Un an après le lancement du Centre Pompidou Virtuel et pour prolonger sa présence active sur les réseaux sociaux, l’institution parisienne lance deux nouvelles initiatives destinées à mieux impliquer ses publics. Des ateliers avec Wikipedia et un serious game destiné aux réseaux sociaux

Il y a deux ans, le Centre Pompidou et Wikimédia France proposaient deux ateliers de création de notice sur l’encyclopédie libre, à partir d’une visite au Musée national d’art moderne conduite par Jean-Paul Ameline, conservateur.

Suite à la réussite de cette expérience qui a vu naitre 4 articles structurés selon les normes de Wikipédia et les exigences de scientificité et d’accessibilité des contenus du Centre Pompidou, une nouvelle série d’ateliers va être mise en place. Il s’agit cette fois-ci de voir les choses en grand : 50 participants, plus de 20 séances et une liste de 50 œuvres.

Une deuxième expérience d’ateliers #WikiCP

Comme l’explique Gonzague Gauthier, Chargé de projets numériques : «au-delà de la production des contenus, pour laquelle des indicateurs de qualité seront mis en place, l’idée de cette nouvelle série d’atelier est d’étudier les dynamiques communautaires collaboratives.»

Encadrés à la fois par des membres de Wikimédia France, qui donneront les clés d’usage de l’outil, mais aussi par des agents du Centre Pompidou qui feront découvrir les œuvres, la documentation ou encore les méthodes d’écriture de médiation, les participants aux ateliers pourront donc être formés s’ils le désirent.

Des accès privilégiés au musée, aux espaces de travail voir à des documents utilisés habituellement par des professionnels viendront compléter les visites par des conservateurs.

L’organisation est souple : la multiplication des dates d’atelier va permettre  à chacun de se créer son propre programme personnalisé. Cependant, des temps forts et conviviaux vont regrouper les participants : il s’agit de trois conférences, dont la première a lieu le 18 septembre à 18h.

Conférence le 18 septembre

Ouverte à tous, cette conférence traitera de la notion de « travail numérique ». Lors de la dernière conférence en avril 2014, un bilan des ateliers sera présenté. Chaque conférence présentera en effet des éléments concrets, qui seront ensuite discuté lors d’une table ronde avec des experts du domaine.

L’inscription aux ateliers est encore possible. Il vous suffit d’envoyer un courriel à servicemultimedia@centrepompidou.fr après avoir pris connaissance des modalités en ligne. Pour trouver plus d’information sur la conférence de mercredi, rendez-vous sur la page de l’événement.

#CheckPaint au Centre Pompidou

Demain, le samedi 14 septembre 2013, le Centre Pompidou entame une semaine de préfiguration de son nouveau projet #CheckPaint, entièrement destiné aux réseaux sociaux.

Du samedi 14 au samedi 21, les usagers de Facebook et de Twitter vont pouvoir avoir le premier aperçu de l’histoire qui va lier cinq personnages hauts en couleurs autour d’une question centrale : « Que reste-t-il des musées ? ».

«Ầ l’heure où les cultures numériques questionnent en profondeur notre rapport aux lieux de savoir, ces 5 personnages dévoileront des comportements à priori parfois très éloignés de ceux attendus dans un centre d’art et de culture tel que le Centre Pompidou. Entre parodie de sitcom, histoire d’espionnage, exploration des tendances du moment, les personnages de @RenzoManEKen et de @EonStolcoeur vont se livrer à des conversations de tout ordre sous l’œil attentif et toujours aussi acide de @MissTrollMedia.» explique Gonzague Gauthier.

Et le Centre Pompidou participera, bien sûr ! Les échanges seront résumés tous les soirs via un Storify accessible avec le mot-dièse #CheckPaint ou directement sur le compte @centrepompidou. On y retrouvera le résumé de l’histoire un peu trouble qui lie les deux personnages principaux de ce premier épisode, mais aussi des points de vue plus instruits sur les thématiques abordées au détour de conversations plus ou moins anodines. Le public sera invité à répondre aux questions des personnages, mais aussi à celle du @centrepompidou en envoyant des anecdotes, des photos, des avis qui recouperont l’histoire et les thématiques abordées.

 

Débutant au moment des Journées Européennes du Patrimoine, cette préfiguration sera l’occasion d’aborder l’architecture de fer, l’architecture du bâtiment iconique de Renzo Piano et Richard Rogers et l’impact de la protection du patrimoine dans la création de manière générale. Mais la préfiguration abordera aussi les thèmes du rôle des publics dans la réappropriation des lieux et des œuvres, la diversité des pratiques des visiteurs dans un musée, l’idée de collaboration, l’approche scientifique ou amatrice des contenus, etc.

«L’enjeu de cette nouvelle forme de narration sur les réseaux sociaux est d’aller plus loin dans la pratique de conversation numérique et d’incarnation fictionnelle des institutions culturelles. Comment pouvons-nous intéresser les publics éloignés de la culture, qui ont une pratique uniquement interactionnelle de Twitter ? Comment aborder des thématiques complexes sur les réseaux sociaux, amenant à l’engagement des publics, mais sans être trop éloignés de leurs codes de langage, de leurs pratiques, etc. ?  Peut-on concilier l’esprit ludique et l’esprit scientifique sur les réseaux sociaux ? » Voici quelques questions que se pose le Centre Pompidou. La première saison de #CheckPaint, intitulée « Sans titre numéro 1 » tentera d’y répondre.

Rendez vous donc demain sur les réseaux sociaux !

Préfiguration du 14 septembre au 21 septembre 2013 mettant en scène @RenzoManEKen, @EonStolcoeur, @MissTrollMedia et @centrepompidou
Saison 1, « Sans titre numéro 1 », à partir de mi-octobre 2013 et jusque mi-janvier 2014.
Suivez le mot-dièse #CheckPaint ou @centrepompidou

Informations fournies par le Centre Pompidou

Date de première publication: 13/09/2013