Du 24 novembre 2014 au 31 mars 2015, le Museum National d’Histoires Naturelles invite le public à participer à une vaste expérience scientifique collective tout en nourrissant les oiseaux. Conçue comme un jeu, une application appelée BirdLab permettra de collecter des informations sur les comportements des oiseaux lors du nourrissage en hiver.

MNHN app BirdLab_logo_BD

Lancée par le programme Vigie-Nature du Muséum national d’Histoire naturelle, en partenariat scientifique avec AgroParisTech, le ‘serious game’ Birdlab peut être réalisé sur un balcon, une terrasse, un jardin privé ou public. Les observateurs sont invités à suivre en temps réel les allées et venues de 26 espèces d’oiseaux communs des jardins sur deux mangeoires identiques.

Participer à une expérience scientifique sur la stratégie de nourrissage des oiseaux !

Un oiseau préfère-t-il se nourrir là où d’autres congénères sont déjà présents ou préfère-t-il s’isoler ? Existe-t-il des comportements de compétition ou de coopération entre individus ou entre espèces ? L’habitat influe-t-il sur ceux-ci ?

L’objet de BirdLab est de mieux appréhender les mécanismes de prise de décision des différentes espèces d’oiseaux face à une source de nourriture répartie également sur deux mangeoires.

Afin de faciliter le suivi et le référencement des allers et venues des oiseaux en temps réel sur ces mangeoires, une application smartphone, disponible sur iOS et Android, est proposée au public. L’application a été conçue et développée par le studio Small Bang.

mnhn app birdlab pic 1

Une application smartphone ludique et interactive

mnhn app birdlab pic 4Pour participer, nul besoin d’être un spécialiste ! Un quiz de reconnaissance basé sur une large collection de photographies permet d’apprendre à reconnaître les espèces les plus communes sur les mangeoires. Une fois le quiz validé, on accède au jeu d’observation scientifique. Par un simple drag & drop d’icônes d’oiseaux, on reproduit leur activité en temps réel sur les mangeoires pendant 5 minutes.

Au fil des étapes du jeu, l’utilisateur est récompensé par des badges à collectionner et à partager sur les réseaux sociaux. Il peut également accéder à des statistiques permettant de connaître notamment quelles espèces fréquentent le plus ses mangeoires, combien d’individus sont venus s’y nourrir, etc…

Pour ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas installer des mangeoires chez eux, des mangeoires mises en place dans des lieux publics (et notamment au Jardin des Plantes) leur permettront également de participer à cette expérience scientifique unique ! Une carte disponible dans l’application en décembre référencera les mangeoires publiques disponibles à proximité de l’utilisateur. Rendez-vous le 13 décembre prochain pour la grande journée nationale de lancement du réseau public de mangeoires.

Le protocole et la marche à suivre détaillée sont largement décris sur l’application et sur le site web de Vigie-Nature.

SOURCE: MNHN

Date de première publication: 25/11/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La Smithsonian Institution mobilise les bénévoles pour son projet de numérisation massive

Le Stedelijk Museum crée un film crowdsourcé avec les dessins des visiteurs

Un webdoc accompagne la réouverture de l’herbier national du MNHN

Le MNHN propose le parrainage en ligne de certains animaux du nouveau zoo de Vincennes