Le 12 juin 2017, le musée de l’Armée, cinquième musée français par sa fréquentation, est devenu le premier musée français à proposer une billetterie électronique sur son compte WeChat.

musée armée bandeau wechat ticket

Par cette innovation technique et commerciale, ce sont plus de 890 millions d’utilisateurs de WeChat qui ont désormais la possibilité d’acheter en ligne, et directement en Yuans, leurs billets sur le compte WeChat du musée de l’Armée et de le recevoir en version électronique sur leur smartphone.

Cette offre unique pour un musée, en France et en Europe, a été lancée le lundi 12 juin 2017.

Le musée de l’Armée fait partie des musées pionniers dans le déploiement d’outils digitaux en mandarin à destination de la clientèle chinoise : audioguide, programme Dôme interactive, espace web… et avec l’ouverture en octobre 2016 de ses comptes officiels sur WeChat et Weibo, créés et animés par l’agence Sinapses Conseils.

Moins d’un an après leur ouverture, ces deux comptes ont attiré plus de 65 000 abonnés. Une performance qui place le musée de l’Armée au second rang des musées mondiaux non-chinois les plus puissants sur ces deux réseaux sociaux chinois.

musée armée post wechat canonsMusée armée achat billet wechat

En ajoutant ce module de vente via WeChat, développé en coopération avec la société EuroPass, le musée de l’Armée poursuit cet effort de digitalisation et d’ouverture au plus grand marché émetteur touristique mondial  et démontre qu’une institution séculaire sait innover au service de ses visiteurs français et du monde entier.

Le Musée de l’Armée rejoint également la marketplace Europass qui réunit tous les services et toutes les attractions touristiques parisiennes offrant des services transactionnels sur wechat.

SOURCE: Sinapses Conseils, Musée de l’Armée

Date de première publication: 27/06/2017

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Louvre, Armée et Orsay: 3 musées non chinois les plus puissants sur les réseaux sociaux chinois

4 des 8 institutions patrimoniales non-chinoises les plus puissantes sur les réseaux sociaux chinois sont françaises

Alibaba Group va aider le British Museum à vendre ses produits dérivés en Chine, sur le web et dans des boutiques propres

Le Petit Palais de Paris: premier musée non-chinois à proposer une visite live sur les réseaux sociaux chinois

Le Van Gogh Museum lance à Pékin la tournée mondiale de son expo immersive itinérante « Rencontrer Vincent Van Gogh »