Le « Ticket Mécène » de Bordeaux essaime au musée des Beaux Arts de Chartres

Le lundi 2 mars 2015, le conseil municipal de Bordeaux a voté la concession du droit d’usage de la marque Ticket mécène à la Ville de Chartres qui en avait fait la demande. Ce dispositif, initié par le CAPC de Bordeaux en 2013 et renouvelé en 2014, propose au public de faire un don pour l’acquisition d’une œuvre lors de l’achat de son ticket d’entrée au musée.

Depuis 2013, dans le cadre d’un Ticket mécène à 3€, les donateurs repartent avec un magnet représentant un fragment de l’œuvre, ils sont tenus au courant de l’actualité du musée et sont conviés à la présentation de l’œuvre acquise.

Une seconde acquisition en cours par le CAPC de Bordeaux

Comme l’explique le panneau d’informations situé à l’accueil du CAPC, musée d’art contemporain à Bordeaux, « En complément du billet d’entrée, vous pouvez faire un don de 3€ minimum qui permettrons de contribuer à l’acquisition de l’œuvre par le musée. Vous deviendrez ainsi acteur de l’enrichissement de sa collection et de son patrimoine. »

capc understanding aleplatredsc_okmail_0

La première opération Ticket mécène du CAPC a atteint ses objectifs et a permis de collecter la somme espérée dans les six mois prévus. Pour réunir les 12 000 € nécessaires à l’achat de «Understanding through peace» de Nicolas Garait-Leavenworth à la galerie bordelaise Cortex Athletico, cette dernière a d’abord fait un effort de 2 000 € et 5 000 € ont été collectés grâce aux dons des visiteurs. Enfin, l’association des Amis du CAPC a abondé d’un euro pour chaque euro donné. L’œuvre a été présentée en septembre 2014 au musée.

Dès août 2014, le CAPC a lancé une seconde campagne Ticket Mécène pour l’acquisition de «Discrepancies with E.G.I» de Leonor Antunes, artiste portugaise dont une exposition est prévue au CAPC en novembre 2015.

«Nous sommes toujours sur le même budget, a expliqué María Inés Rodríguez, la directrice du musée au site rue89.com. Nous en sommes à la moitié. La galerie parisienne Air de Paris fera également un effort, mais cette opération demandera quand même plus de temps que la première pour plusieurs raisons : le prix d’entrée au musée a augmenté – 6€50 au lieu de 5€ – ce qui est un frein pour le visiteur, et les amis du musée abonde de 75 cts d’euro au lieu d’1 euro.»

capc bordeaux ticket meceneConçue par l’équipe du CAPC en 2013, la marque Ticket Mécène a été déposée à l’INPI en février 2013. En juillet 2013, le Ticket Mécène a obtenu le prix de l’innovation dans le mécénat de l’Association française des Fundraisers.

Séduite par la démarche du CAPC, la Ville de Chartres a souhaité l’adopter et demander de manière officielle le droit d’usage de la marque Ticket mécène.

Chartres: une démarche et une marque identiques pour un objectif différent

Par délibération unanime du Conseil Municipal de la Ville de Bordeaux, la ville de Chartres a donc obtenu la concession du droit d’usage de la marque «Ticket mécène» pour son musée des Beaux-Arts. Le contrat est signé pour une durée de 5 ans, le droit d’usage est «consenti et accepté à titre gracieux». La ville de Chartres s’engage à mentionner dans toute communication relative à la promotion du concept que «le Ticket mécène est une initiative de la Ville de Bordeaux – CAPC musée d’art contemporain».

«On aurait pu l’appeler autrement mais l’idée est très bonne et sa paternité revient au musée du CAPC», a déclaré au site rue89.com  Philippe Bihouée des affaires culturelles de la ville de Chartres.

Le musée des Beaux-Arts n’a pas attendu le vote du 2/03/2015 pour sa première opération qui a été lancée en septembre 2014, et est bouclée depuis décembre 2014. La ville de Bordeaux a délibéré en retard mais avait déjà donné un accord de principe pour l’utilisation du nom.

Restauration de «Métabus, roi des Volsques»

chartres Appel_aux_dons_Metabus_MBAChartres_2014A Chartres, le musée des Beaux-Arts n’a pas fixé un montant minimal aux dons, contrairement au CAPC. Le public est libre de rajouter la somme qu’il souhaite au prix d’entrée du musée qui est de 3€40. Autre différence: le musée des Beaux-Arts de Chartres a choisi l’option de solliciter son public pour l’entretien de sa collection et non pas l’acquisition de nouvelles œuvres.

Pour sa première opération, 17 000 € étaient nécessaires à la restauration de «Métabus, roi des Volsques», une toile de grandes dimensions (290 x 210,5 cm) que Léon Cogniet a réalisé lors de son séjour à Rome en 1825.

Le Lundi 16 février 2015, une délibération du Conseil municipal de Chartres a voté à l’unanimité la poursuite des opérations de mécénat et «ticket mécène» pour l’année 2015.

Ce vote a été précédé d’un bilan de la première opération. L’événement « Ensemble, sauvons Métabus et Camille » et l’opération « Ticket Mécène » de mécénat participatif initiée en 2014 vers le public, les entreprises et les amis du musée des Beaux-arts « a permis de récolter 4 121,33 € de dons (soit le quart de la somme nécessaire) permettant le démarrage des opérations de restauration de la couche picturale de la toile de Léon Cogniet. La participation des amis du musée est du même montant et la ville a rajouté le reste. Cette opération reçoit toujours un accueil favorable auprès des visiteurs et futurs partenaires. Des donateurs se manifestent toujours et il est demandé que l’opération de mécénat « Ticket Mécène » soit poursuivie pour l’année 2015. En 2015, la concession de l’usage de la terminologie «ticket mécène©» nous est accordée par la ville de Bordeaux. Outre le ticket mécène, le musée souhaite poursuivre la possibilité de recevoir des dons libres, utiles pour participer à des projets de restaurations de ces collections. Les dons ainsi collectés cette année seront affectés à la restauration d’œuvres de la collection du musée« .

SOURCES: Ville de Bordeaux, Ville de Chartres, rue89.com 

Date de première publication: 9/03/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Pour naturaliser une nouvelle girafe, le Museum de Toulouse va faire appel au financement populaire

Fondation du Patrimoine: 3 donateurs récompensés par la ministre de la culture et le don en 1 clic facilité

Phillips Collection fait appel au crowdfunding pour financer le site web d’une future exposition consacrée à Jacob Lawrence

Le CAPC renouvelle son opération Ticket Mécène pour acquérir une seconde oeuvre

M. Maire du Poset (Ulule): « Nous avons déjà financé 105 projets dans le secteur du patrimoine et de nombreux acteurs sont en phase de réflexions »

En apportant 2.74 M£ en moins d’un mois, le public britannique a sauvé la Collection Wedgwood

Le musée d’Orsay lance une souscription populaire pour restaurer « L’Atelier » de Courbet

La Cité de l’Architecture et le musée d’Orsay s’associent à Ulule pour restaurer des œuvres du patrimoine français

Musée Jeanne d’Albret (Orthez) : le premier musée en France à lancer le « ticket suspendu »

Avec 1 million d’euros collectés pour la Victoire de Samothrace, le Louvre obtient un nouveau succès de financement populaire

Laisser un commentaire