Le Centre Pompidou Virtuel mise sur la diffusion de ressources numériques, le web sémantique et les produits dérivés

Partager :

Aujourd’hui, le 4 octobre 2012, le Centre Pompidou a lancé une plateforme numérique de diffusion de contenus culturels sur Internet : le Centre Pompidou virtuel. Elle est mise en ligne à l’adresse http://www.centrepompidou.fr en lieu et place du site actuel.

L’ambition du projet Centre Pompidou Virtuel (CPV) et du nouveau centrepompidou.fr: faire référence dans le domaine de l’art moderne et contemporain, être ouvert à tous les publics et à tous les horizons de la création moderne et contemporaine.

Cette nouvelle plateforme donnera à tous les internautes accès à l’ensemble des ressources produites par le Centre Pompidou à destination de ses publics, en utilisant les technologies du web sémantique pour permettre aux internautes de naviguer par le sens et de construire leur propre parcours.

Grâce à cette nouvelle proposition et fidèle à sa vocation depuis son ouverture en 1977, le Centre Pompidou entend toucher un public beaucoup plus large que les seuls visiteurs potentiels du Centre Pompidou physique. Il s’adressera à tous ceux qui s’intéressent à l’art moderne ou contemporain, connaisseurs, experts, amateurs ou simples curieux.

La Ministre de la Culture et de la Communication, qui assistait à son lancement, a qualifié le projet CPV de « réalisation passionnante et exemplaire ». Aurélie Filippetti a déclaré: « ce projet prouve que l’art et le patrimoine peuvent être des sources potentielles de croissance pour la France et un investissement d’avenir. Cette plateforme, une première européenne et même mondiale, démontre que les français savent être innovants et que le numérique n’est pas seulement une menace pour la création et la culture. Bien au contraire ! » La Ministre a également souligné « l’originalité du financement et du modèle économique spécifique du projet qui mêle investissements publics, mécénats et nouveaux services payants ».

Pour mieux comprendre ce projet et le resituer dans le contexte de la stratégie numérique du Centre Pompidou, Alain Seban, son président répond à 5 questions. Dans une prochaine interview, Emmanuelle Bermes, Chef du service multimédia du Centre Pompidou présentera plus en détail le nouveau centrepompidou.fr.

CINQ QUESTIONS A ALAIN SEBAN, PRESIDENT DU CENTRE POMPIDOU

Comment définir en quelques mots le Centre Pompidou virtuel ?

Un centre de ressources, une plateforme de diffusion de contenus, un nouvel espace de partage et de connaissance, intuitif, participatif et résolument nouveau.

Comment est née l’idée du Centre Pompidou virtuel ?

Depuis 1977, la mission fondamentale du Centre Pompidou est de s’ouvrir aux publics les plus larges et de rendre la création de notre temps accessible à tous. Aujourd’hui, cet enjeu doit intégrer la révolution numérique. J’ai donc pris l’initiative de créer cette plateforme qui s’appuie sur les valeurs et l’identité du Centre Pompidou : faire référence dans le domaine de l’art moderne et contemporain, être ouvert à tous les horizons de la création d’aujourd’hui et participer au mouvement des idées contemporaines.

Quelle est son originalité ?

Il ne s’agit pas d’un site institutionnel comme c’est le cas pour la plupart des sites culturels actuels, mais bien d’un centre de ressources totalement ouvert et décloisonné qui mettra à la disposition du public tous les contenus produits par le Centre Pompidou à destination de ses publics: œuvres de la collection, ressources documentaires, archives, captations de conférences, interviews d’artistes et de commissaires… On ne produira pas des contenus spécifiques pour le web mais on mettra à disposition de tous les internautes tous les contenus produits par le centre Pompidou. En utilisant les technologies du web sémantique pour permettre aux internautes de naviguer par le sens, de façon simple et intuitive, et de construire leur propre parcours, le Centre Pompidou s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à l’art moderne ou contemporain et plus généralement au mouvement des idées de notre époque.

Est-ce un musée virtuel ?

Pas du tout. Le Centre Pompidou Virtuel ne consiste pas à reproduire ce qui est visible mais à révéler ce qui est caché. Rien ne remplacera le contact avec les œuvres, c’est et cela restera LA vocation d’un musée.

En quoi, le Centre Pompidou Virtuel est-il un de vos projets stratégiques ? 

Il est même l’un des 6 projets stratégiques que j’ai lancé en octobre 2007. Il est stratégique pour plusieurs raisons. Parce que le numérique est un enjeu stratégique et que la révolution numérique ne fait que commencer dans le monde de la culture. Parce que le centre Pompidou veut prendre de l’avance et innover. Il veut être un laboratoire et mettre à la disposition gratuite d’autres lieux culturels cette nouvelle plateforme ouverte et interopérable. Parce que le CPV nous oblige à repenser nos processus de production des contenus.

Auteur: PY Lochon

SUR LE WEB:

. « Le Centre Pompidou Virtuel ou comment une communication devient virtuelle » (cliophile, 12/10/2012)

. « Lancement du Centre Pompidou Virtuel : beaucoup de bruit pour rien ? » (culture-communication.fr, 04/10/2012)

. « 5 obstacles à franchir pour le nouveau site du Centre Pompidou » (ils.sont.la, 12/10/2012)

. « Le site du musée du Centre Pompidou a coûté 12 millions… mais ! » (graphism, 09/10/2012)

Partager :

Laisser un commentaire