Le National Museum History London lance une application mobile de crowdsourcing végétal

Le 22 mai 2014, le National Museum History London a lancé l’application mobile « LeafSnap UK », un outil collaboratif destiné à inciter le public à explorer et recenser la diversité végétale du Royaume-Uni.

NHM UK appli leafsnap-app_130905_2

L’application gratuite pour iPhone, créé par le Musée, utilise une technologie similaire à un logiciel de reconnaissance faciale pour permettre aux utilisateurs de prendre une photo simple d’une feuille ou de tout élément végétal et de la comparer à une base de données de 156 espèces d’arbres.

NHM UK appli malus-robusta-app-pic-130916-1Son lancement est intervenu le 22 mai, Journée internationale pour la diversité biologique, créée par l’ONU pour promouvoir la compréhension et la prise de conscience des questions de biodiversité dans le monde entier.

Afin de permettre l’identification instantanée des espèces, l’application contient plus de 2000 images haute résolution des caractéristiques des arbres, fleurs, fruits, écorces et feuilles. L’application donne également accès à des fiches d’information sur l’origine indigène ou importée de l’arbre, ses conditions de vie, de croissance, de fleurissement, et d’autres éléments pour aider à l’identification

Chaque fois que les utilisateurs prennent et chargent une photo de feuille, l’image et la situation géographique sont ajoutées à la base de données Leafsnap. Cette information peut ensuite être utilisée par des scientifiques et botanistes afin de surveiller la biodiversité générale du Royaume-Uni, et d’autres sujets plus précis tels que l’effet du changement climatique sur les arbres.

Version anglaise d’une appli américaine lancée en 2011

« Leafsnap UK » est le fruit d’une collaboration entre les botanistes du Musée et des équipes universitaires américaines, de la Columbia University, Maryland University et de la Smithsonian Institution, qui avaient déjà développé une première version américaine de l’application, lancée en 2011. Les botanistes britanniques ont apporté leur expertise pour choisir les espèces à inclure dans « Leafsnap » Royaume-Uni c’est à dire les milliers de feuilles, fleurs, fruits, graines et écorces présentés dans l’application, et les textes scientifique qui les présentent.

Botaniste au Museum de Londres et l’un des artisans de ce projet, le Dr Fred Rumsey espère que l’application « encouragera les gens à explorer la diversité fantastique des arbres du Royaume-Uni ».

« J’espère que l’application incitera le public à passer du temps à l’extérieur, à profiter de leurs espaces verts locaux et peut-être même à participer à certains des  nos autres projets de science citoyenne » a déclaré le scientifique.

Ce type de crowdsourcing devient un moyen de plus en plus populaire pour sensibiliser le public aux problématiques de l’environnement tout en aidant les scientifiques à surveiller les espèces.

Le National Museum History conduit d’ailleurs actuellement un autre projet de crowdsourcing très important via le site Notes from nature qui aide à enrichir sa base de données oiseaux constituées de millions d’entrées.

En décembre 2013, le Museum a également lancé son énorme chantier de numérisation de 20 millions de spécimens et d’intégration sur une base de données qui sera accessible à tous. Le site abritera également les publications scientifiques et les documents générés par le personnel du Musée, ce qui permettra de mettre ces données en libre usage. Le programme de numérisation initiale devrait prendre cinq ans, et la numérisation des 79 millions d’autres documents devrait nécessiter cinq années supplémentaires.

Téléchargement gratuit de « Leafsnap » Royaume-Uni sur l’App Store

@NHM_London

SOURCE: National Museum History London

Date de première publication: 05/06/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Une nuit au musée et en 3D avec Sir David Attenborough et le National History Museum de Londres

Le NHM de Londres dévoile ses trésors numériques autour de sa galerie Codogan

Laisser un commentaire