En octobre 2013, le V&A Museum accueillera en résidence une jeune conceptrice de jeux-vidéo, Sophia George. Les visiteurs du Victoria & Albert Museum pourront bientôt vivre une nouvelle expérience au sein des collections du musée … en jouant à un jeu vidéo.

Durant six mois, Sophia George, une jeune femme de 22 ans, arpentera les galeries du musée, couvrant le design britannique du XVIe au XXe siècle afin de trouver de l’inspiration pour créer un jeu-vidéo. Les responsables du V&A lui ont donné carte blanche pour le développement de son projet. Elle participera également à des ateliers et des événements publics basés sur le jeu.

Selon l’heureuse élue « les jeux-vidéo sont un moyen incroyable d’expression artistique et créative qui est souvent négligé. Ils mêlent pourtant des éléments de nombreuses pratiques artistiques traditionnelles, dont l’art, l’animation, la conception de personnages et d’architectures, la musique et bien d’autres. »

Le V&A accepte ainsi d’adopter les jeux-vidéo comme activité de création et d’ouvrir sa collection à une interprétation par le Game Designer. « C’est un énorme défi, mais je suis impatiente de le relever. »

Louise Shannon, conservatrice du design digital au V&A explique : « Sophia aura pour mission de regarder les objets et d’échanger avec les conservateurs afin de trouver une idée qui résonne. L’idéal serait qu’elle imagine quelque chose qui ait trait au musée. »

Elle se rendra ensuite à l’Université d’Abertay à Dundee, partenaire du projet, pour développer le jeu.

Le jeu dans le sang

Sophia George a le jeu dans le sang, selon Louise Shannon. La jeune femme avoue avoir toujours été fan des jeux-vidéo, comme la Légende de Zelda : J’ai toujours été une grande joueuse, depuis que je suis petite”. Avec son équipe du Swallotail Game Studio, elle créé le jeu Tick Tock Toys, pour lequel elle dit avoir été influencée par Super Mario Bros et les films Toy Story. Le prototype du jeu a remporté un prix aux BAFTA (British Academy Film and Television Arts) Awards 2012.

Féminiser le jeu vidéo

Dans cet univers essentiellement masculin, elle souhaiterait voir davantage de femmes. Elle a été invitée à siéger au groupe de travail du BAFTA pour encourager l’égalité dans l’industrie du jeu-vidéo et elle envisage à présent un projet avec des étudiantes d’une école pour jeunes filles pour développer l’intérêt du jeu-vidéo durant sa résidence. Elle-même a dû faire face à des discriminations. “Avant d’entrer à l’Université, je ne me posais pas la question. Mais dès que j’ai commencé mes études, j’ai réalisé que les gens ne me prenaient pas au sérieux. Certains pensaient même que je ne faisais ça que pour fréquenter des garçons”. Illustration comique: à 19 ans, alors qu’elle visitait l’exposition de jeux Eurogamer Expo, elle fut arrêtée par le service de sécurité et conduite au salon du mariage situé à proximité !

Pourtant, c’est elle qui a été choisie parmi de nombreux candidats (près d’une centaine) qui espéraient cette résidence. Ce choix a été fait en collaboration avec les partenaires du V&A, l’Université d’Abertay Dundee, le Victoria and Albert Museum de Dundee et UKIE (association représentant l’industrie des jeux et du divertissement interactif en Grande Bretagne).

« Nous sommes ravis que Sophia George ait été choisie. Elle a une infinité d’idées créatives pour le développement de nouveaux travaux en lien avec les collections et pour imaginer un programme attractif pour le public. Cela devrait prouver aux games designers que le V&A s’intéresse fortement à leur activité et attire un nouveau public vers cette industrie. Nous cherchons aussi à explorer les manières dont nos collections peuvent être utilisées dans la recherche de conception créative de jeux-vidéo» a déclaré Ruth Lloyd, coordinatrice des résidences au V&A Museum.

Elle a déjà quelques idées pour le nouveau jeu. « Je ne veux pas faire un jeu trop « scolaire », mais ce pourrait être une bonne idée de développer quelque chose qui puisse aussi aller à l’intérieur du musée et y être utilisé. »

Rédaction : Carole Heulin

Date de première publication: 04/06/2013

SUR LE SITE DU CLIC FRANCE:

Nouvelle étape numérique pour le V&A qui créé une résidence de « game design »