Les chefs-d’oeuvre italiens en un clic et en très haute résolution

Quel visiteur n’a pas été tenté de s’approcher de ses chefs-d’œuvre favoris pour en examiner les moindres détails sans se faire rappeler à l’ordre ? Examiner les plus belles peintures italiennes est désormais possible grâce au site haltadefinizione.com. La Haute définition est au cœur de ce site qui offre la possibilité de parcourir, mieux qu’à la loupe la Naissance de Vénus ou d’autres chefs-d’œuvre des galleries Uffizi de Florence.

hd1Le détail en un CLIC.

Léonard de Vinci, Caravage ou encore Boticcelli retrouvent leurs plus belles pièces sur internet avec des images en très haute résolution. En zoomant en un clic de souris, les détails les plus petits peuvent apparaître – mêmes ceux qui ne peuvent pas être habituellement vus lors d’une visite ou sur les illustrations des œuvres. Mario Resca, du Ministère de Culture italien, a travaillé sur ce projet qui donne désormais aux internautes la possibilité de regarder la peinture « avec un verre grossissant géant. »

hd

Par exemple, dans l’œuvre « À Bacchus » de Caravage, la trace d’un autoportrait minuscule que l’artiste peint dans la cruche de vin devient détectable pour les internautes ainsi que les bulles de vin sur le bord de la cruche.

De la haute résolution au e-commerce

Avec une résolutions allant jusqu’à 28 milliards de pixels, les images possèdent une qualité 3 000 fois supérieure à la résolution moyenne d’un appareil photo numérique. Vincenzo Mirarchi, le PDG de la société Haltadefinizione, souligne l’avancée dans cette technologie. « Aujourd’hui on peut montrer des détails jusqu’à un centième d’un millimètre ». Cette technologie, qui ne représente aucun danger pour les peintures selon le Ministère, n’emploie pas d’infrarouge et utilise une lumière minimale.

hd2

L’autre objectif de ce site est de vendre des illustrations de ces peintures : un module ingénieux pour valoriser et légitimer la reproduction des œuvres. Chercheurs, étudiants ou même amateurs d’art sont ainsi visés. Le Ministère de la culture italien soutient en outre qu’une visite virtuelle encourage – plutôt que dissuade – beaucoup de visiteurs à faire une visite réelle au musée.

hd3
Les images restent en ligne, gratuitement, jusqu’au 29 janvier. Après, la société Haltadefinizione (qui créé également des installations multimédia) annonce qu’elle pourrait numériser plus d’illustrations et créer finalement un musée virtuel

Le site : haltadefinizione.com

Copyright 2010 The Associated Press et Haltadefinizione