Le Musée des antiquités méditerranéennes et proche orientale - Medelhavsmuseet  à Stockholm, l’Institut suédois des technologies, Faro et Autodesk se sont associés dans un projet de visualisation 3D de momies. La collection du musée sera ainsi numérisée en 3D en utilisant les dernières technologies disponibles et mise à la disposition des visiteurs du musée à travers une expérience unique d’exposition interactive.

Dans le cadre du développement d’une nouvelle exposition permanente sur l’Egypte, le Medelhavsmuseet de Stockholm va pour la première fois rendre sa collection de momies disponible sous une forme numérique.

« Nous visons à établir une nouvelle norme dans le cadre de laquelle les musées vont pouvoir utiliser la numérisation 3D et la visualisation interactive pour rendre leurs collections plus accessibles à d’autres musées, chercheurs et visiteurs du musée. Dans ce projet, nous travaillons avec des momies, mais les mêmes méthodes pourraient bien sûr être utilisées sur une grande variété d’objets, tels que des objets d’histoire naturelle et autres objets historiques. », a déclaré Thomas Rydell, chef de projet et directeur de studio, de l’institut Interactif de Swedish ICT.

6 momies analysées et numérisées

Six momies provenant de la collection du musée seront analysées en utilisant la dernière technologie de modélisation 3D. Les résultats seront ensuite visualisés en utilisant une table de visualisation interactive en temps réel développé par l’institut Interactif de Swedish ICT.

Cette activité interactive fera partie de la nouvelle exposition permanente, permettant aux visiteurs de découvrir les momies de nouvelles manières.

Comme l’explique Elna Nord, producttrice de l’exposition du Medelhavsmuseet : « La technologie va permettre à nos visiteurs d’acquérir une compréhension plus profonde des hommes et des femmes cammouflés sous les bandages. Couche par couche, le visiteur va pouvoir découvrir la momie et acquérir des connaissances sur l’individu, ses conditions de vie et ses croyances dans la vie éternelle. Grâce à cette technologie, les momies vont transmettre et promouvoir la connaissance de notre passé en tant qu’êtres humains « .  

Dans cette activité interactive inédite, les visiteurs de musées vont pouvoir explorer les momies avec les mêmes outils que ceux utilisés par les chercheurs pour faire des découvertes scientifiques.

De l’analyse à la modélisation 3D

Le projet a commencé par l’analyse des momies par les experts médico-légaux en utilisant les technologies de Computer Tomography (CT) à double énergie. Cette technique a permis non seulement de révéler et de reconstituer ce que cachent les bandages mais également le type de matériau des différents objets situés à l’intérieur de la momie. En collaboration avec la société de logiciels 3D de divertissement, Autodesk et le spécialiste 3D, FARO, les surfaces complexes, les couleurs et les textures de la momie, des bandages et du sarcophage ont été balayés en utilisant une combinaison de photogrammétrie et  de laser.

Les données volumétriques à partir des données de maillage 3D et les analyses de textures ont ensuite été combinées dans un système de rendu 3D en temps réel, créant une véritable représentation numérique de la momie avec un niveau de détail sans précédent.

« Nous créons littéralement une copie virtuelle de la momie. Cette version pourra être partagée à d’autres musées, être utilisé pour la recherche ou faire partie d’une expérience interactive du visiteur interactive. Nous pourrons également proposer des impressions en 3D de la momie ou des objets que l’on trouve à l’intérieur de l’emballage. « , a précisé Thomas Rydell, chef de projet et directeur de studio, de l’institut Interactif de Swedish ICT.

« Cette exposition momie est une nouvelle application passionnante de la technologie de capture de la réalité, car elle exige une qualité incroyable pour livrer un contenu visuel et interactif, très attrayant pour interpeller les visiteurs. » a expliqué Tatjana Dzambazova, responsable 3D chez Autodesk.

 

Dans l’exposition, les visiteurs du musée pourront explorer la momie dans son ensemble ou zoomer pour voir les détails fins, comme les sculpture sur le sarcophage. Ils pourront également soulever le sarcophage, déballer la momie, et décoller les bandages pour révéler l’anatomie et les objets emballés avec le corps.

Le projet de numérisation et modélisation 3D donnera lieu à une exposition permanente sur l’Egypte qui devrait ouvrir ses portes en février 2014.

Le projet est une collaboration entre Medelhavsmuseet, Interactive Institute Swedish ICT, Norrköping Visualization Center C,Center For Medical Imaging and Visualization (CMIV),  Autodesk et FARO.

Informations fournies par Interactive Institute Swedish ICT

Date de première publication: 02/07/2013