L’artiste anglais David Hockney est fasciné par les nouvelles technologies et notamment les nouveaux outils d’Apple. Il a déjà expérimenté l’iPhone en l’utilisant comme outil de création d’œuvres d’art. Dans son exposition en cours, « Dessiner dans une machine à imprimer » (à la galerie d’art londonienne Annely Juda jusqu’au 11 juillet), il présente des tableaux réalisés par ordinateur mais aussi avec son iPhone, un outil qui a ouvert un « tout nouveau territoire pour l’art », a-t-il expliqué.

david-hockney-1

Après cette première démonstration, l’artiste compte expérimenter la nouvelle tablette d’Apple. « L’iPad est beaucoup de choses, mais on est face à un nouvel outil visuel très utile »  affirme Hockney dans une interview au quotidien britannique Times.

L’artiste est parfaitement à l’aise avec cet “outil” digital et a même déclaré: « l’iPad est beaucoup plus subtil, en fait il est vraiment comme un bloc à dessin. Van Gogh aurait adoré ! Ils vont les vendre par millions. Cela va changer la manière dont nous voyons les choses depuis la lecture des journaux jusqu’aux blocs à dessin. »

david-hockney-ipad

Il imagine déjà des outils aussi fins que des feuilles de papier ou encore des passeports iPad avec sa biographie intégrée ! Toujours jeune, malgré ses 72 ans, ce Yorkshireman mise sur la capacité de l’iPad à partager des images et estime qu’il « aura des effets profonds dans les usages artistiques ». A ce titre, il remarque que « L »iPad autorise de plus en plus les utilisateur à distribuer leurs propres images et il affaiblit donc les fournisseurs d’images ».

iPad et galerie : vers un accrochage complet

Il conclut son interview en soutenant que l‘affichage traditionnel, accroché sur un mur dans une galerie, doit compléter les possibilités offertes par l’iPad.  » L’année dernière j’ai fait 300 dessins sur un iPhone. Vous pouvez seulement les voir un par un sur un iPhone et l’exposition était donc démodée. En accrochant les œuvres dans une galerie, vous pouvez comparer des dessins et garder des groupes ensemble. »

david-hockney

Malgré son enthousiasme, David Hockney reste lucide. « Je vois l’iPad comme un merveilleux nouveau moyen de dessiner, mais je suis embarrassé quant à la façon de le faire payer ».

L’artiste rejoint ainsi de nombreux experts. Un nouveau modèle économique reste à expérimenter !

© Photos : starwizz et kobason.spaces.live

Lire aussi : l’article du Times et de Bloomberg