Le Walker Art Center lance une plateforme et une collection de publications scientifiques numériques

Le 30 Juin 2014, le Walker Art Center a annoncé le lancement du catalogue Living Collections, une nouvelle plate-forme d’édition en ligne dédiée à la recherche scientifique sur ses collections pluridisciplinaires. 

Walker on performativity website 2

Ce projet web est une plateforme de publication (production et distribution) en série destinée à remplacer les traditionnels catalogues ou ouvrages scientifiques imprimés consacrés aux expositions et à la collection du musée. 

« Depuis qu’il est devenu un centre d’art multidisciplinaire, il y a 75 ans, le Walker s’est consacrée à la collecte et à la présentation de l’art contemporain dans toutes les disciplines. Avec le lancement de la catalogue Collections vivantes, le Walker vise à redéfinir la façon dont les informations relatives à ces oeuvres multidisciplinaires sont générées, assemblées, et présentées à un public plus large et en ligne » explique le musée.

Walker on performativity websiteCette plateforme dynamique de publication numérique donnera au Walker une plus grande flexibilité pour « plonger plus facilement dans ses collections et construire une nouvelle réflexion autour de sa collection et établir de nouvelles connexions entre ses diverses activités, tout en donnant aux universitaires, chercheurs et au public dans le monde entier un accès libre et plus facile à ses recherches« .

La plateforme permet de produire et diffuser des publications adaptées à une large gamme de terminaux numériques appareils, que ce soit un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette mobile. Le catalogue Living Collections permettra aux chercheurs et amateurs d’accéder à des documents uniques, des interprétations originales, et des ressources médias riches sur les œuvres d’art de la collection du musée. Chaque volume de la série explorera un aspect unique des collections de la Walker, reflétant la dimension multidisciplinaire et les perspectives éditoriales des conservateurs de l’institution. 

Un premier volume consacré au spectacle

Walker on performativity cover Walker on performativity content

Le premier volume, ON performativity, explore les œuvres basées sur le spectacle dans les collections de la Walker et leurs relations avec les arts visuels. La publication comprend notamment des analyses sur la performance dans l’art contemporain rédigées par plusieurs chercheurs et experts ainsi que des monographies sur des œuvres des collections de la Walker. En plus des analyses en profondeur d’œuvres, ce premier volume pose des questions essentielles sur l’évolution des relations entre le spectacle, des institutions comme Walker, et l’avenir de la constitution des collections.

Au fil des pages, des ressources multimédias sur des œuvres complètent les textes des experts, telles que des dessins de la chorégraphe légendaire Trisha Brown, des photos et vidéos sur une installation de l’artiste Hélio Oiticica et du cinéaste Neville D’Almeida qui intègre bande musicale, projections de diapositives, et interaction avec les spectateurs et des reproductions haute définition d’un peinture anthropométrique d’Yves Klein.

De nouveaux volumes à venir

Les volumes futurs du catalogue Living Collections comprendront Art Expanded, 1958-1978, qui examinera les transformations radicales de l’art et de pratiques artistiques dans les années 1960 et 1970 et s’inspirera largement des archives du Walker et sa célèbre collection Fluxus ; et une exploration de l’acquisition par le Walker de la collection Merce Cunningham Dance Company, constituée de décors, accessoires, costumes et autres objets créés en collaboration avec des artistes et des designers. 

« Le catalogue Living Collections reflète l’engagement du Walker en faveur des technologies innovantes et de nouvelles stratégies d’édition qui redéfinissent la façon dont les musées diffuser la recherche et les informations relatives à leurs collections. Lorsque le Walker a lancé son site Web révolutionnaire en 2011, nous avions déjà ouvert la voie en pensant le Web comme une plateforme de publication et une plaque tournante pour l’échange d’idées », a expliqué Andrew Blauvelt, conservateur en chef, design, recherche et édition du Walker. « Avec le catalogue Living Collections, nous allons approfondir notre engagement en faveur de l’édition en connectant les oeuvres d’art que nous collectons avec le vaste monde des idées ».

Le catalogue a été conçu et développé par le département publications, design et nouveaux médias du Walker dirigé par Emmet Byrne, directeur de la conception, et Robin Dowden, directeur de la technologie et directeur des nouveaux médias.

«Dès le départ, le catalogue Living Collections a été une initiative inter-départements conçue par des conservateurs, des experts publications et l’équipe des nouveaux médias », a déclaré Robin Dowden, chef de projet au Walker. «En tant que publication vivante, le succès du projet est d’abord et avant tout lié à notre capacité à le maintenir. Nous sommes en train de redéfinir ce que nous entendons par collections, en changeant nos systèmes et processus de documentation et d’instaurer une série de nouvelles publications pouvant êtres mises à jour après leur mise en ligne. La création d’une plate-forme flexible de publication demeure un objectif principal pour l’équipe ».

Avec le soutien de la Fondation Getty

Le projet de catalogue Living Collections a été rendu possible par la subvention versée par la Fondation Getty dans le cadre de son Initiative catalogue scientifique en ligne (OSCI). Lancée en 2009, cette initiative est un partenariat entre neuf grandes institutions artistiques aux États-Unis et au Royaume-Uni qui travaillent ensemble pour préparer la transition numérique des catalogues scientifiques, de l’imprimé à la publication en ligne.

Les outils développés et les enseignements tirés de la collaboration OSCI sont largement partagées par la Fondation Getty avec la communauté muséale, via des outils en open source. Les institutions partenaires OSCI sont en plus de la Walker, l’Art Institute of Chicago, la Freer Gallery of Art et Arthur M. Sackler Gallery, le J. Paul Getty Museum, le Los Angeles County Museum of Art, la National Gallery of Art, le San Francisco Museum of Modern Art, le Seattle Art Museum et la Tate.

SOURCE: Walker Art Center

Date de première publication: 30/06/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Avec Picasso, Monet et Renoir, le MoMA et l’Art Institute of Chicago se lancent dans l’édition scientifique numérique

La National Gallery of Art lance NGA Online Editions, un nouvel outil interactif d’exploration de sa collection

Nouveau site et stratégie éditoriale web pour le Walker Art Center

L’exposition 50/50 du Walker invite le public à choisir la moitié des oeuvres exposées

Laisser un commentaire