Depuis le vendredi 13 décembre 2013, le Palais des Beaux-Arts de Lille propose 10 tablettes iPads et une application spécifique destinés aux 6-12 ans.

PBA lille tablette museo

Cette nouvelle offre numérique vient compléter le visioguide lancé par le musée en mars 2012. « Muséo+ PBA Lille » est une application qui aide les enfants de 6 à 12 ans à découvrir les oeuvres du Palais des Beaux-Arts de Lille en groupe ou en famille. À travers des jeux interactifs, des questions et des explications en vidéo, les enfants découvrent 7 oeuvres grâce à Karine, une jeune passionnée d’art qui les guide au sein des collections.

« Muséo+ PBA Lille » s’adresse à tous les enfants, et notamment aux publics en difficulté de communication ou de compréhension (sourds, autistes, déficients intellectuels, TED, …). « Muséo+ PBA Lille » encourage le « partage de l’expérience culturelle entre les visiteurs et propose une alternative ludique originale pour accéder à la culture ».

« Le palais des Beaux-Arts a été créé en 1795, il est né d’une idée révolutionnaire. Il nous faut toujours trouver des façons de repenser le musée, et ici la révolution numérique est en marche. » Bruno Girveau, directeur du PBA, replace la dernière innovation de ses services dans la continuité historique et précise au journal La Voix du Nord : « Ce n’est pas juste une posture, une façon de prendre en marche le train technologique. »

« Une révolution dans l’accès à l’information et au savoir, renchérit Sylviane Delacroix, adjointe au maire en charge des personnes handicapéesLa question de l’accès au musée, particulièrement au palais des Beaux-Arts, s’est beaucoup posée ces dernières années. Ce projet va dans le sens des préoccupations de la ville. »

Approche ludique

PBA lille tablette jeunes 2Le jeu est incarné par Karine, une passionnée d’art qui collectionne les affiches. Elle prépare sa prochaine visite au Palais des Beaux-Arts de Lille chez elle, et un petit personnage espiègle, « Mange-Tout », désorganise ses dossiers. Elle a besoin de l’aide des enfants pour les remettre en ordre.

L’application propose un parcours autour de 7 oeuvres du musée avec 3 jeux d’entraînement et 3 bonus (3 puzzles à reconstruire et une frise chronologique qui aide les enfants à positionner les oeuvres dans le temps). Une fois qu’ils ont choisi une oeuvre, les enfants cliquent dessus. Un plan apparaît pour les aider à trouver l’oeuvre dans les salles, puis l’explication et les jeux commencent. Si nécessaire, les enfants n’ont pas à découvrir toutes les oeuvres pour pouvoir accéder à la vidéo de conclusion et de fin.

Le parcours dure entre 45 min et 1h selon le rythme des enfants et le nombre d’oeuvres découvertes. L’application contient 30 min de vidéos et 10 jeux interactifs. Toutes les vidéos sont doublées en Langue des signes françaises (LSF), avec une voix-off et un sous-titrage.

LE PARCOURS ET LES OEUVRES CONCERNEES
1-Pot Jacquot (galerie Céramiques, N0)
2-Portrait de militaire romain (galerie Antiquités, N-1)
3-Retable de saint Georges (département MA/Renaissance, N-1)
4-L’Amour piqué, Jean-Antoine Idrac (galerie Sculptures, N0)
5-L’Ombre, Auguste Rodin (galerie Sculptures, N0)
6-Femmes au vase bleu, Fernand Léger (galerie peintures XXe, N+1)
7-La création, Eugène Leroy (galerie peintures XXe, N+1)

Partenaires

L’application « Muséo+ PBA Lille » a été conçue par l’association Signes de sens et développée en collaboration avec 2Visu production et le Palais des Beaux-Arts de Lille. Suite à une première expérimentation réalisée au musée du quai Branly à Paris, une expérimentation régionale a été menée au sein du musée avec des groupes de testeurs, afin de déceler les points à améliorer dans l’application avant sa mise en production. Elle a été menée par Signes de sens, le musée et 3 laboratoires de recherches, LSC DeVisu de l’Université de Valenciennes, GERiiCO et URECA, de l’Université de Lille 3.

Ce projet a été financé par la Caisse d’Epargne Nord France Europe, Vivendi Create Joy et Pictanovo. Il a fait l’objet d’une recherche-action avec les laboratoires universitaires DeVisu, GERIICO, et URECA dans le cadre du programme régional «Chercheurs & Citoyens».

Comme l’explique Simon Houriez, directeur et designer pédagogique chez Signes de Sens : « Muséo+ PBA Lille est l’aboutissement d’un travail pédagogique mené depuis 2009 pour inventer de nouvelles formes de médiation accessible et partagées dans les musées. Par ce projet, Signes de sens ancre son rôle de laboratoire de R&D « externalisé » pour les structures medico-sociales et culturelles. Son action permet de dynamiser l’innovation dans ces structures et de co-imaginer l’amélioration des pratiques et des services de demain. »

La Caisse d’Epargne Nord France Europe explique dans le communiqué de presse poursuivre « son Mécénat avec le Palais des Beaux-Arts de Lille pour permettre à ce haut lieu culturel régional d’étoffer son offre numérique … et de répondre à une demande croissante de son public, et notamment du jeune public désireux d’utiliser des outils modernes de guidage et d’interprétation des oeuvres. »

Pour Pictanovo, pôle de compétitivité de la région Nord-Pas de Calais, « Le projet Muséo+ est un des premiers projets de médiation culturelle soutenue dès 2011 par le fonds « Expériences Interactives ». Les technologies numériques permettent d’imaginer de nouveaux modes de médiation et de faciliter l’accès aux oeuvres muséales. Muséo+ est un des projets précurseurs de cette dynamique. »

10 tablettes iPad

10 tablettes (iPads) sont mises à la disposition du public depuis le 13 décembre 2013, soit en usage libre avec un adulte, soit avec l’accompagnement d’un médiateur. Les tablettes peuvent également être réservées dans le cadre d’une visite de groupe scolaire.

Le prêt d’une tablette est inclus dans le billet d’entrée (1 tablette par famille, 1 tablette pour 3 enfants dans le cadre de groupes). Seule une pièce d’identité est demandée en caution.

Pour une découverte des oeuvres chez soi, une version de l’application « Hors musée » sera également disponible à partir de fin décembre 2013 en téléchargement sur Appstore (présentation des 3 premières oeuvres gratuite).

Le Palais des Beaux-Arts de Lille est à ce jour le seul musée de la Région Nord à offrir à ses visiteurs ce type de dispositif. Mais en fonction des résultats, d’autres musées pourraient en bénéficier.

Présentation du projet sur le site web du musée

Reportage sur le projet (Pictanovo)

Site web du Palais des Beaux Arts de Lille

A LIRE SUR LE WEB:

. « Tablettes tactiles au palais des Beaux-Arts de Lille : les enfants vont être ravis d’aller au musée » (lavoixdunord.fr, 13/12/2013)

. Reportage de France 3