Le Moma de Ny et l’agence digitale Possible viennent de lancer un site web et un compte Twitter appelé ART140 (@artoneforty), pour inviter le public à parler de l’art.

moma art 140 van gogh
Cette nouvelle initiative numérique du musée d’art contemporain a été officiellement présentée pendant la conférence SXSW d’Austin le lundi 10 mars 2014.

Le musée, qui a déjà 1,6 millions de followers sur Twitter et 1,5 million d’amis sur Facebook, imagine ART140 comme un moyen de mieux comprendre comment son public ressent à l’art. Le projet va également offrir une occasion unique pour ses amis de se connecter avec des artistes vivants.

Comme l’explique les initiateurs du projet: « Le monde de l’art peut être ressenti comme un club exclusif, élitiste et intimidant. Pendant ce temps, les médias sociaux sont en train de transformer tous les piliers de la culture. ART140 souhaite suivre cette tendance pour révolutionner la relation du public avec l’art. En exploitant la puissance de Twitter, nous invitons des gens de tous les horizons à exprimer ce que certaines œuvres d’art signifient pour eux. Nous faisons tomber le mur qui sépare le monde de l’art des personnes qui apprécient l’art, mais sont trop intimidés pour exprimer leur propre interprétation ».

moma art 140 logo

Pour lancer ce nouveau service, et susciter les réactions du public, le MoMA va d’abord publier les images de six œuvres d’art de sa collection sur un site web dédié à l’opération:

UMBERTO BOCCIONI. Dynamism of a Soccer Player. 1913.

. LYUBOV POPOVA. Painterly Architectonic. 1917.

. VINCENT VAN GOGH. The Starry Night. 1889.

. GUSTAV KLIMT. Hope, II. 1907-08.

. PAUL GAUGUIN. The Seed of the Areoi. 1892.

. HENRI ROUSSEAU. The Sleeping Gypsy. 1897.

« Ils représentent un large éventail de l’histoire de l’art moderne, y compris l’abstrait et l’art du paysage », selon Victor Samra, le directeur du marketing des médias numériques au MoMA.

« Nous allons afficher des informations sur ces œuvres afin de susciter les réactions et réflexions de notre public », a déclaré Samra« Et nous ferons de notre mieux pour répondre aux questions de notre public sur Twitter et essayer ainsi de susciter plus de dialogue et d’échanges. »

Moma ART140_Full_ScreenLe Hashtag @artoneforty sera associé à chaque conversation afin d’alimenter le fil et de relier les dialogues.

En outre, l’agence Possible va impliquer les 175 000 collaborateurs de sa société mère WPP Group afin de contribuer au lancement de la conversation en ligne.

« Nous voulons qu’Art140 devienne la communauté d’art les plus active dans le monde », a déclaré David Stocks, Senior Planner chez Possible à New York et initiateur du projet avec le MoMa.

Tout pourra-t-il être dit ?

En 5 jours, 723 tweets ont été postés au sujet des 6 oeuvres.

Tout message sera-t-il repris sur la page du site web ?

« Nous n’allons pas censurer une critique sur une oeuvre ou un artiste, » dit Samra« Dans le fonctionnement des comptes facebook et Twitter du MoMA, lancés en 2009, 1 à 2 pour cent seulement des commentaires sont négatifs sur le moma ou sur les artistes. »

D’ici l’été 2014, Possible compilera le flux des dialogues et discussions dans un rapport qui fournira au MoMa des informations précieuses sur son public et le public de l’art en général, sur ce qu’il aime et déteste dans l’art.

SOURCES: MoMa, Possible, SXSW

Date de première publication: 12/03/2014

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Après le Met, le Moma de NY recrute à Londres son premier « patron » du numérique

Avec Audio+, le MoMA offre une première transformation numérique de son guide de visite

Webby awards 2013: Spy Museum, Moma et Royal Collection Trust récompensés

Après l’exposition du Smithsonian, le MoMA intègre les jeux vidéo à ses collections