Quelques mois après l’exposition « the art of video game » organisée par le Smithsonian American Museum, le MoMa vient d’annoncer l’acquisition de 14 jeux-vidéo qui seront présentés en mars 2013 dans la galerie Philipp Johnson. Ces deux initiatives prouvent que le jeu est « quasiment » entrée dans le monde de l’art.

Le 29 Novembre 2012, le MoMA (Museum of Modern Art) de New York a annoncé l’acquisition de 14 jeux-vidéo qui seront présentés en mars 2013 dans la galerie Philipp Johnson. L’institution compte en acheter une quarantaine. Selon le communiqué du Moma, « l’esthétisme et le design, la bande-son, le game-play et le scénario ont été les critères principaux pour l’achat de ces jeux ».

Les 14 premiers jeux sélectionnés par le MoMA sont Pac-Man (1980), Tetris (1984), Another World (1991), Myst (1993), SimCity 2000 (1994), vib-ribbon (1999), The Sims (2000), Katamari Damacy (2004), EVE Online (2003), Dwarf Fortress (2006), Portal (2007), flOw (2006), Passage (2008),  et Canabalt (2009).

Comme l’explique Paola Antonelli, conservateur principal du département de l’Architecture et du Design, « c’est une première étape dans notre projet d’acquérir 40 jeux dans les mois et années qui viennent. Nous souhaitons créer une nouvelle catégorie d’oeuvres dans la collection du MoMA qui est appelée à se développer fortement dans le futur. Dans les prochaines années, nous souhaitons compléter cette première sélection par les titres suivants: Spacewar! (1962), des jeux de la console Magnavox Odyssey console (1972), Pong (1972), Snake (années 70 puis en 1997 pour la version Nokia mobile), Space Invaders (1978), Asteroids (1979), Zork (1979), Tempest (1981), Donkey Kong (1981), Yars’ Revenge (1982), M.U.L.E. (1983), Core War (1984), Marble Madness (1984), Super Mario Bros. (1985), The Legend of Zelda (1986), NetHack (1987), Street Fighter II (1991), Chrono Trigger (1995), Super Mario 64 (1996), Grim Fandango (1998), Animal Crossing (2001), and Minecraft (2011). »

Le jeu vidéo est un art !

Selon la conservatrice, « le jeu vidéo est incontestablement un art. Mais c’est aussi du design. c’est d’ailleurs par cette entrée que nous  intégrons le jeu vidéo dans notre collection. Les 1ers jeux ont été choisis principalement pour l’exemplarité de leur design interactif, leur qualité visuelle et l’expérience esthétique. »

Pour procéder à cette sélection, l’équipe du musée a consulté pendant 1 an et demi des experts de la numérisation et du droit, des historiens ainsi que des critiques spécialisés dans le jeu. Sur son blog, le musée explique et illustre ses choix.

Avec cette première sélection, le MoMa souhaite étudier, conserver et exposer les jeux vidéos au sein de sa collection Architecture et design. Il compte bien devenir la réference mondiale comme il l’est déjà en matière de chaise, polices d’impimerie ou autres objets de design. Il suit le chemin emprunté récemment mais de manière ponctuelle par le Smithsonian.

Plus de 600 000 visiteurs au Smithsonian American Museum

De mars à septembre 2012, l’exposition « The Art of Video Games » a exploré 40 années de jeux vidéos en 80 jeux sur 20 types de consoles. L’exposition proposait notamment au public de rejouer à certains de ces jeux, de (re)découvrir les consoles mais également de mieux comprendre l’industrie et la culture des jeux vidéos grâce à des installations interactives et des interviews vidéo d’experts. (photos de l’exposition)

Chris Melissinos, fondateur de Past Pixels et l’un des plus grands collectionneurs de jeux vidéo et de consoles est le commissaire de l’exposition. Mais les 80 jeux (de « Pacman » à « Flower ») ont été sélectionnés en partie par le public parmi une liste de 240 jeux, via un vote en ligne organisé entre février et avril 2011.

Le jour d’ouverture, l’exposition a accueilli près de 23 000 visiteurs, un record dans l’histoire du musée et près de 700 000 au total en 6 mois. Fort de ce succès, la même exposition démarre une tournée américaine avec une première étape à Seattle (EMP Museum), de février à mai 2013.

Après le Smithsonian American Museum et le MoMA, une autre institution de New York, le Museum of the Moving Image, a annoncé  le 1er décembre une exposition consacrée à « Spacewar! », l’un des premiers jeux de l’histoire créé il y a 50 ans. L’exposition aura lieu du 15 décembre 2012 au 3 mars 2013.

Auteur: PY Lochon

A LIRE SUR LE WEB:

. « Art Critic Thinks Video Games Have No Place In Museum » (Kotaku, 1/12/2012)

. « Museum of Modern Art Puts Its Game Face On » (WSJ, 30/11/12)

. « MoMA Video Game Collection Sees New York Museum Of Modern Art Embrace Digital Gaming » (huffingtonpost.com, 30/11/12)

« Smithsonian celebrates ‘Art of Video Games’ » (CNN, 04/04/2012)

. « Videogames Politely Invade Smithsonian Art Museum » (wired, 03/2012)

. « Une « Cité du jeu vidéo » en 2013″ (Le Monde, 22/03/2012)

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

.