Le musée Rolin et Orange expérimentent une visite d’exposition par visiophonie

Jusqu’au 9 décembre, l’exposition « Bologne et le pontifical d’Autun » du musée Rolin peut se visiter à distance, par visioconférence. Depuis mardi 20 novembre, il est en effet possible de découvrir l’exposition « Bologne et le pontifical d’Autun » du musée Rolin sans avoir à se rendre à Autun.

Une animatrice, située au musée Rolin, guide la visite virtuelle de l’exposition « Bologne et le pontifical d’Autun ». Photo: le Journal de Saône et Loire / Michel Garcia

Le principe de ce dispositif de visites interactives à distance à destination des scolaires et d’autres publics empêchés est simple : placées au milieu de différentes pièces du musée, plusieurs caméras sont pilotées par un animateur du patrimoine de la ville d’Autun qui commente la visite. Au cours de chaque séance d’une durée d’une heure, le conférencier et les participants à distance sont filmés par une webcam et échangent des informations sur les œuvres exposées. Le conférencier pilote également en direct des caméras installées dans les salles les plus importantes de l’exposition et peut compléter sa présentation par des extraits vidéos.

En dehors du musée, une classe de collégiens peut se laisser guider, découvrir les images des différents objets de l’exposition, écouter les explications et poser des questions à l’animateur.

« Nous proposons aux scolaires et au public n’étant pas en capacité de se déplacer, comme les personnes âgées en maison de retraite, des visites virtuelles et interactives de cette exposition temporaire », explique Brigitte Maurice-Chabard, la conservatrice du musée autunois.

« Ce système de vidéoconférence qui associe l’Éducation nationale, la culture et Orange pour permettre de visiter un musée virtuellement, de manière collaborative, ludique et interactive, est une première en Bourgogne. La seule expérience de ce type que nous ayons menée jusqu’à présent concerne la visite des jardins de Versailles », détaille le directeur des projets innovants Orange de la région Grand Est.

Une centaine d’élèves issus d’établissements scolaires de la Nièvre et de Saône-et-Loire et une cinquantaine de personnes empêchées résidant dans des établissements d’accueil de Saône-et-Loire participent, d’ici le 9 décembre 2012, à des visites de l’exposition « Bologne et le pontifical d’Autun » en direct depuis leur salle de classe ou depuis leur centre d’hébergement.

D’après le Journal de Saône et Loire, « l’opération coûte environ 7 000 euros pour six visites virtuelles (un investissement pris en charge par la ville d’Autun et l’opérateur). »

« Cette découverte virtuelle peut servir de préparation à une visite réelle du musée pour les scolaires », ont pour leur part fait remarquer les représentants du rectorat de Dijon et de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) présents ce mardi pour la première visite en visioconférence entre le musée Rolin et une classe de cinquième du collège de la Châtaigneraie d’Autun.

Cette innovation technologique inédite en Bourgogne est initiée par le Musée Rolin d’Autun avec le soutien du ministère de la Culture. mais ce n’est pas une première française. Elle est d’ailleurs rendue possible via un système de visiophonie développé par la société Anotherworld, société essaimée de France Télécom-Orange, qui a déjà produit ce type de visite à distance au Château de Versailles depuis 2010.

L’exposition propose également une autre innovation: un feuilletoire numérique présentant un manuscrit bolonais rare et très fragile. Reportage vidéo sur le feuilletoire numérique

L’exposition « Bologne et le pontifical d’Autun », qui se déroule du 12 septembre au 9 décembre 2012, est la première d’une série de cinq expositions inscrites dans une convention d’échanges culturels et scientifiques passée entre la ville d’Autun et le musée du Louvre. Le musée Rolin est le seul musée de Bourgogne et l’un des rares musées de France à avoir signé un tel accord avec le Louvre.

Sources: Musée Rolin, le journal de Saone et Loire

Laisser un commentaire