Le public peut maintenant imprimer chez lui en 3D et gratuitement des oeuvres de la collection du British Museum

Le British Museum vient d’ouvrir une boutique d’un genre nouveau qui va permettre au public d’imprimer en 3D 14 objets de sa collection en téléchargeant gratuitement un fichier numérique.

british museum 3D printing 1

MISE A JOUR DU 10/03/2016: Ce sont désormais 32 modèles 3D qui sont disponibles sur le compte sketchfab du British Museum

Il suffira de disposer d’une imprimante 3D et d’un peu de patience. l’impression d’un objet de petite taille -moins de 20 centimètres- peut prendre de 30 min à 5 heures !.

Cette « boutique » inédite, qui résulte d’un partenariat entre le musée et Sketchfab, permet d’explorer en ligne et de télécharger des reproductions numériques libres d’objets comme le buste en marbre colossal de Zeus ou la tête du pharaon Amenemhat III.

Il est également possible de jouer avec des modèles 3D des 14 objets présents sur la plateforme, et même de les intégrer sur des sites Web.

Chris Michaels, responsable des médias et l’édition numérique au Musée, a expliqué au site inside3DP.com: « Le British Museum est fasciné par le potentiel de la 3D pour explorer de nouvelles façons pour les gens d’interagir avec notre collection. Nous aimons ce que Sketchfab fait pour créer ce marché. Pour cette raison, nous allons mettre à disposition un ensemble de modèles 3D produits par une de nos équipes et en permettre le téléchargement à partir de Sketchfab. Nous sommes fascinés de voir ce que les gens font avec cette technologie, et nous sommes impatients d’expérimenter ce nouveau domaine passionnant « .

Colossal marble bust of Zeus
by britishmuseum
on Sketchfab

 

 

Granite head of Amenemhat III
by britishmuseum
on Sketchfab

Et la France ? 

Sketchfab permet aux utilisateurs de publier et partager leurs fichiers 3D en ligne. Depuis le lancement de son activité en ligne, plus de 200.000 fichiers 3D ont été téléchargées sur la plateforme, ce qui en fait un des plus gros détenteurs de contenu 3D sur le web. La société a communiqué le jeudi 30 octobre sur de nouvelles options qui permettent aux utilisateurs de rendre leurs fichiers téléchargeables. Les utilisateurs peuvent ainsi maintenant choisir de publier du contenu 3D seulement pour affichage ou pour affichage et téléchargement, sous les licences Creative Commons.

Un internaute a ainsi mis en ligne sur la plateforme 50 objets issues de 5 collections françaises majeures (Museum National Histoires Naturelles MNHN, Quai Branly, Musée Cernushi, Musée Guimet et musée du Louvre). Un autre internaute a publié le fichier de la sculture Les Bourgeois de Calais de Rodin. Le seul compte officiel d’un musée français est celui du Musée Rodin, avec 5 modèles 3D. Espérons que d’autres institutions françaises suivent la voie …

Les Bourgeois de Calais by Rodin
by Maurice S.
on Sketchfab

Après le Metropolitan Museum et la Smithsonian Institution

Le British Museum n’est pas le premier musée à offrir ce service. Le Metropolitan Museum l’a proposé dès 2012 en partenariat avec le fabricant d’imprimante 3D MakerBot et surtout la Smithsonian Institution propose sa plateforme de téléchargement de fichiers pour impression 3D depuis novembre 2013, avec une vingtaine d’œuvres disponibles.

SOURCES: British Museum

Date de première publication: 4/11/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Les objets du Smithsonian peuvent désormais être imprimés en 3D à domicile

Des répliques d’oeuvres d’art imprimées en 3D permettent au visiteur du musée de mieux interagir avec l’art

La Cité de l’Architecture et le musée d’Orsay s’associent à Ulule pour restaurer des œuvres du patrimoine français

Avec le projet Midas Touch, l’impression 3D offre une expérience inédite de la peinture pour les malvoyants.

Laisser un commentaire