L’Institut du Monde Arabe invente la post-exposition virtuelle en haute définition

Partager :

Le Musée de l’Institut du Monde Arabe est actuellement en travaux. La programmation évènementielle du musée reprendra à partir d’avril 2011. En attendant, l’IMA présente ses collections d’art islamique, ethnographie et contemporain dans les salles habituelles réservées aux expositions temporaires et surtout mise sur les visites virtuelles pour faire revivre ses expositions et attirer de nouveaux publics.

ima4

L’e-visite en HD pour (re)découvrir le musée

La visite virtuelle permet aux internautes de visiter sur deux niveaux l’exposition présentée en deux sections   » Foi, sagesse et destinée » et « L’atelier des mécènes ». Un plan interactif du lieu facilite la navigation et donne la possibilité aux e-viteurs d’aller de salle en salle ou de retrouver plus facilement certaines œuvres qu’ils ont vues.

La visite est enrichie d’une fonction zoom qui permet de voir en haute définition les œuvres exposées. Des commentaires audio font des focus sur des œuvres particulières, tel que le Cénotaphe.

ima3

Un contenu interactif développé par Showaround s’approche de la réalité avec une qualité d’image à souligner. Le mode plein écran permet ainsi une immersion totale.

ima2

Le numérique : outil marketing pour les expositions

Une autre visite virtuelle est rattachée à l’IMA  avec l’exposition Qantara. Cette exposition, aujourd’hui itinérante, possède son propre site internet avec une présentation virtuelle de la scénographie et la possibilité pour les internautes d’accéder à certains contenus de l’exposition, tels que les textes des salle.

ima1

Cette visite, panoramique une fois de plus, est complétée par un autre module qui apparait dès la page d’accueil de l’exposition. Dans ce module, le patrimoine méditerranéen est répertorié et classé de manière originale. Le moteur de recherche s’apparente à un spectre autour duquel gravitent des images des œuvres d’art.

ima

L’internaute peut ainsi choisir de parcourir selon des thématiques précises. Outre les vidéos mises en ligne, un onglet géolocalisation permet d’avoir une approche ludique sur la répartition du patrimoine méditerranéen dans le monde. Une bonne dose de numérique pour valoriser et rendre plus attractive l’itinérance de cette exposition.

Retrouvez le site de l’Institut du Monde Arabe et celui de l’exposition Qantara

Partager :

Laisser un commentaire