D’ici la fin de l’année 2013, les internautes du monde entier pourront explorer virtuellement une dizaine de châteaux viticoles du Bordelais, grâce à la technologie Street View développée par le géant américain Google.

Depuis le lancement de Google Maps en 2005, interface de cartographie phare, le géant américain de l’internet ne cesse d’accroître les fonctionnalités de ce service, ses champs d’utilisation… et son nombre d’utilisateurs (environ un milliard en 2013).

En 2007, Google Maps s’est enrichi d’une fonctionnalité proposant des vues à 360°. En 6 ans, près de 8 000 km de routes dans 39 pays et 3 000 villes ont ainsi été photographiées.

Depuis quelques mois, Google installe ses caméras dans des endroits remarquables tels que les sites naturels et culturels.

Après le Mont Saint-­Michel, la Tour Eiffel ou encore le Château de Versailles, Google street view s’attaque maintenant aux domaines viticoles !

Le programme Street View investit l’oenotourisme

Ce sont d’abord quelques domaines viticoles du Cap en Afrique du Sud qui se sont prêtés au jeu de la virtualité avant d’être suivi maintenant par des domaines français et notamment bordelais.

Prises de vues Google Street View dans le Bordelais (Google)

Des partenariats avec une dizaine de châteaux viticoles de la région ont effectivement été noués, de Saint-Emilion au Médoc, en passant par Pomerol. Deux autres domaines viticoles en Alsace sont également concernés tandis que des projets similaires sont lancés en Espagne et en Italie.

Les prises de vues ont eu lieu entre juillet et septembre 2013.

Pour chacun des sites retenus, de nombreux repérages et de longues prises de vue ont été nécessaires. Au  Château Lafon-Rochet, qui est depuis le XVIIIème siècle, l’un des plus gros producteurs de Saint-Estèphe, ce sont près de cinq heures de prises de vues qui ont été menées pour photographier le Château, les chais et les parcelles au moyen d’équipements incongrus. Quinze appareils-photos pilotés par un téléphone Android et se déclenchant toutes les 2,5 secondes sont requis pour réaliser des images qui seront ensuite assemblées sous forme de panoramas 360°. Pour transporter cet attirail d’une vingtaine de kilos, un sac à dos ou un chariot ont tour à tour été utilisés. Google a même déployé pour la première fois en France son « trekker », un sac à dos transportant la caméra.

Pour les domaines viticoles, une extension gratuite de leur couverture web

Prises de vue Google Street View dans le Bordelais (Google)

«Dire non à Google ça aurait été aberrant, il vaut mieux prendre le train dès le départ», d’autant que les partenariats ne prévoient aucun échange financier, c’est ainsi que Basile Terresson, directeur du Château Lafon-Rochet, revient sur les origines du projet.  Grâce à cette visite virtuelle,  les propriétaires viticoles comptent étendre la visibilité de leur domaine sur internet et ainsi conforter leur stratégie de promotion en France et à l’étranger. Le projet a été réalisé en partenariat avec le Musée d’Aquitaine, le centre-­ville de Saint­-Emilion et l’Eglise Monolithe de Saint­-Emilion.

Mais quel est l’intérêt pour Google ?

Une stratégie commerciale bien rodée du côté de Google

 «Notre objectif est d’avoir le moteur de recherche le plus réactif, avec du contenu [représentatif de la culture locale], des cartes, des vidéos, qui répondent aux demandes des internautes. Nous accompagnons aussi les entreprises dans la transition numérique, où la France est en retard» tel est le discours tenu par Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, directrice de la communication chez Google France.

Avec pourquoi pas à terme la mise en place d’une véritable route des vins virtuelle.

Au-delà des intentions non lucratives affichées par Google (voir la vidéo ci-dessus), de tels partenariats visent avant tout à valoriser les innovations de Google, à étendre son attractivité en choisissant une thématique qui intéresse les internautes du monde entier…  Mais aussi permettre une meilleure commercialisation de ses services auprès des annonceurs et sans doute en séduire de nouveaux, en rapport avec la thématique vinicole.

Rendez-vous dans quatre mois, le temps de l’assemblage des photos, pour tester ces visites virtuelles.

Reportage vidéo: « Google à l’assaut des châteaux du Bordelais » (Sud Ouest)

Sources : Sud Ouest, La Montagne,La Provence, Decanter, France 3