experts sont intense et des milliers de photographies et de dessins constituent la base de chaque Panorama. Tout ce matériel est analysé et ensuite travaillé sur ordinateur en image de synthèse pour finir imprimé en atelier. Un atelier d’impression hors norme pour une toile de 34 mètre de haut et 110 mètre de long ! Nous avons les droits d’exploitation sur ses œuvres pendant 5 ans et nous espérons à long terme pouvoir mettre en avant le travail d’autres artistes panoramistes dans un équipement encore plus ambitieux.

Le panorama est une technique qui a déjà plusieurs siècles: comment le public a réagi en redécouvrant cet art ?

L’accueil du public est à la hauteur de l’accueil du public du 19ème siècle, époque où les Panoramas attiraient des millions de personnes à travers le monde. Le public est impressionné par la grandeur de l’œuvre et le souci du détail qu’il offre. Et au-delà de la prouesse artistique, ce qui plait aux visiteurs est le nouveau rapport à l’image qu’un panorama propose : face à l’oeuvre c’est le visiteur qui est son propre metteur en scène. La toile et ses multiples scènes permettent à chacun de se raconter sa propre histoire et redevenir acteur de ce qu’il voit. C’est un moment entre parenthèses dans une vie où nous sommes submergés d’images souvent involontairement et sans y prêter attention.

-

Quels sont les premiers résultats en terme d’audience et de visiteurs ? 

Nous avons accueilli 45 000 visiteurs en moins de 3 mois, le succès est immense, les gens viennent et même reviennent avec des proches pour faire découvrir cet équipement « unique ».

Qui est le gestionnaire du Panorama de Rouen ? Quel est son modèle économique ?

Le Panorama XXL est une régie autonome créee par la Métropole Rouen Normandie, un établissement public local avec une direction, une équipe de 15 personnes et un conseil d’administration. L’objectif économique est d’arriver très rapidement à un équilibre de fonctionnement et à une rentabilité à moyen terme.

Le club panorama rassemble les mécènes du Panorama XXL: quelle est leur implication dans le projet ?

Le projet Panorama porté par la Métropole Rouen Normandie avec le soutien de la Région Haute Normandie a bénéficié de l’aide très importante de la MATMUT dont le siège social se situe à Rouen. L’idée du Panorama est de fédérer toutes les forces publiques ou privées autour de ce projet et de les faire participer à la vie de la structure.

Avez-vous prévu des outils numériques pour prolonger ou enrichir cette expérience d’immersion ?

Nous réfléchissions effectivement à des outils numériques notamment pour Rouen Jeanne d’Arc, de nombreux projets sont en route et nous sommes à l’écoute de tous les propositions innovantes qui pourraient compléter l’expérience de nos œuvres.

88339

Quels sont vos projets pour le Panorama ?

Notre projet est que le Panorama XXL soit un succès et devienne un équipement pérenne autour des grands formats, ceux de Yadegar Asisi, mais aussi des panoramas anciens comme ceux du Louvre et des panoramas innovants, numériques, participatifs etc. Je ne sais pas si d’autres villes en France accueilleront des Panoramas mais nous serons en tous cas fiers d’avoir été les 1ers à les réintroduire en France. S’agissant des activités, nous les développons au quotidien car un Panorama est un terrain de jeu idéal pour aborder toutes les questions autour de l’histoire, des sciences, de l’architecture etc. Nous avons donc un programme de visites guidées, d’ateliers, de conférences etc. qui se renouvelle sans cesse.

Le Panorama XXL joue-t-il un rôle dans l’image nationale et internationale de Rouen ?

En tant qu’équipement unique en France, le Panorama est le fer de lance de l’ambition de la Métropole d’agir sur le devant de la scène et d’être reconnu comme un territoire dynamique, innovant et qui ose prendre des initiatives pour aller de l’avant ! Le Panorama attirera des touristes du monde entier et contribuera alors à accroître le rayonnement international de Rouen et de sa métropole.

Interview réalisée par mail le 17/03/2015

Date de première publication: 19/03/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le navigateur numérique créé par l’université NSW permettra aux visiteurs d’explorer et de s’immerger dans les archives des musées