Installé au coeur du palais épiscopal de Rouen où eut lieu le procès de la chef de guerre en 1431, l’historial Jeanne d’Arc a ouvert ses portes le samedi 21 mars 2015. Sur une surface de près de 1 000m2, le visiteur revit son épopée à travers les derniers moments de Jeanne d’Arc et en particulier son procès. L’équipement qui a nécessité un investissement de 10.6 millions d’euros, mobilise des outils numériques tout au long de son parcours et espère attirer 150 000 visiteurs annuels.

-

La scénographie de l’agence Clémence Farell donne une place prépondérante aux outils numériques. Les grandes salles moyen-âgeuses, découpées en deux temps – Dans la vie de Jeanne d’Arc et De la mémoire au mythe – sont parcourues en compagnie numérique de l’hologramme de Jean Juvénal des Ursins. L’homme d’église du XVème siècle et président du tribunal retrace le parcours de la sainte et fait appel à 26 des 115 témoins authentiques afin de réhabiliter Jeanne d’Arc 25 ans après sa mort.

Bande annonce vidéo de l’Historial:

Pour faire vivre cette histoire sous les yeux du visiteur, plusieurs films de fiction et de synthèse sont projetés sur les murs des salles grâce à la technique du mappings 3D. De plus, des projections et rétroprojections sur des supports de verre ou des stèles et colonnes du lieu découpent chronologiquement une visite d’une heure trente limitée à des groupe de 25 personnes par salle. Les films ont été réalisés spécialement pour l’historial par la société de production Les Films d’ici grâce à un partenariat costume avec l’opéra de Rouen

FireShot Screen Capture #486 - 'DP-HJD_pdf' - www_historial-jeannedarc_fr_sites_default_files_presse_DP-HJD

Un audioguide synchronisé en 5 langues

Un audioguide permet de synchroniser les commentaires audio de ces projections dans cinq langues différentes pour les touristes étrangers. Dans la mythothèque, le visiteur peut explorer librement des ressources documents traitant de la postérité de Jeanne d’Arc et de la recherche historique grâce à des écrans interactifs.

Ce centre d’interprétation est une initiative qui s’inscrit dans la volonté de la métropole rouennaise de se réapproprier la figure de Jeanne d’Arc, traditionnellement associée à Orléans en France.

« Elle était la « Pucelle d’Orléans », déclare Frédéric Sanchez, président de la métropole Rouen Normandie mais c’est peut-être à Rouen que sa destinée prend toute sa grandeur tragique. Alors que le monde entier associe Jeanne à Rouen, il fallait quelque part réparer une dette profonde, lui rendre justice ».

L’Historial Jeanne d’Arc dispose d’un site internet, avec service de billetterie, mais ne dispose pas encore de compte sur les réseaux sociaux.

Un autre équipement récemment ouvert, le Panorama XXL, devrait accueillir en 2016 un panorama dédié à Rouen à l’époque de Jeanne d’Arc.

SOURCE: Historial Jeanne d’Arc

Auteur: Xavier Gerard

Date de première publication: 24/03/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Laure Dufay (Panorama XXL de Rouen): « nous sommes fiers d’être les premiers à réintroduire les panoramas en France »

Web et appli. mobile : quand le numérique « impressionne » !