Le Whitney Museum invente la fidélisation à la carte

Déjà en avance en matière de marketing relationnel, un musée américain – le Whitney Museum of American Art – créé la fidélisation à la carte. Grâce au nouveau programme « curate your own membership », le public compose lui même les avantages procurés par sa carte de fidélité.

whythney-membership-5001

L’offre de base (85 $ américains, 62 euros pour une personne et 145 US $ / 91 euros pour deux) propose :

. entrée illimitée au musée avec accès coupe fil

. créneaux horaires réservés le samedi soir et le dimanche matin

. avant première privée pour les expositions

. 20% de discount à la boutique

. 10% de discount au café du musée

. accès privilégié dans certains musées partenaires (dans le Monde).

5 options suplémentaires

Les fidèles peuvent ensuite choisir parmi 5 options :

. social (invitations à des cocktails et réceptions privés pour 2 à 4 personnes + 25 euros)

. insider (rencontres avec des conservateurs et visite d’espaces normalement fermés au public + 25 euros mais totalement déductibles des impôts)

. learning (inscription à deux sessions de cours sur l’art contemporain américain, deux visites guidées du musée avec un conservateur + 25 euros mais totalement déductibles des impôts)

. family (1 passeport W kids, accès libre aux activités famille  + 7 euros, non déductibles)

. philanthropy (dons supplémentaires au musée, entièrement déductibles).

whitney-carte-400

Au total, si un visiteur choisit l’ensemble de l’offre, il devra s’acquitter de 279 euros , dont 201 US $ de déductions d’impôts soit un montant net de 57 euros pour deux personnes !

Whithney avait parmi les premiers proposé sur son site la collection personnalisée constitué par chaque internaute détenteur d’un compte personnel gratuit.

Brooklyn Museum joue les entremetteurs culturels !

Le Brooklyn Museum avait déjà innové il y a deux ans en proposant l’opération « 1st fans » qui réservait sa nocturne du samedi à ses plus fidèles visiteurs qui pouvaient rencontrer artistes et conservateurs du musée. La première année, ces rencontres du samedi ont réuni 80 000 personnes. Le Musée va aujourd’hui plus loin et annonce le lancement d’un service de « mise en relation de ses membres » via l’outil « meetup.com ».

brooklyn-kimberly